[Film] The Dark Knight Rises [spoilers après le talon de Catwoman]

de Christopher Nolan, 2012

Avant de répondre à l’article 100% spoilers de Madmoizelle sur le film, je vais prendre une minute ou deux (ou 15) pour dire sans rien dévoiler que ce film est une très bonne conclusion à la trilogie. Malgré ses défauts (et aussi un peu GRÂCE à ses défauts, quitter une trilogie sur un film « parfait » est très mauvais pour le mascara).
C’est très loin d’être une déception.
Je trouve que cette Catwoman, bien qu’ayant un rôle un peu ingrat (ni vraiment méchante, ni vraiment alliée assez importante, du coup son personnage est très peu développé dans ce film), respecte bien l’esprit du personnage. Une mixture de celles des dessins animés des 90’s et de celle des comics des dernières années.
Bane aussi est clairement adapté de son personnage des comics, plus très cubain, plus très catcheur, mais toujours communiste, voire anarchiste. Ou l’inverse. Tom Hardy est méconnaissable, et les contre-plongée pour accentuer le côté colosse qu’est Bane n’aident pas. J’avais vraiment pas réalisé avec les photos à quel point c’était radical. En tout cas, j’ai trouvé Bane intéressant, pour une fois (notez que je ne l’ai quasi pas croisé dans les comics, encore, mais pas mal dans les différents dessins animés). Et du coup, je le trouve plus inquiétant (les posters teasers avaient efficacement entamé le travail).
Miranda Tate. Déjà, je n’étais pas ravie de la voir dans ce rôle. Je trouve qu’elle ne colle pas du tout au personnage. DU TOUT. Mais bon, parfois, au final ça ne me dérange pas plus que ça, comme pour Rha’s Al Ghul par exemple (nous connaissons mon amour pour Liam Neeson, mais il est beaucoup trop européen et même beaucoup trop british pour Rha’s Al Ghul). Et en plus, elle aurait pu faire mieux, Marion Cotillard. Surtout à la fin.
Jim et Alfred, rien à dire. All the awards. Je trouve que Jim Gordon est un des meilleurs rôles de Gary Oldman. Alfred manque un peu de britishness à mon goût personnel, mais je n’ai pas de vrai reproche à faire à Michael Caine.
Bruce. Pour être honnête, le postulat de départ ne me semble pas correspondre à Bruce Wayne. Disparaître pendant aussi longtemps en laissant Gotham ne colle pas à l’image (en 4D) que j’ai de lui. Mais bon. Je peux passer outre. Au fil du film, mais c’est une impression que j’ai après coup, il se comporte autant comme un bleu que comme un boss (voire plus…), mais après un hiatus aussi interminable, ceci peut expliquer cela.
Je pense qu’il n’aurait pas été inutile de mieux indiquer la chronologie.

Bref. Un film imparfait, mais pas décevant. S’il l’a été, calmez vos attentes après un chef d’oeuvre et redescendez sur terre. Et revisionnez le chef d’oeuvre, vous lui trouverez des défauts aussi.

J’ai aussi envie de vous dire qu’au milieu des bandes-annonce et teasers de Resident Evil: Retribution, Man of Steel, Taken 2, The Expendables 2 et autres films de geeks, on a osé nous passer celle de SEXY DANCE 4…
Oui, nous aussi on a ri.

Voilà donc à quoi je vais répondre, point par point, en donnant mon avis personnel qui n’est visiblement pas que le mien. Je suis d’autant plus agacée qu’un tweet a suivi en envoyant un lien ici, qui serait à propos. Avec les commentaires que j’y ai lus avant ce tweet, j’en conclus donc que tous les gens qui trouvent cet article très (trop) basée sur de la mauvaise foi et/ou de la chipoterie et/ou une méconnaissance très forte de l’univers Batman (quand on a trouvé The Dark Knight si génialissime, on peut éventuellement se plonger un peu dans le bain) sont des fangirls et des fanboys. Alors, Madmoizelle, moi je suis une fangirl, d’accord, mais je doute que tous les gens qui n’en sont pas soient complètement d’accord avec vous sur ces fameuses incohérences. D’autre part, les fangirls et fanboys font aussi preuve d’esprit critique.

1. La mort de Talia.
Là, ok, c’est naze. Par contre apparemment, ce ne serait pas trop la faute de Marion Cotillard. Faut m’expliquer pourquoi les autres sont bons alors. Je sais que la direction des acteurs a son importance, mais si la scène est si mal jouée, c’est pas uniquement, de la faute de Nolan, faut arrêter. J’ose espérer qu’ils ont été pris par le temps.
Cela étant dit, ça dure quoi ? Une minute ? Sur 2h44.

2. Le premier combat entre Bane et Batman.
Comme ça l’a été dit dans les commentaires, Nolan n’est pas un fan de bastons, il est donc difficile de juger la qualité d’un combat quand on les apprécie pas particulièrement, bon réalisateur ou pas.
D’autre part, Batman est clairement en difficulté, oui. Mais c’est un peu normal. D’une part, lui-même ressort d’une période d’hibernation assez longue, avec une reprise pas vraiment préparée. Tu peux prendre n’importe quel sportif à niveau olympique après 8 ans sans entraînement, il va un peu galérer si tu lui mets un adversaire à sa hauteur d’antan.
Sans compter que Bane est il me semble le seul vilain du Batverse à être supérieur à Bruce en combat, c’est un fait.
Si tu mets les deux ensemble, même dans un film parfait, ce combat n’était pas censé te coller sur ton siège à cause de son awesomeness, mais à cause de la déchéance de Batman devenant concrète, après avoir été abstraite dans les esprits des Gothamites à la fin de TDK.

3. « Trop de twists relous ».
J’admets qu’en connaissant un peu l’univers, le twist concernant Talia a grandement perdu de sa force, mais,peut-être pour la même raison, j’ai du mal à me rendre compte quels autres twists il y a eu, du coup, je ne peux pas vraiment répondre à ça.
Le départ d’Alfred ? A la limite.
Le changement d’avis de Catwoman qui reste et aide à sauver Gotham ? Je peux accorder celui-là aussi.
Enfin ça en fait 3 à mon compteur. Le côté relou est subjectif, mais je trouve que le scénario ne s’attarde pas des heures sur Catwoman et Alfred. Quant à Talia, il fallait un minimum d’explications. J’ai trouvé qu’il y en avait un chouia trop parce que je savais depuis le début qui elle était avec 90% de certitude (je ne dis pas ça pour frimer, je pense que beaucoup de gens qui connaissent Batman avaient compris qui elle était avant la sortie du film, étant donnée son importance égale ou supérieure dans le cast à Selina).
Et puis bon. Avec une si grande sensibilité aux « twists relou », faut pas aller voir des films inspirés de comics, hein… C’est pas réputé pour être un genre où on ne sait pas qui sont les méchants.

4. Le coup de la vertèbre.
Oui c’est un peu gros. Je vais donc commencer à sortir l’argument « COMICS ».
Si les héros de comics étaient complètement réalistes, ils n’existeraient plus.
Je suis la première à dire que dans l’ère actuelle, le réalisme les rend plus proches de nous etc. Mais Batman est un héros, s’il n’a besoin que de 4 mois de rééducation pas très médicale après s’être fait violemment déplacer une vertèbre, et avant d’escalader un mur, eh ben DEAL WITH IT, c’est exactement pour ça qu’il est Batman et pas juste un milliardaire oisif et dragueur.

5. Le retour à Gotham
Premièrement, COMICS. Batman revient à Gotham sans se faire pécho, ouais. Batman connaît très bien sa ville, y compris les égouts, y compris tout ce que tu veux. Là où on pourrait trouver une incohérence, c’est que visiblement il est revenu avec le Bat, puisque je doute très fort qu’il soit resté 5 mois sur le toit sans que personne n’ait rien vu, gratte-ciel ou pas. Mais que faisait le Bat en dehors de la ville ? A moins qu’il ne l’ait modifié encore plus tôt qu’on le croit, il n’avait aucune possibilité de le récupérer.
Deuxièmement, faudrait que je le revoie parce que ça demande confirmation, mais d’après ce que j’ai compris et ce dont je me souviens, il met un certain temps à revenir, puisqu’il ne reste plus que un ou deux jours avant l’explosion quand il arrive. Or, il est parti quand il restait 23 jours.

6. Les voix.
Je l’ai vu en VF, malheureusement. J’ai trouvé les voix de Bane et de Catwoman assez nazes (même si celle de Catwoman est la VF habituelle de Anne Hathaway, ce qui n’était pas très surprenant). La voix transformée de Batman est assez ridicule aussi, mais c’est la même depuis Batman Begins. Donc pourquoi râler maintenant ?

7. La mort de Bane.
D’abord, désolée de vous le rappeler, mais Bane n’est pas le boss. C’est Talia.
On ne peut pas s’éterniser sur le n°2 quand le n°1 est en fuite pour faire exploser une bombe nucléaire. Si vous voulez un peu de réalisme, acceptez-le quand il apparaît.
D’autre part, avec l’histoire de Talia, on a eu le pourquoi du comment de sa présence et de son état, donc la boucle est bouclée. Qu’est-ce que vous voulez de plus ? Son visage ? Pourquoi ? Pour votre information, dans les dessins animés et les comics, il porte un masque de catcheur et on le voit encore moins, son visage. Et on s’en fout.
Sans compter que dans le flashback, on le voit. Si vous voulez voir la version amochée, je ne vois vraiment pas l’intérêt, puisque le personnage incarne surtout la force brute et physique. C’est pas comme Two-Face, dont le visage représente quelque chose.

8. « Les détails qui ruinent tout »
Alors déjà, je lole un peu, parce que la grande majorité de l’article est à propos de détails. Et dans ce 8ème point, un seul est cité.
Si vous avez l’impression que la colonne s’effondre du vieux carton, c’est peut-être parce que c’est Bane. Au cas où vous n’auriez pas compris, Bane est une montagne de muscles archi-dopée, qui plus est dans cette scène, il commence tout juste à manquer de son produit dopant en question, ce qui le rend désespéré et désordonné. Dans un film tiré de comics, c’est normal qu’il abîme une colonne en donnant des coups de poing enragés dedans.
Pour le côté technique, je sais pas, on n’a pas du voir la même chose. Et je ne m’attarde pas sur les débris de colonne, je préfère me rendre compte que Bane est désespéré et désordonné.

9. L’identité secrète
Comment dire. Quasiment tous les personnages qui sont au courant sont réunis dans ce film. Seulement j’ai du mal à voir où est le problème. Le dialogue caricatural est par rapport à Catwoman, donc je vais parler d’elle.
Catwoman est maline, je crois que vous avez remarqué. Elle est très maline et elle se rend compte toute seule que Bruce est Batman. Quand on prend un tout petit peu de recul pendant les dialogues où Bruce parle de son ami puissant, ou encore mieux, celui d’avant, où Catwoman parle à Batman de l’ami puissant de Bruce, on se rend compte qu’elle est juste en train de dire qu’elle a pigé que Bruce était Batman, même si elle n’en est pas encore sûre.
En plus. Mettez-vous à la place d’un Gothamite 2 minutes. En quoi l’hypothèse selon laquelle Bruce connaîtrait et financerait le Batman (pas une coïncidence, donc) serait-elle moins plausible que celle selon laquelle il serait le Batman ?
En revanche, là où je suis d’accord, c’est que l’étonnement de Gordon est ridicule. Même dans les films, il donne l’impression de s’en douter, puisqu’il sait que Bruce n’est pas le playboy qu’il laisse voir publiquement. Voilà un passage que j’aurais aimé voir par terre dans la salle de montage.
On peut aussi remarquer qu’en estimant que le masque protège son entourage, et en ayant plus vraiment d’entourage, c’est moyennement surprenant de ne plus faire très attention.

10. Blake, le « pire medium du monde » et 11. La « pire annonce de twist ».
J’aime bien quand les gens font des critiques avec les mots corrects, déjà. Mais bon, passons.
Je commencerai par dire que ce personnage est trop transparent, certes, et que je n’ai pas aimé le fait qu’il s’appelle Robin. Quitte à faire un clin d’oeil, pourquoi ne pas choisir Jason, ou mieux par rapport à cette histoire, Terry ? Nolan a pourtant montré qu’il n’était pas une quiche en Batverse, c’est très dommage de faire une référence aussi premier degré pour un détail aussi important. En tout cas, revoyons la définition d’un twist, chers gens de madmoizelle. En aucun cas ce n’est un twist. Depuis le début, Blake apparaît comme un personnage en apprentissage, jusqu’à avoir des conseils sur le port du masque directement de Batman, la révélation de son nom et donc de son futur (parce que bon, vous me ferez pas croire qu’en 2012 quelqu’un qui va voir TDKR ne fait pas le rapprochement entre Batman et un élève en se disant que c’est Robin).
Et pour répondre à ce point, c’était un petit peu gros, oui, qu’il ait du premier coup que Bruce était Batman. Mais si on y réfléchit, quand il était môme, depuis combien de temps Bruce était-il Batman ? Depuis combien de temps jouait-il la comédie lors de ses apparitions mondaines ? Probablement pas super longtemps. Et c’est pas ses capacités théâtrales qu’il a perfectionnées pendant ses années d’entraînement chez Rha’s Al Ghul etc. Et reconnaître quelque chose qu’on ressent dans les yeux de quelqu’un d’autre, c’est bien plus facile que de deviner la vie cachée d’un inconnu. Il a vu quelque chose dans les yeux de Bruce, il savait que le Batman existait, comme le sujet l’intéressait, il a probablement rapproché les deux personnages publics et ensuite compris. Oui la scène du film est un gros raccourci, mais je pense que vous avez trouvé le film assez long comme ça vus les critiques, non ?
Bref, ce n’est pas ridicule à ce point, même si la scène l’est un peu.

