Mon ras-le-bol citoyen du dimanche soir

J’en ai marre des gens égocentriques et renfermés sur leur petit monde perso.
Protester contre l’évolution de la société, c’est tellement l’inverse du progrès.
Je n’arrive même pas à comprendre ce qui se passe dans la tête de certains pour qu’ils aient besoin d’empêcher les autres de vivre leur vie quand ça n’a pas le moindre impact sur la leur.
Tous ces prétendus républicains qui oublient la devise de la France. Mais ça veut dire quoi être républicain, au juste, maintenant ?
Tous ces gens qui se disent religieux et qui disent des choses ignobles sur des gens dont ils ne savent rien. Je crois que ce sont eux qui me filent le plus envie de vomir. Ils prônent le respect des autres, mais attention, faut pas que l’autre soit trop différent, sinon il va se faire voir, hein. Je suis pas chrétienne, ni quoi que ce soit d’autre, mais il me semblait avoir compris que la base de la base, c’était l’amour et la tolérance. Ben bingo.
On peut donner l’origine qu’on veut à la Bible, mais le sexe dans le but de procréer, c’est un choix personnel. Chacun baise qui il veut, du moment que tout le monde est consentant et sexuellement majeur. Faut-il le marquer dans la Constitution pour que ce soit respecté ?
D’autre part, nous sommes un pays LAÏC, comme on nous l’a bien rappelé pour éviter qu’il y ait trop de femmes voilées dans les rues. Pourquoi ces gens mettent en avant leur religion pour protester contre une évolution administrative ?
Et ceux qui ne se cachent même pas derrière la religion pour justifier leur haine, là je ne sais même pas quoi dire.

Je n’arrive pas à imaginer pourquoi ils sont si gênés. Pourquoi ils sont si violents. Et pourquoi ils sont si cons et/ou de mauvaise foi, pour certains.

Parce que vraiment, entre ceux qui croient que c’est une maladie contagieuse et ceux qui croient que le pays n’aura plus d’enfants, je pourrais avoir envie de rire tellement c’est stupide. Faudrait leur rappeler que donner le droit aux homosexuels et bisexuels de se marier, ça ne va pas en faire apparaître de nouveaux comme si c’était des champignons. Y’en aura pas plus, ils seront seulement un petit peu moins exclus de la société, sur le papier.

Aujourd’hui des manifs anti-mariage pour tous, un autre jour des gens dont on brûle le peu qu’ils ont pour les expulser, et que sais-je encore. Ça me rend triste de vivre au milieu de ça. Ça me rend triste de voter pour le moins pire et de voir que des raisons pour laquelle j’ai quand même voté pour lui avec un minimum de conviction passent à la trappe. Je suis même pas vraiment surprise.

Quand des gens laissent tout derrière eux, pour espérer survivre de manière un petit peu moins indécente ou sans avoir à s’inquiéter pour leur vie et qu’on les vire sans aucune considération, qu’on les accuse de venir voler nos emplois ou qu’on les considère automatiquement comme délinquants, voire criminels, ça me pose un problème au niveau de ma fierté.
C’est pas à cause d’eux que les gens sont au chômage ou en intérim pendant des années, ou sans-logis, alors pourquoi cet acharnement ? Pourquoi ces politiques « sécuritaires » qui apparemment ne règlent que dalle ou presque ? Pour faire plaisir aux électeurs et continuer à faire semblant d’être utile pendant le plus longtemps possible ? …. Je voudrais savoir quelle est leur vraie motivation à se faire élire ou à être nommés à des postes à responsabilités, parce que même s’ils ont commencé en voulant agir, ils n’ont pas l’air de tenir à plus que leur statut. C’est beau la République comme ça.

S’il y a bien une chose que je n’aime pas dans la culture américaine, c’est le chacun pour sa gueule qui semble assez ambiant et complètement ancré dans leur façon de vivre, penser et consommer, et ça malgré cette façon communautaire de voir les choses.
Du coup, je ne comprends pas qu’on veuille tellement suivre ce modèle que sont les USA, surtout quand ils sont en train de se manger violemment.
C’est presque drôle d’entendre des américains nous pointer du doigt avec notre méchant socialisme en faisant remarquer que c’est une mauvaise idée de faire comme nous puisque c’est la merde en Europe. Sauf que c’est la merde parce qu’on a trop fait comme eux, il me semble.Et maintenant tout le monde se viande. Mais l’auto-critique chez les républicains, ça ne se fait pas trop, apparemment.
Ce qui me fascine, c’est que cette façon de voir les choses leur vient de leur notion de la Liberté. Moi, j’ai appris que la Liberté s’arrêtait où commençait celle des autres. Eux, apparemment ils ont juste appris que la Liberté, c’est de faire ce qu’on veut. Bon. Ben ça va bien deux minutes mais quand on fait tellement ce qu’on veut que les gens peuvent plus consommer ce qu’on a fait tranquillement dans son coin, il faudrait peut-être penser à revoir son papier.

Je suis pas trop ce qu’on peut appeler un Bisounours mais là quand même, c’est grave. C’est quoi ce monde de connards ? Je suis à deux doigts de citer du Balavoine, et ce non-stop depuis… Pff. Plus on grandit ou on vieillit, plus le monde est un ring sans nom. Un truc se règle plus ou moins, trois apparaissent, puis le truc réglé refait surface. C’est à chialer.
Faut pas s’étonner que la science-fiction ou la fantasy soient aussi populaires, on voudrait tellement se barrer de cette planète de merde.

Bref, tout ça pour dire que j’ai entendu ce poème (que Martin Niemöller a écrit en 1942) à la télévision, hier soir, et je me suis dit qu’il fallait partager. Parce que penser aux autres, c’est aussi penser à soi.*

Lorsqu’ils sont venus chercher les communistes
Je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes
Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
Lorsqu’ils sont venus chercher les Juifs
Je n’ai rien dit, je n’étais pas Juif.
Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait plus personne pour protester.

 

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s