12. Pr. Crane.
PUTAIN MAIS QUELLE IDÉE DE FOUTRE UN MEC DU 1ER FILM DANS LA CONCLUSION, VRAIMENT !
#sarcasme
Et puis j’ai pas vu de paille, désolée, juste un costume aux coutures déchirées. Pourtant j’étais au 3ème rang, je dois vraiment avoir une vision de merde [edit: apparemment, oui j’ai une vision de merde ><].

13. Les petits rôles.
Par définition, un petit rôle ne sert souvent pas à grand chose. Evidemment vous allez me trouver des contre-exemples, je peux le faire aussi, mais là n’est pas le propos. Oui, ça fait sourire, mais je ne vois pas en quoi ça gâche le film.

14. « Batman on Ice ».
J’ai tiqué aussi. On peut se dire qu’il arrive mieux à déceler les endroits où il peut marcher malgré son attirail (qui est par contre quand même conçu pour ne pas être trop lourd, quand même, rapport que c’est trop dur de se battre sinon)(vous avez pas remarqué le moment où sa combinaison se plie à l’aisne comme si c’était juste du cuir épais ? Pourtant c’est un détail pas très important, je pensais que vous l’auriez vu.) et qu’en cette nuit hivernale, la glace a commencé à s’épaissir.
Seulement quand il est là devant un petite dizaine de policiers, c’est tudmême un peu bizarre.

15. La marche des policiers de Gotham.
Oui, aussi. Mais ça fait moins de contraste à l’image. Et là, je vais même pas répondre COMICS, je vais répondre CINEMA. Dans cette scène, ce qui doit frapper c’est l’opposition. Les anarchistes contre la police. C’est visuel. C’est pourtant pas au niveau expert de l’explication d’image, et pour un autre film, je suis certaine que nous n’auriez pas fait un cake pour ça (parce que bon, même si cet article est un peu n’importe quoi, je n’en suis pas à me dire que vous êtes trop bêtes pour comprendre).
Qui plus est, rien ne nous dit que les policiers qu’on voit sortent des égouts. A leur tête on voit Foley, qui était chez lui, où il pouvait repasser son uniforme tranquillement. Je ne vois pas pourquoi il serait le seul. L’ordre avait été donné d’envoyer tout le monde sous le stade, mais ils n’étaient pas tous là-bas. Même s’ils ont fait venir ceux qui n’étaient pas en service, le temps qu’ils viennent, ils peuvent très bien ne pas avoir été bloqués sous les égouts, d’ailleurs on voit aussi des pans de plafond/sol s’effondrer DEVANT des policiers.

16. La fin.
Un petit épilogue. Bon. Quand Alfred en parlait au début, je me doutais bien qu’on allait voir revenir le truc. Selena/Bruce, bon OTP parmi les OTP, tu vois. Là encore, pas besoin d’être à fond sur les comics pour le savoir. Robin, bon ben, normal hein. Sûr, on voit pas le morceau où Robin cherche la Batcave, mais c’est pas le but du film. C’est la fin. C’est de l’anecdote pour dire au revoir.
Mais on peut reparler de l’épilogue d’Harry Potter, si vous voulez…

17. Le visage de Bane.
J’en ai déjà parlé, je vais pas me répéter, mais j’ajouterai que Batman n’a pas vraiment « dézingué » le masque « à coups de bourre-pifs », il a juste débranché des morceaux. Pas besoin d’être ingénieur pour rebrancher le truc. Et même si c’était le cas, Talia aurait pu le faire.

18. « Un film anti-NRA »
Bon déjà, c’est pas vraiment une bonne critique, au niveau du titre.
Ensuite, disons-le ensemble encore une fois, Bane représente la force brute et physique. Oui, il utilise des armes, mais quand il s’agit d’une affaire personnelle, c’est pas son élément.
Quant à Batman, à vrai dire faudrait plutôt s’étonner aux moments où il utilise des armes à feu. Et dans ce film, tirer sur Bane sans le tuer, je sais pas trop, mais je doute que ce soit vraiment très efficace, rapport à la drogue anti-douleur qui est constamment injectée dans son organisme et à la masse de muscles.

19. Liam Neeson.
Premièrement, cf. Pr Crane.
Deuxièmement, c’est un peu le père de Talia et l’ex-mentor de Bane, et probablement le vilain le plus important du Batverse puisqu’il contrôle BEAUCOUP de choses/gens, mais c’est vrai, pourquoi reparler de lui alors que le 1er film n’était pas terrible ? On se le demande…
Yep, #sarcasme.

20. Bruce Wayne en Italie.
La comparaison avec Steve Jobs est à mon sens démesurée.
Bruce Wayne est un riche héritier, bienfaiteur de sa ville et à la tête d’une entreprise cotée en Bourse. Okay. Je pense qu’il y a plusieurs personnes dans ce cas ou presque dont je ne connais pas les têtes, et par analogie, dont les italiens ne connaissent pas les têtes.
Et, une fois encore, c’est l’épilogue, c’est un au revoir.

21. Alfred.
GROS problème de compréhension du laïus d’Alfred, apparemment. Il a clairement dit à Bruce qu’il partait pour le faire réagir et qu’il se reprenne en main avant de sacrifier toute sa vie et mourir pour la ville. Pas parce qu’il ne le « suivait plus dans ses conneries ».
J’ai quand même du mal à comprendre comment on peut comprendre ça en ayant vu au moins les deux films précédents. Alfred est celui grâce à qui Batman n’est pas une créature sanguinaire assoiffée du sang des criminels les plus modestes. Alfred est le garde-fou. Il a toujours cherché ce qui était le mieux pour Bruce, toujours. Et il a toujours su. Et agi en conséquence. Quelles que soient les versions, on a toujours retrouvé ça dans Batman. Et là, il serait parti parce qu’il en avait ras-le-bol ? Si ça c’est pas de la mauvaise foi…
Bref, c’est donc on ne peut plus normal qu’il soit à son enterrement.

22. Le Bat et la bombe nucléaire.
En plus de la réponse technique dans les commentaires sur les engins allant à 430km/h, j’ajouterai juste un petit « COMICS ».

23. « – Pourquoi cette prison ? Pourquoi ce passé trouble ? Pourquoi Bane se fait-il tabasser par les mecs dans la prison, au moment de sauver Marion Cotillard ? Pourquoi Bruce est-il d’abord enfermé derrière des barreaux, puis s’en va librement escalader la fosse et les mecs l’encouragent ? Pourquoi ils voulaient empêcher Marion Cotillard de sortir, alors, à l’époque ? »
A un moment si ça vous intéresse autant, faut lire les comics, aussi. Quand on va voir un film sur des comics sans avoir tout lu, faut accepter le fait qu’on saisira peut-être pas absolument tout, sans pour autant que ce soit un problème d’incohérence. Les comics datent des années 30, vous pensez bien qu’on peut pas expliquer complètement le passé de chacun en 2h44.
Et à propos de la prison, j’ai pas fait spécialement attention, mais je ne me rappelle pas que la porte ait été verrouillée. Je vous accorde le bénéfice du doute, on terminera donc avec une véritable incohérence [edit: qui n’en est pas une, comme je le soupçonnais fortement].

Voilà. J’ai eu aucun mal à répondre, alors que mis à part les dessins animés, je ne lis vraiment des comics que depuis un an et demi. Je n’ai pas trouvé le film parfait, et même en prenant du recul, je vois difficilement en quoi ce film est « globalement loupé ».
Si vous êtes si déçus, je me demande quelles étaient vos attentes, sincèrement. Pourtant en tant que fan de Batman, je pense que j’en attendais déjà pas mal, de ce film. Mais moins que vous, visiblement. Ce que je ne comprends pas non plus, c’est pourquoi attendre autant d’un film dont vous n’avez apparemment pas voulu connaître l’univers, pour faire de tels reproches.
Et je me demande aussi si vous n’idéalisez pas un peu trop l’opus précédent.
Du coup, qui doit prendre du recul, là, Madmoizelle, ou les gens qui laissent des commentaires de « fanboy/fangirl » qui m’avaient pourtant l’air plutôt honnêtes et sensés ?

[edit: Dans le même sens que moi, mais en mieux, vous pouvez lire l’article de mariepiot en réponse au même article de MadmoiZelle]

[edit du DIX OCTOBRE] Je ferme les commentaires. Si vous avez quelque chose à dire auquel je n’ai pas DEJA répondu (moi ou quelqu’un d’autre, d’ailleurs) dans les nombreux commentaires déjà postés, il reste toujours la solution du mail, mais les notifications pour des commentaires déjà lus 30 fois, ça me gonfle un peu. À un moment, faut tourner la page, mes p’tits chats.

130 réflexions sur “[Film] The Dark Knight Rises [spoilers après le talon de Catwoman]

  1. J’acquièsce TOUT! Je me demande s’il a pas surpassé le film d’avant. Il est parfait c’est évident. Mais des fois, faut juste se laisser porter, particulièrement dans ce genre, tiré de COMICS! Parce que oui pour moi aussi c’est le premier argument qui me vient pour justifier les WTF 😉

    1. Ben ouais, je vois mal comment on pourrait justifier autrement certaines choses, mais c’est un genre, c’est tout. Est-ce qu’on critique les personnages qui agissent stupidement dans les films d’horreur pour ados ? Non. Ben c’est pareil, ça fait partie du lot. Le réalisme et le vraissemblance sont deux choses distinctes.

      1. Juste pour info, Ras-al -ghul, c’est pas un indien, encore moins un arabe ou un indou ou je ne sais quoi, il se paye ^plus la gueule de Liam Neeson que de Ken Watanabe en fait, si tu connais bien le personnage, Ras-al ghul c’est plutôt ça : https://www.google.fr/search?q=ras+al+ghul&hl=fr&pwst=1&prmd=imvns&lr=lang_fr&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_cp.r_qf.,cf.osb&biw=1920&bih=955&ion=1&um=1&ie=UTF-8&tbm=isch&source=og&sa=N&tab=wi&ei=xr4SUJ6eOdOa0QWOhoCYBw

        1. Encore un juste pour info, (décidément) ^^, mais en ça, toi autant que Madmoizelle se trompe sur les termes. « J’admets qu’en connaissant un peu l’univers, le twist concernant Talia a grandement perdu de sa force, mais,peut-être pour la même raison, j’ai du mal à me rendre compte quels autres twists il y a eu, du coup, je ne peux pas vraiment répondre à ça.
          Le départ d’Alfred ? A la limite.
          Le changement d’avis de Catwoman qui reste et aide à sauver Gotham ? Je peux accorder celui-là aussi.
          Enfin ça en fait 3 à mon compteur.  » ça ce ne sont pas des twists, mais tout au plus des rebondissements, (chose qu’on trouve dans tout récit littéraire ou autre), un twist c’est que ça soit SPOILER ALERT : pas bane qui soit dans le puits mais Talia, ça fait tout réévaluer à l’aune de cette révélation, c’est ça un vrai twist, et donc yen a qu’un : (avec accessoirement le fait que Blake soit le futur Robin ;)) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Retournement_final (PS : ne pas lire les exemples de film du bas de la fiche si tu ne veux aps te spoiler une 50taines de fin de film ^^)

          1. Euh oui alors, un plot twist, c’est pas forcément à la fin. Le terme anglais était utilisé chez MadmoiZelle, je l’ai réutilisé, mais si tu me renvoies vers un terme français qui n’est pas une traduction exacte, c’est un peu hors sujet ^^.
            http://en.wikipedia.org/wiki/Plot_twist
            C’est un changement dans la direction attendue que prend l’intrigue, mais pas forcément à la fin. Il me semble que c’est comme ça que j’ai interprété le mot dans mon article.
            Après, quand tu dis que ce que j’ai cité, ce sont des rebondissements, et non des « retournements de situation », moi je suis d’accord, j’essayais juste de me mettre à la place de gens qui n’ont pas forcément eu la même perception que moi des évènements cités. Pour moi, effectivement le seul retournement de situation, c’est Talia.

  2. Depuis que je suis petite, je n’ai jamais vraiment aimé Batman, je trouvais l’univers trop sombre, trop triste… Puis, j’ai vu les films. Le premier ne m’a pas transporté (bien, sans plus), le second m’a plu (Joker oblige, juste énorme !), le dernier volet m’a réconcilié avec Batman !
    J’ai adoré, tout simplement. Le petit clin d’oeil à Robin était géniale, j’ai compris ça comme une sorte d’hommage. Le fait que tout le monde se doute que Batman est Wayne et qu’ils ont tous l’air choqué en apprenant que effectivement c’est bien lui… bah demandez à Superman, visage découvert, même sa femme ne le reconnait pas (au début du moins…).
    Le coup de la vertèbre ne m’a choquée… Que le docteur te soulève et t’appuie sur le dos ou qu’on te pende par les bras pour pouvoir la décoincer…. ça revient au même. ça fait juste mal pendant 2 jours….
    Quand à la mort de Talia, peut-être le seul vrai truc « bof » du film, je me dis que dans la vraie vie, avec la colonne pétée, peut-être les jambes cassées, les côtes aussi, j’aurais sûrement pas fait mieux… Mais ce n’est que mon avis ^^
    Enfin tout ça pour dire que ça faisait longtemps que je n’avais pas regardé un film aussi bien.
    Je ne sais pas à quoi s’attendaient les gens, mais pour ma part, je trouve que le film est une belle réussite !

    (désolée du pavé ^^)

  3. Au mon dieu merci Bloody Selena.
    Et dans un dernier sursaut d’intelligence le site de Madmoizelle te met en lien.
    Quand j’ai lu cet article minable j’ai eu envie de donner le pouvoir au peuple de basher ce site !
    J’espère qu’ils ont compris l’immense conneries qu’ils ont faite. Pour une site qui apparait sur GeeKMemore (donc apparemment ils sont un peu geek, comme les autres sites partenaire qui ont fait leur preuve, ça serait pas un partenariat d’intérêt pour tenter de ramener de la nana sur ce site de rencontre inutile ?) j’ai trouvé ça honteux.
    Bon du coup tu viens de gagner un lecteur, je vais faire un tour.

  4. Pour ma part je suis quand même resté sur ma faim avec ce film, parce que, bien que peu calé en Batmanologie (mais ayant quand même une vague connaissance de l’univers – notamment grâce aux jeux) j’ai été très déçu du traitement apporté au personnage de Talia, fille de. Déjà elle est jouée par Marion Cotillard. Pas merci. Ensuite, ses relations avec Batman sont survolées (alors qu’elle a une vraie importance dans la vie amoureuse du héros), la révélation est tardive, théâtrale et éventée : c’était grillé dès l’annonce de M. Cotillard dans le film, qui jouerait un personnage lambda si si on vous assure dans un film qui évoque le fantôme de R’as al Ghul. Certes on le devine avec des connaissances extérieures au film, le Batman du film ne pouvait pas le deviner. Mais du coup pourquoi ne pas donner davantage d’importance à Miranda Tate/Talia, plutôt que 4 scènes de 30s chacune : « tiens, ça c’est mon réacteur, je te le donne », « tiens, ça c’est mon conseil d’administration, je te le donne », « tiens, ça c’est mon zob, je te le ». Bref. Je me dis que pour le fan (pas nécessairement hardcore, mais celui qui s’intéresse un minimum à l’univers) la révélation n’en est pas une, et pour celui qui ne s’y attend pas, quelle est la réaction ? On peut difficilement crier au génie (c’est pas Kaiser Sauze), j’imagine plutôt qu’ils se sont dit « ah. Bon. Bah ok alors, t’es une méchante ». Et ultime affront, elle meurt (mal, rapport à l’actrice) piteusement parce qu’elle n’a pas mis sa ceinture de sécurité et qu’il n’y avait pas d’air-bag.
    Je suis déçu parce qu’elle est le cerveau de l’affaire, Bane n’en est que les bras (certes redoutables), et on nous apporte ça très rapidement « au fait, je suis la grande méchante, je fais ça pour mon père que je n’aimais pas jusqu’à ce que tu le tues et je meure dans 7 minutes, top à la vachette ».
    Cela étant, tout n’est pas à jeter dans le film, loin de là, mais c’est un peu triste de savoir que ça aurait pu être vraiment très bon au lieu d’être pas mal. Et merci pour les réponses que tu adresses au site madmoizelle.com

    1. Bon ok le personnage de Marion Cotilard apparaît très peu dans le film en comparaison à son importance finale. Mais on en apprend énormément sur son enfance et sur sa personnalité. On comprend pourquoi elle déteste tant l’humanité. En comparaison le personnage de Talia est bien plus développé que celui de catwoman dans le film.

    2. exactement premiere fois que je vois un batman et je me suis dis ca ah c’esr la méchante, ok sans plus

  5. Mais je suis tellement d’accord avec toi ! J’avais lu les critiques de mademoizelle avant d’aller voir le film, donc j’m’étais préparé psychologiquement pour pas être déçue (parce que les 2 premiers films je les adore tellement que là, j’attendais vraiment la fin de folie). Et puis bah je l’ai eu ma fin de folie ! Les incohérences ne m’ont pas du tout posées problème, surtout pas pendant la projection ! J’ai kiffé ma race.
    Le moment décevant : Marion Cotillard a la fin : grande actrice : toute la salle a ri.

  6. warning, gros spoilers …

    je veux bien que ce soit un comics, mais il succède à un film où les incohérences et facilités étaient beaucoup moins nombreuses, donc quand on en accumule autant ensuite, c’est très difficilement défendable… Les personnages sont juste débiles par moment, leurs décisions incompréhensibles, mais comme c’est pour l’histoire ou le show … J’aurais pu bien aimer, mais j’ai passé trop de temps à halluciner devant le ridicule de certaines situations, que le précédent esquivait plutôt bien.. allez un petit florilège au débotté, en essayant de ne pas citer ce qui est juste une ellipse ou un souci de narration:

    – hey si on créait un réacteur à fusion … mais comme c’est dangereux et qu’on risque de le transformer en un nouveau type de bombe (à fusion donc, haha, jamais vu), on va le construire transportable et en plein milieu de la ville, au cas où (et ne pas s’en servir, histoire de juste garder l’utilisation bombe). Bonne idée.
    – ah oui, t’as bizarrement perdu toute ta fortune en jouant en bourse, au moment pile où un gang braquait ladite bourse, et où on utilisait les accès pour faire des transactions devant 800 témoins (il choppe bien le badge d’un trader pour utiliser ses accès en plus, non?).. mais ton empreinte seems legit, donc bon.. ah, et la justice a deja tranché et décidé de tout saisir dès le lendemain matin, car ouais.. seems legit
    – la *** de corde qui permet de grimper une grande (à revérifier la hauteur exacte, je me demande même si elle ne va pas en haut) partie du trajet du puits immontable, mais non on préfère grimper à la main toute la hauteur au cas où, et ne pas la tendre au minimum pour juste se péter le dos quand on tombe… et ledit mur immontable présente des aspérités énormes rendant tout saut inutile pour le grimper
    – tiens, on envoie 3000 flics armés à découvert dans une rue face à 3000 mecs armés en face… et ils se tapent au poing
    – bon, là c’est plus commun, mais les armes c’est naze. tiens d’ailleurs batou qui est dans son truc volant décide de descendre taper au poing aussi, sinon il risque de déséquilibrer la baston et de blesser bane..
    – après avoir passé 20 minutes à discuter dans le bâtiment, ils ressortent et tout le monde s’est gentiment replié à se regarder d’un coté et de l’autre de la rue
    – robin qui retrouve et démasque catwoman en 2 minutes après l’avoir vue une fois, en sachant que c’est par elle qu’il faut passer pour chopper batman …. qu’il a démasqué car il l’a croisé une fois étant gosse, gordon par contre ne sait pas faire 2+2 depuis 10 ans.. Doué le gamin, légèrement trop.
    – batman qui passe 3 plombes a mettre du kerosène sur les murs et à marcher sur la glace qui est censée ne pas supporter un homme, joli..
    – le plan de Bane : bon on a besoin de 3000 hommes complices pendant a peu près 3 ans pour le réaliser, ça devrait bien se passer (un peu grand non en comparaison des plans plus « raisonnables » du précédent? bon, ça encore, ça passe on va dire que c’est l’histoire qui le veut..)
    – la police: tiens, envoyons 98% de nos effectif au même endroit au même moment … Oups, quoi un piège ? dammit.
    – Bane qui les garde en vie, les nourrit, leur fournit des rasoirs pendant 6 mois ? really?
    – le plan est de faire péter une bombe. mais ils préfèrent mettre le bordel pendant 6 mois avant, et ne pas se barrer avant de se péter avec ladite bombe… ça ressemble au 1, mais en juste plus débile, je trouve, surtout si on peut faire péter la bombe quand on veut avant. J’ai du louper une explication quand je me répétais « wtf »..
    – la bombe se désagrège en a peu près 6 mois pour cause de surchauffe/usure.. on rajoute donc un timer dessus et on sait à la seconde près quand elle va péter. Pratique pour le film, moins pour mes neurones …
    – gordon + une bombe de 3 tonnes dans un camion blindé, secouez le tout, pas une égratignure ou un gordon aplati comme une crèpe… c’eut été drôle pourtant
    – tiens, je refuse de tirer avec mes armes pour ne pas blesser des gens, donc j’attend qu’on me lance 8 missiles suiveurs au cul en me baladant devant un tumbler, j’en largue 7 en détruisant la moitié de la ville au passage, pour recoller le 8ème dans le tireur… (à vérifier l’armement du gadget volant, mais il m’a semblé plutôt bien équipé, non?)
    – les bombes atomiques, quand ça pète a coté de l’eau, ça ne fait pas de tsunami et ça ne ravage pas la ville voisine, ça fait juste un joli champignon.

    Et ça c’est juste en sortant du film, sans avoir eu trop le temps de penser à d’autres.. Donc ouais je comprends les réactions de certains… Sinon j’ai bien aimé les persos, les scènes d’action (bon celle du début dans l’avion m’a saoulé car à part « faire un truc jamais vu au ciné », elle n’apporte rien), la musique, l’ambiance … mais j’ai vraiment été choqué par pas mal des points ci dessus, alors que oui dans une adaptation de comics, on laisse passer beaucoup, mais Nolan a justement voulu recadrer sa trilogie et la rendre plus crédible… Je ne sais pas ce qu’il s’est passé sur celui là….

    1. Oui et un mec qui se déguise en chauve souris pour faire peur à des mafieux, mais de qui se moque ton?

      1. on notera que justement je ne parle pas de ces aspects, qui sont attendus, ni de la crédibilité des héros (je laisse même passer le coté « hey batman commence tétraplégique sans genoux mais finit trop fort »), mais juste du scénario et des actions des persos …

        1. la bombe atomique n’est pas une bombe atomique c’est un machin détérioré. Je pense pas que ça ait les mêmes effets qu’une bombe…
          le but de Bane c’est de les faire souffrir pas de lâcher une bombe comme ça, sinon il aurait pu le faire depuis le début… Et c’est quoi le problème avec le minuteur? Qu’est-ce qu’il y a d’étonnant à ce qu’il sache quand ça va exploser? O_o ça colle pas avec tes théories scientifiques hyper développées? xD
          La corde, c’est pour la magie du film. Et puis même avec une corde, tu peux pas tout faire…Il faut bouger avec ses pieds aussi.
          Robin connait Catwoman et se doute que Selina est la voleuse et tout. C’est pas la première fois qu’on la soupçonne d’après l’histoire.
          Ensuite tu la reconnais même avec le masque, sérieusement! Et oui, elle connait Batman si elle connait les plans de Bane (normalement). J’ai pas trouvé ça choquant perso. Le plus étonnant c’est vers la fin où Cat est toujours à côté de Gordon et que le Bat s’envole. Il devrait pas la choper et la mettre en tôle? 😄
          Les hommes se battent à mains nues et certains attendent: normal, ‘est aussi la magie du film, ils hésitent à savoir si les policiers vont vraiment avoir le courage de faire ça. (l’émotion, tout ça, et n’oublie pas que le Bat apparait par surprise mais il reste pas plus longtemps, l’autre char aurait eu le temps de le dégommer sinon! ou endommagé…) Et puis le but c’est de savoir où est le détonateur donc pourquoi blesser Bane?
          En fait, le symbole de Bat, c’est pour que les policiers retrouvent l’envie de se battre jusqu’à la mort. Donc oui c’était important à faire. Si tu veux marcher dans la glace sans tomber, il faut juste faire attention et marcher assez doucement mais pas trop lentement non plus. Tu crois qu’ils font comment les igloos? Dans Begins, Batman est à un moment du film en train de se battre avec Liam sur la glace.
          T’as vu le film? O_o
          E T’as vu le film? O_o

    2. Allez, je vais en prendre quelques-uns pour répondre.
      Le nom de Catwoman est connu de la police.
      Les policiers et les anarchistes se tirent dessus (je sais pas, on en voit assez tomber, pourtant).
      Apparemment la petite scène où un mec reste volontairement dans un avion qui va s’écraser n’est pas parvenue à te faire comprendre qu’il y avait une idéologie qui rassemblait ces gens derrière Bane et Talia. Ni le discours anarchiste de Bane au stade. Ni la petite révolution gothamite où les riches se font juger parce qu’ils sont riches.

      Bref, je vais pas tout reprendre. En plus ton commentaire reprend pas mal de points traités par madmoiZelle, je vais pas me répéter. Pourquoi aller voir des blockbusters si on est aussi tâtillon ?
      L’argument « COMICS » n’est pas une excuse, il est là pour rappeler que ce film appartient à un genre particulier. Même si Nolan a fait renaître l’intérêt pour ces films en les faisant plus sérieusement et de façon plus vraissemblable qu’auparavant, ça s’inscrit dans un genre, point. Les incohérences évoquées sont pour la plupart incohérentes par rapport à la vraie vie, mais quand on va au cinéma voir un film comme ça, c’est pas pour comparer avec la vraie vie.

      1. De qui se moque-t-on? C’est clairement un article fait par une inconditionnelle de batman qui défendra corps-et-âme le film parce qu’il a tellement été vendu comme chef d’oeuvre par les médias que vous abdiquez sans frémir. Vous n’arrivez même pas à comprendre que tout ces incohérences que le spectateur à trouver et qu’ils l’énervent sont dû à la comparaison avec TDK (qui est normal je trouve), on veut forcément une suite qui soit aussi géniale mais aussi cohérente. Je gage que vous ne trouverez pas jamais autant d’incohérences dans le deuxième opus. Ils ont raison d’être encore colère les loulous, c’est un peu se foutre de leur gueule de ne pas justifier le port du masque en dévoilant pourquoi Bane s’est fait défoncer la tronche. Vu que c’est ce qui le dope et qui contribue en partie à sa supériorité physique sur Batman, sa mérite justification… Mais bon je dois surement chipoter!

        1. Le fait est que dans cette réponse, tous les points cité sont un constat sur ce qu’on voir dans le film, le fait qu’on est une inconditionnelle de batman derrière ne change rien. Lisez le texte, tout ce qui y est écrit est une description de ce qu’on voit à l’écran, c’est une constatation. Fan ou pas, ce texte explique et décrit des faits.

        2. Une suite aussi cohérente?

          Alors quand on parle du Joker, qui n’a pas de nom, on ne sait pas comment il fait ses cicatrices, qui place des bombes partout, qui engage littéralement une armée sans que l’on sache comment, ca passe.

          Mais oh mon Dieu, Batman fait des trucs surhumains ca ne passe pas?

          Si c’est pour etre offusqué de voir un homme déguisé en chauve-souris faire des trucs surhumains, y’a Magic Mike dans la salle 2.

        3. C’est frustrant de lire des commentaires et de se dire que ce que j’écris n’est pas apparemment pas lu.
          Je l’ai dit, je ne trouve pas le film grandiose, et même le précédent, je ne le trouve pas si exceptionnel, c’est Heath Ledger qui était exceptionnel. Alors, pardon si je suis pas assez subjective, mais les fangirls qui abdiquent sans frémir, c’est pas chez moi. J’étais enthousiaste, je n’ai pas été déçue, et quand j’ai lu l’article de madmoizelle, je l’ai trouvé injuste et j’en ai fait part, point, mon article n’est pas non plus là pour faire l’éloge du film.
          D’autre part, j’ai justement évoqué la comparaison avec TDK qui affecte le jugement.
          Je suis une inconditionnelle de Batman, pas des films.

    3. Mais… mais… mais… ça à l’air encore plus con que Batman Begins ! Comment ils se sont démerdés ?

    4. Je te conseille de ne jamais devenir scenariste parce que tu ferais des trucs surement bien pourri. Alors si on suit ton raisonnement, le scenario tiendrait en deux lignes : Bane arrive en ville, Batman arrive avec sa bat-volante et lui explose la gueule. Fin. Là j’aurai gueulé d’avoir payé mon ticket trop cher.

      Ces arguments sont aussi débiles que ceux de Madmoizelle. Ça doit être assez chiant dans la tête des gens de chercher à comprendre tout, tout le temps, particulièrement dans un film comme celui là de pur divertissement.

  7. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Et j’ajouterai qu’il y a beaucoup de symbole dans ce film.
    Par exemple on se fou de savoir où se situe la prison, pourquoi les gens y sont, comment Bruce fait pour rentrer si vite à Gotham… Cette prison c’est d’avantage le symbole du gouffre que Bruce Wayne doit réussir à s’extraire et également celui de la misère sociale que l’on retrouve dans le monde. Misère et violence dans laquelle Talia et Bane on évolué, expliquant ainsi pourquoi ils sont si haineux envers la société.

    Bref, merci beaucoup pour ton article. Face à une telle indignation de certains, je suis contente que des gens partageant mon point de vue réagisse.

  8. J’approuve en tous points cet article. (Mis à part peut être que… bon sang, c’est Selina, pas Selena, pourquoi tout le monde fait la faute ? 😉 )

    J’ai été assez choquée par la vacuité des arguments de MadmoiZelle, partagée entre incrédulité et envie de rire. Alors ok, je suis peut être une fangirl, mais pour le coup, comme répété pas mal de fois dans l’article, ça me permet de comprendre quand même mieux certains points du film et ne pas les accuser injustement d’être foireux.

    En ce qui concerne l’identité de Batman, c’est évident que Catwoman comprend très rapidement qui est Bruce. Pour Blake, j’ai envie de dire, en tant que lectrice de comics (et de wikipédia, mais en fait j’ai quand même lu le comic qui en parle) :

    Pour moi, John Blake, c’est Tim Drake. Ou peut être tout simplement Robin.
    Pourquoi ? Parce que ses parents ont beau ne pas être décédés de manière aussi dure que ceux de Tim, il perd d’abord sa mère puis son père. Il avait déjà vu Batman étant enfant, tout comme Tim l’avait vu… le jour de la mort des Grayson, ce qui du coup n’avait aucune raison d’être mentionné, puisqu’il n’y a qu’un seul Robin.
    Tim Drake a trouvé tout seul qui était Bruce. Tout comme John Blake.

    Au niveau de l’histoire, Tim est le Robin le plus proche de John Blake.
    Et le fait que Nolan ne lui donne pas d’autre prénom de « Robin » au lieu de celui d’un Robin en particulier… s’explique peut être par le fait que les gens n’auraient pas compris ? Il ne faut pas oublier que le film est certes bourré de références pour les fans de comics, mais que beaucoup sont allés le voir grâce aux deux précédents.
    Sinon, je pense aussi que Robin est plus symbolique que le prénom de l’un d’entre eux. Peu importe lequel c’est : au final, ce qui compte, c’est l’apprentissage par Batman, la volonté de faire régner la justice, et cette « relève ». Après tout, on ne sait pas non plus si il devient Robin… ou Batman.

    Pour ce qui est de Gordon, je pense que l’identité de Batman n’a jamais compté, comme il le dit. Il n’a jamais cherché à se poser la question, et c’est pour ça qu’il le réalise à la toute fin. Quand Batman lui dit un truc aussi vague et qui remonte à loin, et c’est peut être aussi parce qu’au fond de lui, sans chercher à le savoir il s’en était douté, qu’il trouve aussi facilement le souvenir et la réponse.

    Ensuite pour Bane, tout ce qui a été dit est totalement juste. A quoi ça aurait servi de montrer son visage ? Bane est une icône de peur et le masque y contribue. Autant Bane a été vu nombre de fois sans son masque dans les comics (Secret Six particulièrement, et il a une tête tout ce qu’il y a de plus normale… Exemple : http://24.media.tumblr.com/tumblr_m7p5ux4HeZ1rymdqyo1_1280.jpg ) autant ici, Nolan a choisi de rendre le personnage définitivement lié à son masque. Bane est son masque, et il ne servirait à rien de le montrer sans (et encore moins avec des cheveux, WTF ?)

    Ah. Et j’ai ADORE le passage avec Crane dans le tribunal.

  9. Merci de leur avoir répondu de la sorte.
    Je ne suis pas sur que de leur coté tes réponses aient bien été comprises, mais je suis totalement d’accord avec toi sur tout les points !

  10. Merci, merci, merci !

    Devant les points évoqués sur l’article de Madmoizelle, ma stupeur et mon incompréhension grandissaient au fur et à mesure de ma lecture. Et je suis donc très content de voir quelqu’un y répondre point par point avant que je ne m’en sois chargé ^^

    J’aimerais apporter quelques précisions, toutefois.

    John Blake trouve l’accès à la Batcave car le sac qu’il récupère est ce que Bruce Wayne lui a légué. On voit clairement un plan de la carte censée mené John au repaire du Caped Crusader. De même pour l’équipement lui aussi dans le sac. Après, j’avoue que sur le coup, l’allusion au prénom « Robin » m’a un peu démonté. Nolan avait dit que jamais Robin n’apparaîtrait dans ses films. Et deux secondes après ce moment WTF, je me suis dit : « Hey ! Il a tenu parole. Robin n’apparaît. » Nolan ayant a fond travaillé la symbolique depuis le début de sa trilogie, il n’est donc pas étonnant de voir ce clin d’oeil. D’autant plus qu’on comprend très rapidement que John Blake assurera la relève.

    Ensuite, Nolan s’inspire de comic books particulier du Batverse. Et dans l’un de ses comics, Alfred donne effectivement sa démission, pour sensiblement les mêmes raisons que dans TDKR. Et Bane, dont l’apparition date du début des années 90, brise la colonne de Bruce Wayne/Batman. Ici, il lui fait « juste » bien resortir une vertèbre. On retrouve donc un poil de réalisme même si la manière dont Batman se rétablit tient du comic. Mais en même temps, et comme tu l’as si bien dit, c’est Batman et pas juste un milliardaire dragueur.

    Et j’ai particulièrement une sorte de « référenception » (woo hoo ! mot valise !) (blague éculée sur le net, aussi). Quand quelqu’un demande à Blake (ce qui n’est pas montré à l’écran mais raconté par ledit Blake) s’il n’a pas plutôt vu un crocodile géant dans les égoûts. Double référence, donc : 1/ Killer Croc et 2/ le fait qu’au tout, tout début, la rumeur voulait que Killer Croc soit le méchant de TDKR.

    Bref, encore un grand merci à toi pour cet excellent article =)

    1. Ah mais MERCI, j’ai trop cherché pour voir si j’avais ou non rêvé cette histoire de plan dans le sac légué par Bruce à Blake. En fait d’un plan, il me semble que ce sont plutôt des coordonnées géographiques, mais bref. Ca me rassure, j’ai pas inventé ça haha 😀
      Et sinon, MERCI MERCI Selena pour cet article. J’ai été très déçue par Madmoizelle après le leur (tous en fait, franchement, celui sur l’analyse psychologique de Batman? C’est pas un scoop tout ça…) bref. Merci quoi 🙂

  11. Perso, j’ai lu un truc (merci Mr Lam ) qui dit que la trilogie batman est un peu la old trilogie starwars :
    2>1>3….. Et c’est vrai .
    Maintenant, pour ceux qui veulent du réaliste, on parle d’un gars qui a une moto qui fait des demi tour en angle droit, d’une batmobile qui ressemble a un char, qui lance des etoiles de ninja en forme de chauves souris …
    Pour info concernant Blake, le second Robin des comics avait découvert l’identité de batman par déduction alors qu’il n’est qu’un ado ..J’aurais aimé aussi que son nom soi plutot Terry Mc Ginnis, de Batman la relève ….

  12. Merci pour ça, bien répondu 🙂

    J’ajouterai au côté COMICS que tu mets en avant l’inspiration de Nolan et la fidélité qu’il porte aux comics, par les références au crossover du batverse qu’est No man’s land, au tournant non moins important qu’est Knightfall et à l’entourage de Ra’s. Et ça évidemment, un grand public ne peut pas le remarquer, faut quand même dire merci à Nolan pour 3 excellents films qui ont su AUSSI être faits pour et appréciés par les fans et lecteurs de Batman, ce qui n’est pas toujours le cas des adaptations de comics à l’écran qui oublient parfois la BD, du moins, avant que des gars comme Nolan et Whedon s’y mettent.

  13. Dans sa trilogie, Nolan s’est clairement écarté des aspects folkloriques de l’univers initial de Batman.
    Son postulat de départ étant, se rapprocher le plus possible d’un univers familier cohérent.
    Entre autre, exit les méchants type Pingouin et Killer Croc…

    Cette version du Dark Knight étant censée être « réaliste », ‘argument « comics » pour justifier les WTF du film me semble un peu fumeux.

    1. Je comprends. Mais je vous orienterai vers le passage où j’explique un minimum l’argument COMICS (sinon, c’est pas un argument). S’il avait voulu faire « réaliste », il n’aurait pas fait cette trilogie. Les héros et super-héros n’ont rien de réaliste, si ce n’est éventuellement leurs émotions. Nolan a fait quelque chose de plus vraissemblable, mais c’est tout. Le film de comics le plus vraissemblable du monde sera de toute façon dans un monde qui n’est pas le nôtre.

  14. Réellement, vos deux points de vu sont valable en certains points. On est face a un rédacteur en mode Faux Raccord ( http://www.madmoizelle.com/ ) qui cherche tous les détails qui ne vont pas sans se soucier de l’histoire. Et un rédacteur en mode Batman Fan ( bloodyselena.wordpress.com/ ) qui rapporte tout aux comics, à l’histoire, et au sens des choses.

    Vos deux avis sont beaucoup trop tranché et il faut trouver le juste milieu. C’est un film Américain, les incohérences, l’exagéré et l’irréel sont normales. C’est aussi un film tout public, donc je ne crois pas qu’on est obligé de lire les 86 comics ( je crois ) pour aller voir ce film. Il faut se mettre à la place du téléspectateur lambda visé par la production.

    Personnellement, J’ai trouvé le film bien mais j’ai remarqué des éléments trop gros pour pouvoir les acceptés sans broncher. Résultat, j’aime bien mais je suis déçu par un film à 250 000 000 $.

    Peut être que Christian Bale, Marion Cotillard, Morgan Freeman coûtent trop chère…

    1. un jour après, c’est exactement mon sentiment.. il n’est pas calamiteux, mais il y aurait eu beaucoup de place pour l’améliorer je trouve

  15. Très bon article 🙂

    Juste pour l’histoire de la porte, je ne vois pas où est l’incohérence.. Pour moi, elle a toujours été ouverte : au début, avec son dos cassé il ne peut pas bouger et de toutes façons comme c’est une super prison dont personne ne réussit jamais à sortir, ça sert à rien de la fermer..

  16. Petit ajout sur Crane : son apparition est un cameo récurrent. Il était déjà présent pendant une seconde et demie dans The Dark Knight.

  17. J’ai lu l’article de Madmoizelle (et le tien bien sûr) et je n’ai même pas commenté tant je l’ai trouvé ridicule. Car les 3/4 des points présentés sont valables pour la plupart ds films que l’on peut voir aujourd’hui ! surtout quand ils concernent des superhéros. J’aime tous les cinémas mais quand je vais voir ce genre de films, je mets de côté, l’aspect réalité que je recherche dans d’autres types de films.
    Je suis d’accord avec ton article, notamment sur la question de la prison. Batman est un univers tellement riche et complet que pour avoir tous les éléments de tous les personnages et toute la mythologie, on peut pas se contenter d’un film de 2h45. Pour moi, les portes n’étaient pas fermées car les prisonniers passent d’une cellule à l’autre. Au vu de la configuration de la prison, y en a pas besoin, si on regarde bien il n’y a pas non plus de gardiens.
    Bref, il y a certes des choses qui auraient pu être améliorées mais pour moi les Batman de Nolan représentent ce qui se fait de mieux en terme de film d’action : qualité des effets spéciaux, solidité du scénario, et excellent casting. Donc 100% satisfaite 🙂

  18. Comment répondre comme il faut au site Mademoizelle, et détruisant point par point les arguments? comme ceci.

    J’avais juste lu la critique sans spoiler avant d’aller voir le film ce matin. Déjà cette critique me paraissait facile, et infondée. Après avoir vu le film, que je trouve énorme, qui clôture vraiment bien la trilogie, j’ai lu la version spoiler. Et là ce que j’aime énormément, c’est que Mademoizelle a juste regardé le film, sans chercher autour.

    Or, on devait avoir la suite direct de The Dark Knight, mais le joker n’étant plus, Nolan a eu l’intelligence de ne pas le remplacer. Ainsi, il a dut faire un nouveau scénario pas du tout prévu. De plus, la Warner voulait Di Caprio en Sphinx (l’Homme Mystère), et Nolan a imposé Bane. Mais, malgré tout, les producteurs exécutifs ont coupé le film comme des bourrins, car il manque au moins UNE heure au film. Pour une fois, je pense que 2 parties auraient été justifié.

    Enfin bref, je ne vais pas redire tout ce qui est dit dans cet article, car je suis d’accord avec à 99%, mais je voulais juste apporter mon soutiens, et quelques précisions quant au film que nous avons, qui reste malgré tout – à mon sens – la plus belle conclusion de l’une des meilleurs adaptations de Batman au cinéma (Avec celles de Tim Burton). On avait le rire et le fun, on a maintenant le sombre, le sérieux, et la folie.

    Le seul truc maintenant, c’est de voir comment sera la prochaine adaptation, sachant que ça va être dur de faire mieux que Nolan

  19. J’adhère à 98% de ta réponse aux points soulevés par la redac’ de Mademoiselle (je laisse donc passer les 2%). Pourtant moi, j’en ai lu des Comics Book. Bien rédigé, digne du sarcasme de Dr House et argumenté comme il faut. Non franchement, tu aurais dit que tu n’avais pas aimé le film sue ça serait passé quand même !

    Mais sinon, on en parle du masquée Catwoman ou ça n’a vraiment choqué personne? …

  20. Je n’ai pas voulu lire l’article de Madmoizelle mais j’ai quand même aimé tes réponses (doit y en avoir une où je ne suis pas d’accord, mais osef).
    Par contre, je n’ai pas aimé le film. *pataper* Même sans partager les opinions neuneu de Madmoizelle.
    Du coup, ce qui m’intéresse, ce sont les comics Batman que tu as lu. J’ai envie de m’y mettre depuis un moment mais en évitant, au début au moins, les anthologies du type 1930-1937. Des comics modernes mais qui permettent de tout réapprendre, un peu comme les Green Lantern Blackest Day.

    Chiante ? Nooooon… (j’ai bien aimé le petit Gordon-Levitt par contre, mais j’ai l’impression d’avoir été la seule)

    1. Hello : voici la liste des comics à suivre dans l’ordre chronologique pour te mettre dans le bain !!!

      – Batman Year One
      – The Killing Joke
      – un long halloween
      – Dark Victory ( amère victoire en vf)

      Et The Dark Knight Returns à lire à part car il raconte l’histoire d’un Batman vieillissant qui revient sauver gotham comme dans RDKR)

      Voilà 😉

    2. Je vois qu’on t’a répondu, j’aurais dit la même chose, à part The Dark Knight Returns parce que je ne l’ai moi-même pas encore lu ^^.

      1. Il faudra, il me semble que Nolan a puisé aussi dans celui-là : on découvre un Bruce Wayne vieillissant, ayant abondonné le masque, et obligé de s’y remettre. Sauf que l’on a une vision très Millerienne bien sûr du personnage : là, Batman est prêt à prendre les armes s’il le faut. Mais je reste persuadé que le travail de Miller est une des principales bases du travail de Nolan. Après tout, il est comme nous, il a dû puiser dans les histoires vraiment essentielles pour le personnage.

  21. Nan mais tout pareil que toi ! J’ai lu/entendu certaine critiques & t’as juste envie de dire namého arrêtez un peu intéressez vous à l’univers !

    Le twist de Talia, c’était le truc vu à 100 km quand t’es fan de Batman. Bane qui pète tous, & le plan sur la colonne moi ça m’a juste fait penser à « PUTAIN mais comme ça doit piquer quand tu t’en prend une par Bane ». Quand je lis certaine critique du coup j’ai pas l’impression d’avoir vu le même film que d’autre…

    Pour la prison de Bane, c’est tiré du Comic et/ou l’anime, ou il est mentionné que Bane vient d’une prison cubaine jsais pas quoi avec une histoire de test fait sur lui (d’ou la drogue dans l’anime…)

    Je l’ai vu 2 fois les films, & j’y ai trouvé peut-être quelques longueur & qu’on voit ptre pas assez Batman mais c’est tout…

    Le combat Batman/Bane, c’est quoi le problème je vois pas moi…

    En réponse à « comment Robin (là ok WTF, au vu de son passif je pense à Tim Drake et pas à Dick Grayson) trouve la Batcave ? » bah à la fin du film il va à Wayne entreprise pour l’éxécution du testament ou un paquet l’attend avec du matos & les coordonnées de la Batcave laissé par Bruce. #lesgens 😀

    Mes 2 scènes que je surkiff c’est quand Batman reprend du service et qu’il arrive avec sa moto, j’ai trouve Bale (son expression, enfin le peu qu’on voit) badass, genre faite pas chié !
    Et la fin quand il fait signe à Alfred, la boucle est bouclée.

    Moi j’ai aimé Batman car j’aime Batman & son univers

  22. Pour compléter ton paragraphe 18 :
    Il me semble que le leg de bruce pour robin est un gps ou des coordonées gps. On le revoit le plan d’après face a la cascade qui masque le repère de batman et il pose a terre un appareil que je suppose etre un gps.

    Dans ta critique J’ai mit un certain temps pour comprendre le passage sur l’OTP (heureusement google est mon ami).

    -Les voix VO : on était habitué a celle de batman donc aucune surprise, celle de Bane est géniale elle respire la puissance et m’a filé des frissons dans le dos dès que je l’ai entendu.

    Merci en tout cas pour cet article j’allais commencer a croire que j’étais le seul a avoir aimé le film. Je le classe pas comme un chef d’oeuvre mais au même niveau que le précédent.

    1. Je suis navrée pour l’OTP, c’est vrai que j’aurais pu expliquer ^^.
      Et pour le legs de Bruce, j’avais pas remarqué ça, mais on me l’a dit plusieurs fois, effectivement.

  23. Concernant la bombe H, même si elle pète dans l’eau, sous l’eau ou au dessus aucun tsunami ne serait crée. Des test on été fait durant les années 50 – 60 en suivant les mêmes conditions.
    Et effectivement critiquer ce film ou un autre basé sur un comic, en voulant absolument comparer des éléments avec la vie réelle tel qu’on la connaît, est un perte de temps et surtout tout simplement ridicule. Car partant de la Batman serait mort dans batman begin après 10 min d’entrainement avec le papa de Talia 🙂

    A part ça, j’ai trouvé le film pas vraiment super par rapport au 1 et 2, justement pour rester dans le sujet, j’ai trouvé Gotham City bien trop « réaliste » à mon gout, on est à New york pendant tout le film et JAMAIS dans Gotham, c’est bien dommage.

  24. Pas mal comme critique, qui contrecarre bien les plans de celle à laquelle tu réponds. J’avoue trouver du bon et du mauvais, du vrai et du faux dans les deux, car j’ai été très déçue, et comme fan gigantesque de Batman, oui, j’en attendais énormément. Surtout sur le côté sombre des films précédents, qui ne revient plus ici. Mais bon, Nolan a fait ce qu’il a pu, après avoir dû renoncer à son rêve de suite parfaite avec Ledger.

  25. Bonjour à tous,

    Pourquoi tant de haine Selena ? La rédac de Madmoizelle ne mérite pas tant de hargne (voire d’insultes)

    En ce qui me concerne, je trouve plusieurs éléments déplorables dans le film, surtout par rapport aux deux premiers :
    – il fait beaucoup références aux précédents, ce que ne faisait pas TDK mais …
    – il sort de la ligne « Batman, guerrier de l’ombre façon réaliste » des premiers : Batman pilote par exemple un hélicoptère dans les rues (hum …) et de plus en plein jour (hmmmm) qui est tellement furtif qu’il peut rester 5 mois caché sous une bâche (tadaaa)
    – Batman et Bane ont été entraînés à la Ligue des Ombres, donc ils font des arts martiaux poussés (comme Batman dans le 1 & le 2) donc … ah non, ils se foutent des grosses pêches dans la tronche. Autant pour Bane qui représente la force brute (et qui garde un petit côté catcheur) ça me va, autant pour Batman qui sait qu’il va affronter une montagne de muscle qui lui est physiquement supérieure, il pourrait tenter un peu plus d’esquive, de feintes, de clés de bras. Et une fois blessé puis guéri, ça recommence …mais là il gagne
    – le plan de Bane est de mettre le chaos dans Gotham, de monter que les hommes se mangent entre eux comme des chiens dès qu’ils le peuvent et de faire tout péter … un peu comme le Joker en fait. Je comprends que Nolan ait été frustré de ne pas pouvoir faire de suite avec Ledger mais bon …
    – la séquence avec l’ambiance « ville occupée sous la Seconde Guerre Mondiale » de Gotham, toute à la gloire de Bane
    – la morale ambiguë, présentant l’anarchisme primaire, bête et méchant de Bane contre le sécuritarisme quasi fasciste (cf loi Dent) de la police
    – le film est long, très long avec plein de [insert a standard sentimental scene here] qui n’apportent pas grand chose
    – Talia la séductrice qui fait oublier Catwoman et Rachel alors qu’elle a parlé avec Bruce 3 fois dans le film

    Sinon, comme tout le monde, 2-3 trucs qui m’ont horripilé : la mort de Talia, de Bane, le prénom de Blake, Alfred renvoyé comme un malpropre, qui chiale puis qui sourit alors que Wayne lui a laissé croire à sa mort comme un salaud alors qu’il part avec Catwoman [insert happy end here]

    En revanche, il y a des petites réussites :
    – Catwoman et son costume : j’avais eu peur en voyant les photos mais en mouvement, ça rend pas mal (surtout les petites oreilles)
    – Gary Oldman : vieux, fatigué mais parfait
    – la scène d’intro de l’avion : oui, même James Bond ne l’avait pas osé mais ça a de la gueule et ça tient debout

    Et enfin une grosse patate : Bane. Il est très réussi : charismatique, intelligent, fort en gueule, Hardy est très fort. J’aime même sa pose « mains sur le col » qui lui ajoute une attitude de puissance. Son côté Robespierre qui va récupérer l’Epouvantail dans sa prison pour ajouter de la folie à la ville (encore une fois, ça fait très Joker et au fait, Selena, c’est bien un ballot de paille qui dépasse) est plaisant.
    Cependant, comme pour TDK, un truc me chiffonne : on le voit plus que Batman lui-même. On allait voir le 2 pour le Joker, on va voir le 3 pour Bane. Aller voir un film de super-héros pour le méchant plutôt que pour le héros, ça me rend toujours un peu triste.

    Voilà,
    N’hésitez pas à me répondre et à me dire que j’ai tort (en argumentant avec autre chose que COMICS de temps en temps).

    1. Je relirai mon article, mais je ne crois pas avoir insulté qui que ce soit. Après, faut bien replacer ça dans son contexte, c’est une réaction, ça a été rédigé juste après ma lecture du post en question et en relisant, j’étais déçue de voir ce genre de critique facile sur le site, donc je me posais des questions. Mais c’est l’article contre lequel je râle, pas les gens.
      J’admets que du coup, ça m’a poussé dans mes retranchements et certaines réponses auraient pu être plus développées, mais je ne suis pas journaliste et en plus c’était l’heure du repas.
      Pour le reste, très honnêtement, c’est pas que j’ai rien à dire, mais j’ai pas envie de répondre, ça me fatigue et ce film est loin d’être le centre de mon univers, même si certains commentaires plus agressifs que le tien méritent une réponse.
      Parce que bon, je n’ai jamais dit que c’était un chef d’oeuvre, je ne le pense pas, et certains défauts cités sont aussi des défauts à mes yeux, évidemment. Certains sont excusables, d’autres non.
      Je respecte complètement que des gens ne l’aient pas aimé, ce qui me dérange ce sont ceux qui gâchent le plaisir des autres en démontant ouvertement un film pour des défauts discutables et en se sentant supérieurs à ceux qui ont aimé, à quelque degré que ce soit.

  26. Il y a peut-être des points qui étaient discutables mais d’autres sont imparables, « Comics » ou non (après tout Nolan s’est engagé sur une approche ultra-réaliste de l’univers de Batman). Nan, dans les points non relevé, quelque chose m’a choqué dans le combat de rue – outre sa mise en scène absolument minable : personne n’utilise ses armes à feu, ou du moins, seulement pour tirer sur le sol avant que les deux camps se castagnent.
    Enfin bref, on pardonne énormément de chose à ce film parce que Christopher Nolan en est le réalisateur – on aurait balancé le nom d’un foutu yes man comme Paul W.S. Anderson ou Roland Emmerich, tout le monde aurait crié au scandale.
    Ca me fait penser à l’accueil d’Inglorious Basterds de Tarantino, devenu alors intouchable, son film était une grande oeuvre avant même d’avoir été vue, qu’importe les défauts qui, jusqu’alors, n’affectait pas ses longs métrages.

    1. Totalement d’accord ! Je trouve que le film est bien et on ressent encore le génie de Nolan, mais il s’est bien loupé sur plusieurs choses

    2. Non, ils tirent sur l’autre camp, mais l’autre camp tire aussi!
      Les deux sont armés!
      On voit des gens tomber, regarde encore!

  27. Coucou! Alors je m’y connais certainement moins que toi dans le domaine, et personnellement ce dernier est mon préféré de la trilogie mais je ne vais pas déblatérer pour expliquer pourquoi, tu l’as très bien fait dans ton article. Cependant une interrogation subsiste et j’aimerais vraiment ton avis. J’ai beau lire toutes les critiques et opinions sur la toile, j’ai l’impression que personne n’a perçu la fin du film comme moi. Lorsque l’explosion a lieu, on ne voit pas Batman mourir, mais on ne le voit pas s’en sortir non plus… Je croyais qu’il était réellement mort personnellement, et lorsqu’Alfred le voit dans un café avec Sélina, j’ai trouvé ça touchant parce qu’on se demande effectivement si Alfred rêvasse ou si c’est la réalité, on se demande tout simplement si c’est pas une fin à la Nolan (genre l’effet toupie dans Inception). Batman est-il mort? Est-il vivant? Au spectateur d’interpréter… Pourtant, comme je le disais, dans toutes les critiques et avis tout le monde prend pour acquis qu’Alfred voit Bruce, donc que ce dernier est vivant. Je ne l’ai vraiment pas ressenti comme ça au visionnage, je trouvais ça très beau justement de laisser au spectateur le choix, le choix de considérer si oui ou non batman avait eu le temps de se sauver après l’explosion, si Alfred fantasmait ou non… Un détail m’aurait peut-êter échappé? Je voulais savoir ce que t’en penses…

    1. On prend pour acquis que Batman est vivant parce que, en se renseignant, Lucius Fox découvre qu’une modification pour intégrer l’auto-pilote a été apportée à la Bat par Bruce Wayne avant que tout ne dégénère.
      Sauf que ce dernier ne les avait pas prévenus pour, justement, se faire passer pour mort.

    2. J’ai vu plusieurs fois des interprétations selon lesquelles Alfred imaginait que Bruce était vivant. Je pense pas qu’il y ait une bonne ou une mauvaise interprétation. En tout cas, pas tant que Nolan ne dira rien.
      Pour moi il est vivant, mais c’est parce que j’ai envie de le savoir vivant et avec Selina que j’ai compris ça comme ça ^^.

    3. C’est un entre-deux : à la fois une fin à la Nolan, et une façon de finir sur un happy-end : la majeure partie du public est soulagée de le savoir en vie, au moins. Et peut applaudir à tout rompre comme ce fut le cas parfois. Surtout que ce moment, il met volontairement du temps à arriver. Et les tristes sires qui s’attendaient à une mort de Batman à la fin peuvent toujours s’imaginer qu’Alfred rêvasse effectivement.

  28. Je viens juste en passant pour dire merci.

    Merci de voir qu’il y’a enore des gens qui réflechissent, qui sont critiques (on voit que tu es fan, mais tu trouves les mauvais points aussi) et qui sont pas juste la « UN FILM DE COMICS QUI EST PAS LOGIQUE CEST NUUUUL »

    Merci.

  29. Juste « MERCI »
    Merci d’avoir expliqué et défendu (d’une certaine manière) aussi clairement ce dernier volet d’une trilogie qui restera pour ma part, gravé dans ma mémoire de geek pendant très très longtemps!
    Pour laisser autres chose qu’un commentaire de remerciement, je voudrai dire à TOUS les détracteurs de TDKR, qu’après toutes les bouses que Hollywood à pu nous servir sur Batman, je me rappel de celui de 1997 je crois, avec Georges Clooney dans le rôle de batman, honnêtement, Georges Clooney en Batman… Voila j’ai aucune blagues qui me vient, ça fait rire tout seul..
    Enfin bref, merci Nolan d’avoir enfin livré une trilogie sur Batman qui nous aura fait RÊVER! Oui parce que les gens l’oublient, mais les super héros ne sont ils pas la pour nous faire rêver? Et personnellement je n’ai pas besoin de réalisme et la cohérence pour rêver!

  30. Coucou!
    Étant aussi fan de l’univers Comics (plus Marvel que DC mais qu’importe je m’autorise à prendre la parole ici) j’apprécie ta réponse à Mademoizelle. En effet sa critique est excessive mais je trouve que ta réponse aussi. Il n’est pas normal, à mon avis, que des gens allant voir un film soient obligés d’avoir lus les versions papiers pour comprendre les éléments principaux du film.
    Donc en tout objectivité, non l’histoire de Bane n’est pas expliqué (je ne me rappelle même pas avoir vu / entendu de référence à son « dopage », à part un moment où on le voit vite fait de dos et dos nu dans les égouts… c’est assez léger) .Dans le même genre je comprends que les gens n’ai pas vraiment adhéré à la mort de Bane, perso auquel on s’attache (plus ou moins) pendant tout le film bien plus que la miss Cotillard. Les deux morts pues. Je m’arrête là même si je ne suis pas d’accord avec toi sur quelques autres points.
    En tout cas, dans l’ensemble j’apprécie grandement ton article et la fougue qu’il y a dedans ^^.
    Tu as réussie à mettre par écris beaucoup de chose que je pensais mais n’arrivais pas à exprimer aussi bien que toi donc MERCI !
    @aleahlin

    1. Je ne pense pas qu’avoir lu les comics soit nécessaire pour comprendre ce film. C’est un plus, mais l’intrigue n’est clairement pas assez compliqué pour avoir besoin de les avoir lus. Et j’en ai pas lus énormément, même si c’est apparemment l’impression que ça donne.
      Par contre, pas mal de choses sont survolées. C’est là qu’avoir lu les comics m’a aidée, personnellement, parce que je n’ai pas ressenti ça comme un manque, ça j’en suis consciente, après coup ^^.

  31. Moi j’ai pas aimé ce film (contrairement aux 2 autres), mais pas pour les mêmes raisons que madmoizelle. J’ai pas aimé l’aspect ultra manichéen et les clins d’œil anti-communistes (entre-autre), que je ne détaillerai pas puisque ce n’était pas l’objectif de mon post, mais qu’il n’y avait pas des les 2 précédents. Je voulais juste répondre quand à l’interrogation « comment sort il de sa cellule pour se taper la grimpette ». Si j’ai bien compris le principe de cette prison, c’est que tu peux demander quand tu veux de tenter l’ascension, et il a du connement dire « j’veux test, ouvre moi »^^.

    1. Roh puis allez, je rajoute 2-3 trucs, j’ai bien aimé les interprétations de Catwoman et de Bane (même si la catwoman de Batman-le défi de tim burton était meilleure). Ensuite je vois souvent les argument « c’est mieux que toutes les bouses hollywoodiennes » et « faut pas chercher la logique dans un comics »;
      1: C’est pas parce qu’on mange de la merde tout les jours qu’on est obligé de remercier celui qui nous offre du fromage corse.
      2: La trilogie de Nolan voulais quand même ESSAYER dans la mesure du possible de donner un aspect réaliste à son batman (ce que j’ai adoré). Prenez comme exemple Catwoman, qui n’est pas une héroïne mais juste une voleuse agile (elle n’est d’ailleurs pas en costume de chat, les oreilles sont un effet des lunettes), Batman qui porte des protections pare-balles, le joker qui n’a pas des cicatrice régulières et symétrique et un maquillage « naturel ».

      1. Pour le 1, je suis d’accord, du coup même si je sais que ça ne s’adresse pas qu’à moi, je vais le redire, je ne trouve pas que le film soit excellent. Evidemment, comme j’adore Batman, je suis moins objective, mais ça ne veut pas dire que je sois en train d’aduler Nolan (même si je lui suis très reconnaissante).
        Pour le 2, à mon sens, il a surtout voulu apporter du réalisme aux personnages et à l’environnement, et de ce côté-là, je trouve que TDKR ne pose pas de problèmes.

  32. Je suis désolé d’écrire cela , mais ce que tu dis dans ton article est vraiment digne d’une fangirl, c’est typiquement les commentaires qui me font sortir de mes gongs tellement ce que tu dis est de mauvaise foi tu es totalement aveuglé par ce film, et comme d’ailleurs la plupart des spectateurs d’allociné notamment qui notent ce film 5 étoiles( insupportable) tu n’y connais (il faut le dire) pas grand chose en cinéma, je vais être dur mais vraiment moi qui suis un cinéphile averti et qui est vu bon nombre d’œuvre, qui fut impressionné par le 2ème volet de batman de nolan , on ne peut décemment pas avoir apprécié ce film. En toute objectivité, ce film est raté et ça me fait un mal fou de dire cela. Petite aparté la célébre parade des fanboys, « mais c’est un comics !! » , niveau crédibilité 0. On juge un film ! non le comics ! On peut déjà commencer par le scénario qui tombe dans le cinéma blockbuster américain le plus classique, une bombe atomique prés à exploser à Gotham, non mais sérieusement ?? le coup du compte à rebours avec batman qui « se sacrifie », la happy end digne d’un scénario des bisounours. Tout le coté dramatique est partie en fumée dans ce film en comparaison à the dark knight, seul alfred donne un peu d’émotion mais est poutré au bout d’1/4 du film.
    Puis évidemment toutes les incohérences qu’a démontré l’article dans mademoizelle.com sont vraies, certes elles sont présentées avec humour mais elles existent ! toutes ! (je vais pas les réécrire, il est 1h37 du mat j’ai la flemme)
    La fameuse révélation de qui est la vraie méchante arrive comme un cheveu sur la soupe, du jamais vu dans le cinéma de nolan ,si on a vu memento, le prestige, insomnia, inception, dark knight et meme begins , on a pas eu le droit à cette médiocrité, car il faut le dire après avoir été à la projection du film TDKR j’ai décidé de me remater les précédents batman et forcer de constater que MEME begins est mieux, rien que le scénario est plus développé, plus cohérent. D’ailleurs quelle idée de nous ressortir cette histoire de Ra’s Al Ghul, c’est le méchant le moins charismatique des batman et on nous ressort sa fille toute aussi peu charismatique !!! Quelle mauvaise idée.
    En soit l’idée que banes contrôle la ville était parti pour être un intéressant mais c’est terriblement mal exploitée , j’en reviens à cette histoire de bombe , il dit pendant tout le long qu’il veut faire sauter la ville , mais pourquoi attend t-il 5 mois ?? pourquoi faut-il qu’il attende qu’une résistance se fasse (pas du tout developpé d’ailleurs), que batman revienne (on ne sait comment d’ailleurs) . C’est ce qu’on appelle globalement des facilités scénaristique, tout comme d’ailleurs robin qui connait l’identité de batman, tout comme la guérison miraculeuse de ce dernier et j’en passe. Puis évidemment déception des combats , quel choix de prises de plans totalement inconvenable, c’est brouillon , on s’ennuie, c’est certes pas le point fort de nolan mais la il a atteint le paroxysme de la baston pourrit (c’était même mieux dans les précédents) on attendait un combat titanesque entre les deux hommes et au final, le gentil bane (car il pleure, c’est un gentil !! il a des émotions cet homme la !!) meurt comme une vieille chaussette qu’on met rapidos dans son panier de linge sale. Mais c’est d’un ridicule cette scène. Le pire c’est que plus je repense à ce film plus la note que je lui mettrais baisse, la je lui met pas la moyenne à ce film .
    Puis je ne peux arrêter cette petite critique sans une nouvelle fois faire parler mon aigreur envers les gens qui ont aimé ce film, cette aveuglement qui m’insupporte au plus point, toute cette masse qui arrive pas à faire la différence entre TDK et TDKR, le fossé y est pourtant si grand. Je disais à un ami (qui pense comme moi) , »je pense que les gens vont se rendre compte que ce batman est ultra décevant et bien loin d’un TDK » , et il me répondit  » les gens veulent voir que du bim bam boum, baston, happy end, une pointe de fausse philosophie, des effets spéciaux incroyable, ils verront aucune différences avec TDK », ca me fait mal de dire cela, mais il avait raison . Maintenant il faut savoir regarder un peu plus loin que son œil de fanboy( ou fangirl).

    1. Je me permets de répondre rapidement, parce qu’il est un peu 4h du mat, mais étant donné que tu as l’air d’aduler TDK, je voudrais juste attirer ton attention sur la fin de ce dernier, bien ratée et justement atrocement ridicule également: tu crois vraiment que les prisonniers les plus pourris de Gotham qui sauvent les gentils citoyens, c’était une bonne idée et un super ressort scénaristique ? Rien que pour ça, je ne vois pas pourquoi TDK a échappé à une critique acerbe comme TDKR (la présence de Ledger, sans doute…). C’est à croire que personne n’a vu cette scène pourrie. Et pourtant je dis ça, je suis une fan de TDK…Quand tu parles de « la célèbre aparté des fanboys: on n’y peut rien si effectivement Batman est tiré d’un comics, et que du coup son ADAPTATION ciné s’y tient un minimum. En conséquence, Nolan, pour le coup, reste dans la cohérence en proposant de ramener sur le tapis Rha’s, étant donné que oui il est présent dans Begins, il s’agit d’une trilogie, donc pas étonnant qu’il soit à nouveau présent que le scénar s’oriente sur lui et sur sa fille. Ensuite, tu parles de bombe et que c’est une idée de merde, moi j’avoue avoir été déçue aussi, mais en y réfléchissant: bah ouais, Batman c’est un super-héros qui désamorce des bombes dans les comics. Je l’invente pas. Mais, je te l’accorde, il y avait carrément mieux comme idées dans le catalogue des meilleurs dispositifs pour exploser une ville.
      Pour les combats: « c’est brouillon, on s’ennuie », mais à quoi tu t’attendais ? C’est moins un combat qu’une confrontation, on sait très bien que Batman va se faire tatanner la gueule ! L’absence de musique est justement un détail à saisir pour renforcer le fait que oui oui oui il va y passer le batou. Quant au côté brouillon, la caméra ne tremble pas comme dans TDK, au moins. Non, je n’ai pas vu le côté brouillon. Par contre, tu as raison pour le fait que la mort de Bane est décidément trop expéditive et mal foutue.
      Bref, on dirait que « fanboy/girl » est devenu une insulte à la mode ces temps-ci. Cette condescendance, franchement …

      1. Ça a beau être une adaptation de comics , nolan a voulu nous présenter quelque chose de réaliste, il l’a assumé et on ne pouvait déceler autant d’incohérences dans les précédents films, et il s’éloigne fortement de cela dans le dernier opus . C’est en contradiction complète avec le reste de sa trilogie . Puis franchement, les arguments de bloodyselena , je crois vraiment que c’est la première fois que je vois cela. les arguments tels que COMICS !, COMICS ! quand on a plus rien à dire, il suffit donc d’un mot pour balayer les incohérences du film, tellement ridicule et facile. Et quand on lit les autres arguments c’est pas mieux, le point 14 par exemple, je me suis bien marrer en le lisant, elle suppose que cette nuit était plus froide que les autres et que donc que la glace était plus dur , que l’équipement de batman est léger, donc que la glace ne craque pas, les suppositions dans un film , RIDICULE ! J’aime bien aussi l’argument: « attendez si vous vous intéressez autant à batman alors lisez les comics avant de voir le film et vous aurez les explications à vos questions », sérieusement ! Puis je rappeler que les films ne sont pas que pour les fans du comics et qu’ainsi un film doit se permettre d’être explicite sur certains points . C’est tellement facile ça aussi, en fait avec vous on juge sur rien, limite votre réponse par moment c’est ça  » attend tu dis que batman ne peut pas s’en sortir dans l’explosion de la bombe, que c’est pas réaliste mais toi toi t’as tester? hein ? non t’as pas tester, donc t’en sais rien, donc t’as tord ». Bref après concernant TDK, je maintien qu’il y un fossé flagrant, rien que dans le montage du film, c’est déjà une autre histoire, l’évolution des personnages tellement mieux amener, bizarrement la scène que toi a trouvé ridicule, je l’est trouvé mais énorme ! Déjà rien que l’idée de la scène en elle même est d’une originalité incroyable , il veut nous montrer que mêmes les personnes les plus en marge de la société ne peuvent atteindre ce degré de monstruosité, la tension qui règne à ce moment du film , cette dramatisation, on la retrouve à aucun moment dans TDKR, aucun.
        Mais même en terme de photographie ou de plans de caméras TDK était mieux .
        Tu parles aussi de la baston que j’ai pas aimé, tu dis: »mais à quoi tu t’attendais ? C’est moins un combat qu’une confrontation, on sait très bien que Batman va se faire tatanner la gueule ! L’absence de musique est justement un détail à saisir pour renforcer le fait que oui oui oui il va y passer le batou.  »
        Je suis d’accord pour l’absence de musique qui est censé renforcer l’idée que batman va se faire battre, mais la façon donc cette scène est amené est nul, puis il n’empêche que le combat reste mou, mais mou ! une chorégraphie désastreuse, je trouve que pas que ça soit une jolie façon de remercier les fans que de montrer ce combat. Je n’ai pas ressenti une touche d’émotion dans cette scène .
        Concernant rha’s, je maintien aussi que ce n’était pas une bonne chose, c’était déjà pour moi la mauvaise idée de batman begins, le faire revenir dans l’histoire a fait ressortir les mauvais démons de ce dernier, et puis sa fille quoi , comment on t’annonce ça dans le film : » ah ah c’est moi la méchante !! » , l’a j’ai tourné la tête pour glisser un mot à un pote : »ridicule ». De toute facon dans la construction globale de TDKR c’est raté (contrairement à TDK), le réalisateur veut nous montrer tellement de choses qu’il se noie dans sa masse d’informations et ne sait plus comment sortir de ce marasme scénaristique . Du coup il développe tout très peu, il est obligé de mettre en place quelques petites « astuces » pour bien négocier l’arrivée de certaines scènes.
        Bizarrement en plus de cela, les dialogues sont moins bon.
        Mais j’ai beaucoup de choses à dire sur ce film mais j’ai pas que ça à faire, mais sache que d’autres choses sont ridicules dans ce film.
        Pour finir quand tu parles de ma condescendance, bah en fait j’ai envie de dire t’as raison , je supporte tellement mal les mauvaises critiques, j’ai décidé pour moi d’annoncer les choses clairement , oui je considère que j’ai un œil plus objectif et plus critique que la moyenne, je ne subi pas d’influence de tout genre et je me concentre exclusivement sur le film . Cette petite pique que je fais aux gens est pour les faire réagir, à me sortir des arguments concret venant défier ma propre vision des choses . Fangirl ou fanboy n’est pas une insulte, non c’est vrai, mais forcer de constater que vous ne savez pas vous détachez de votre culture comics, se qui altère fortement votre vision des choses (même si vous vous en rendez pas compte).
        Sur ce, je vous laisse .

        1. Ah je rajoute un truc sur la scène soit disante ridicule de din de TDK, j’avais peur justement, j’étais persuadé que j’allais assisté à un gros cliché horrible du style, les grands méchants prisonniers immoraux qui vont faire exploser le bateau des gentils citoyens de gotham ou que ça soit justement ces mêmes citoyens qui feraient sauter le bateau des prisonniers pour montrer qu’ils valent peut être moins bien que le méchants. Ça aurait été nul .
          La les deux sur le même plan, c’était très bon et surprenant du coup, avec un petit fond philosophique sympa après dans la conversation de batman et du joker .
          Ta réflexion sur cette scène ne vient en fait que de tes préjugés .

    2. J’aurais dû m’attendre à ça. Les gens qui viennent pour cracher leur bile et montrer leur supériorité mal placée.

      Premièrement, pour la 100ème fois, NULLE PART je n’ai écrit que le film était génial/excellent/exceptionnel. NULLE PART.

      Deuxièmement, tu es « cinéphile averti », c’est génial pour toi, mais ton avis ne vaut pas mieux que celui des autres. Je ne me prétends ni « cinéphile » ni critique de cinéma. J’aime regarder des films très différents, mais mon but est d’être divertie, de rêver et/ou d’être émue. Les films désignés comme « chefs d’oeuvre », j’en ai rien à battre, j’aime ce que j’aime pour les raisons qui me sont plus ou moins propres.

      Troisièmement. J’ai donné le bâton pour me faire battre en utilisant le mot fangirl, c’est sûr. Cela étant, pour la raison citée en premier dans cette réponse, d’autres qui sont dans mon article, et d’autres encore, je ne pense pas être aveuglée. Ma vie ne tourne pas autour de Batman, et encore moins autour de cette trilogie de films. Qui plus est, pour être aveuglée, il faudrait que je nie celui des autres. Si tu relis avec attention, tu verras que ce n’est pas le cas. Peut-être est-ce plus évident dans mes réponses faites ce soir dans les commentaires. En tout cas, je vois difficilement comment tu peux décréter ça de façon aussi méprisante en lisant une réponse faite *en réaction* à un article superficiel.
      Être fan ne signifie pas que l’on a aucune jugeotte, aucun moyen intellectuel de comparer, aucune possibilité de prendre du recul.

      Quatrièmement, la crédibilité de l’argument « comics » t’apparaît comme nulle. Soit. Mais je me demande pourquoi un « cinéphile » comme toi va voir ce genre de films. Si tu attaches tellement d’importance à la crédibilité d’un film ainsi qu’à la longueur et la profondeur de son scénario, pourquoi aller voir ça ? Juste parce que The Dark Knight était très bien ? TDK pourrait être l’exception qui confirme la règle, mais même pas. Je le répète, TDK n’est pas si extraordinaire non plus, c’est Heath Ledger qui a été extraordinaire. Il a été mieux réalisé, aussi, mais le scénario n’est pas tellement meilleur, pour moi, pauvre gueuse qui n’aime que de la merde et ne sait pas reconnaître la vraie qualité. (Tu serais probablement surpris par mes goûts cinématographiques, par ailleurs, mais c’est pas comme si je me souciais de ton avis)

      Cinquièmement, là je ne vais pas parler de moi, mais de ceux qui ont plus aimé le film que moi, qui ont pour certains le « malheur » de le trouver meilleur que TDK, et que tu insultes sans même te dire que tu es autant aveuglé par le mépris et la déception qui suivent ton visionnage encore frais du film que eux le sont par les émotions qu’on suscité le film chez eux.
      Certains ont cru que je reprochais de la condescendance aux auteurs de l’article de madmoiZelle, ce n’est pas le cas, je le reprochais à l’article, qui a été fait à plusieurs, ce qui exacerbe facilement les défauts qu’on trouve à un film ou autre chose. Mais toi, toi oui, je te trouve condescendant au possible (si encore tu me connaissais, ou même avais fait un tour sur mon blog pour en savoir plus sur moi, j’aurais pu être blessée et me remettre véritablement en question), et c’est très exactement ce que je déteste chez les « cinéphiles » et chez les gens en général.

      Ensuite, pour répondre à ta réponse de plus bas.
      Encore l’argument comics qui ne convient pas. Bon déjà, je ne me suis pas contentée d’écrire « un mot », j’ai développé un minimum lorsque je l’ai utilisé la première fois, et Elhaym Lee a dit grosso modo la même chose. Je vois comment on peut mieux vous expliquer que ça, si vous ne voulez pas admettre cette raison, tant pis, mais n’allez pas gonfler ceux qui apprécient les comics et ne s’attendent en aucun cas à des films réalistes. On y va pas pour ça. Tout comme on ne s’attend pas à ce que The Hangover casse trois pattes à un canard. Les films tirés de comics sont du pur divertissement. Nolan leur a redonné un peu de fierté en y mettant un peu plus de sérieux que les précédents, mais ça ne change pas l’essence de ces films.
      Quant à mes suppositions en regardant un film, ce ne sont pas des justifications, c’est que j’imagine en temps réel dans mon fauteuil. Le temps passe aussi dans le film, la neige est là depuis un moment, etc. Bref, ne rien supposer pendant un film, c’est bien ? Pour un cinéphile averti, j’imaginais que permettre au spectateur d’imaginer pour compléter, c’était une qualité. Un film qui me dit et m’explique tout ce qui se passe, ça m’emmerde.

      Quand tu parles des arguments style « et toi t’as pas testé alors tais-toi », j’aimerais sincèrement savoir sur quoi tu te bases, parce que je n’ai pas écrit ça et je ne pense pas l’avoir lu dans un seul commentaire ici. Mais là encore, c’est juste du mépris et de l’extrapolation. Est-ce que quelqu’un qui t’apparaissait comme fanboy/fangirl t’a fait du mal ?

      Pour finir, quand tu estimes ne subir aucune influence, viens m’expliquer comment tu fais, ça m’intéresse :).

      1. Ahh enfin une réponse de bloodyselena herself !! Je me suis demandé combien de pique fallait que j’envoie encore pour qu’elle sorte de son silence . Normalement je me présente jamais comme ce que j’écris plus haut, condescendant comme vous dites. Mais la j’en avais beaucoup trop sur le cœur, je suis pas fan de comics, c’est vrai, j’ai pas le droit de regarder un film batman, c’est faux . En tant que petit cinéphile (je vais essayer d’être un peu plus modeste), j’aime tout les genres de film au cinéma, et désolé de te confirmer que oui TDK est je pense la meilleure adaptation de comics (peut être justement, paradoxalement parce que l’auteur s’autorise une certaine liberté sur celui ci) avec watchmen qui m’avait bluffé . Pourquoi ? Parce qu’en terme de scénario , de montage, d’évolution de personnages , d’images , de rebondissements , de suspens , d’acteurs (c’est ça justement le soucis des gens , c’est qu’il pense que la seule différence avec TDKR c’est heath ledger, mais c’est archi faux), mais aussi d’émotion, il est supérieur en tout à TDKR.
        Alors j’ai compris je n’arriverais pas à te convaincre et c’est pas grave, parfois j’envoie des messages comme ça sur des forums , sachant pertinemment bien que pas beaucoup de monde ne serait d’accord. Tu vas me dire: « pourquoi ce message alors ? », bah parce que je rechigne pas à la tache, je trouve que pas beaucoup de monde te contredit et t’avais besoin d’un bon élément perturbateur pour te sentir un peu moins à l’aise dans tes baskets .

        Tu parles de l’article de mademoizelle comme superficiel, mais le problème c’est que même si leur article est en fait un peu un gros foutoir , ils ont fait qu’observer le film, tout comme moi qui a vu globalement les mêmes incohérences . Et ton contre article étant mieux écrit, plus propre ne m’a pour autant absolument pas convaincue . Tu me dis de relire ton article mais relis toi aussi, par moment c’est trop gros ton histoire, vraiment regarde ,t’essayes toi même de te convaincre que toutes ces incohérences n’existent pas .
        Pour ce que dis Elhaym Lee, c’est pas vraiment la référence , j’avais pas vu après mais elle a écrit un autre commentaire, comme quoi elle a adoré avengers, elle comprenait pas pourquoi TDKR était plus critiqué que ce dernier . Tout simplement parce que TDKR était beaucoup plus attendu et semblait beaucoup plus ambitieux, tout comme l’était TDK, avengers c’est quoi ? c’est un film que si on prend en compte le scénario on lui met 0.5/5 . Il faut le dire, on s’amuse devant mais si on le prend au sérieux c’est un nanar . Le comparer à TDKR ou en tout cas de qu’on attendait de de ce dernier, c’est totalement criminel ! Vous voyez vraiment pas la différence de niveau ?
        J’aime bien aussi le fait qu’elle dise que les gens se plaignent qu’il y pas assez de baston en parlant de TDKR, mais elle adore avengers qui contient une majorité de scènes d’action . Il y a que moi qui trouve ça illogique ?
        Le cinéma de nolan effectivement n’a pas pour but pas de montrer de l’action incessante, d’ailleurs quand il s’y essaye , il se foire bien.

        Après il y a la petite phrase : »mais qu’est ce que vous attendez du film , alors ? », bah qu’il soit bon d’abord, si toutes ces erreurs ne vous a pas empêché d’aimer le film tant mieux, personnellement ça ma gâché tout mon plaisir . Le problème c’est qu’effectivement on n’attend pas la même chose d’un film (en apparence en tout cas).
        Après d’ailleurs toi aussi tu compares l’attente qu’on a entre hangover et TDK (ou TDKR), bon c’est sur, si t ‘attend si peu d’un film , tout les films vont te plaire , vous êtes pas très difficile . Après je sais pas pourquoi je m’étonne de voir peu de bon ou grands films au cinéma .

        Cette phrase aussi m’embête un peu: »Pour un cinéphile averti, j’imaginais que permettre au spectateur d’imaginer pour compléter, c’est une qualité »
        Cela dépend comment cela est fait, si cela concerne de savoir si la glace est assez dur ou pas pour que batman puisse s’y tenir debout , alors non, c’est loin d’être intéressant, si en revanche , on laisse par exemple une fin ouverte avec un coté philosophique te faisant réellement réfléchir sur le sens du film ou même sur le sens de la vie (la dans l’immédiat je pense à un 2001 l’odyssée de l’espace, bon j’en attendais quand même pas autant de TDKR), bah la oui c’est vraiment intéressant, mais n’oublions pas quand même que ce n’est pas un livre (c’est pas toi de tout imaginer, ça c’est la grande force des livres) on te présente une aventure au cinéma , c’est pas à toi de savoir si la glace est fragile ou pas en cette nuit d’hiver , ça c’est une perte de temps pour le spectateur . On peut supposer des choses si l’écriture du scénario est assez bonne pour te le permettre , c’est pas le cas de TDKR (à mon avis).

        « Est-ce que quelqu’un qui t’apparaissait comme fanboy/fangirl t’a fait du mal ? »

        Bon la j’ai rigolé un bon coup, mais c’est bien, il y a de l’humour, moi ça m’amuse . J’aimerai te répondre oui et non au final, non, car personnellement j’ai pas été froissé directement par une fan girl ou rejeter ou blesser comme tu peux le sous entendre, mais oui dans un sens car toutes les critiques que je lis (pas que sur batman) me font effectivement beaucoup de mal, j’ai un peu l’impression que pas beaucoup de monde arrive à percevoir le cinéma comme moi (attention je me vante pas la), je peux te promettre que ça fait mal quand je lis des choses qui me paraissent aberrante (ça devrait te faire plaisir), j’en suis malade pendant des jours car je suis très attaché au cinéma , et c’est pour cela d’ailleurs que je prend la peine de te répondre malgré le fait que j’ai pas mal de choses à faire en ce moment .

        « Pour finir, quand tu estimes ne subir aucune influence, viens m’expliquer comment tu fais, ça m’intéresse 🙂 . »

        Bah je sous entend que j’ai aucune culture et je lis rien et que je m’intéresse à personne . Non c’est une joke !
        Mais pour m’apercevoir de certaines ficelles du cinéma (sans en être pour autant un pro), je me rends compte des défauts assez rapidement, totalement à chaud, d’ailleurs c’est à froid que normalement le film en prend encore plus pour son grade . Déjà je prends pas en compte les critiques spectateurs ou de presse d’allociné, tout ce que très bien ou trop mal noté est aux oubliettes dans mon cas, même parmi mes amis, je ne leur fait pas confiance à part un seul .

        Bon je remarque que j’ai écrit pas mal de lignes , je vais m’arrêter la (pour le moment si réponse il y a).

    3. Le film était bien.
      J’ai détesté TDK.

      Donc tu dois te tromper.
      Et ce que tu reproches au film, ça c’est facile.
      Ne fais pas de films: tu ne comprends pas l’intérêt d’écrire un scénario. Evidemment qu’on aurait pu simplement mettre une super méga bombe et faire tout exploser depuis le départ. Et puis Bane aurait pu tuer Batman. Maintenant, l’intérêt par rapport à l’histoire? Rien, il faut bien faire avancer le film!
      Si tu regardes encore, tu verras qu’il y a une raison pour laquelle ils font pas tous sauté.

  33. Concernant le point 8 est la fameuse destruction de colonne. Je viens apporter mon grain de sel architectural.

    Connaissez-vous le stuc ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Stuc

    Des piliers de cette hauteur sont quasi impossible à tailler en un seul morceau…

  34. Etant fan de Batman, j’ai lu les comics et la mort de Talia m’as énormément surpris !
    Non parce que normalement, elle lui donne un fils au Wayne. (Bon la pas le temps d’être enceinte on s’en serais aperçu)

    1. Qui sait?
      une suite à TDKR où… Marion a laissé son fils caché à l’abri en fécondation in vitro 😀 Puis une femme lui donnerait naissance…
      Non mais imagine le scénario si le bébé était toujours dans son ventre quand elle meurt!

  35. J’attendais de lire un article comme celui-ci, vraiment ! Ça fait plaisir de voir quelqu’un qui a pris la peine de lire les comics avant de formuler de fausses accusations contre le film, qui certes n’est pas parfait, loin s’en faut, mais comme tu dis: je me demande ce que les gens en attendaient pour le descendre à ce point. Quand on voit qu’Avengers, que j’ai adoré aussi, n’a pas autant été victime de ce genre de critiques, il y a de quoi se poser des questions.
    Ce Batman a permis de mieux connaître le personnage et de mettre en avant Bruce Wayne, mais les gens sont pas contents, on voit pas assez de baston… Alors que ce n’est pas du tout là le but. J’imagine qu’ils ont été un peu trop enthousiastes par rapport à The Dark Knight, mais quand je lis « je ne comprends pas, ce n’est pas MON Batman », alors là, juste je sais plus quoi dire tellement les bras m’en tombent…
    Bref, je suis d’accord sur tout !

  36. Merci de remettre un peu de raisonnement dans tout ça. L’article de Madmoizelle est vraiment là juste pour faire du buzz il a largement dépassé les limites du ridicule. Un peu d’objectivité ça fait pas de mal 😀

  37. Merci pour cette réponse sensée et réfléchie à Madmoizelle. Toute une rédaction pour pondre une critique aussi facile, c\’est un peu affligeant. Et comme tu le soulignes, certains points montrent que soit ils n\’ont rien compris au film, soit ils devraient un peu plus se renseigner avant de parler.

    J\’ai noté juste une petite erreure dans ta réponse, au sujet de Catwoman : elle ne sait pas que Bruce Wayne est Batman jusqu\’au moment où elle piège ce dernier dans les égoûts avec Bane. C\’est quand Bane appelle Batman \”Mister Wayne\” que l\’on voit la surprise dans ses yeux.

    En dehors de ça, j\’applaudis ton article

    1. Ah, et puis à un moment on voit JGL regarder des coordonnées géographiques au moment où il se rend à la Batcave. On peut largement supposer qu’il a obtenu ces infos dans le sac qu’il a récupéré après la mort de Bruce.

  38. Ah ah, ce contre-article me fait bien marrer, aucune des explications ne m’a convaincue, et par ailleurs la plupart des fois c’est juste un «  »C’est comme ça », super, merci. Ca m’a bien fait avancer et ça me conforte encore plus dans le « mademoizelle, ils ont bien raison », mais merci d’avoir essayé…

    1. Juste une question. On t’a payé combien pour être inutile à la société ?

  39. Belle réponse à un article inutile, fruit visiblement d’un ennui profond. Je suis d’accord avec beaucoup de ce que tu dis, mais je tiens à rajouter quelque chose. Tu fais souvent référence au Comics. Il est indéniable que Batman est un comic. Or, il faut bien avoir en tête que Nolan a cherché à réinventer le mythe de Batman, en tentant de l’encrer dans un monde plus réaliste et plus contemporain. Il est forcé de constater certaines incohérences, ou certaines inventions. Je ne vais pas refaire la mythologie du personnage, je ne suis pas là pour ça. Mais au delà de voir cette saga comme une adaptation raté, j’aime à la considérer comme un seul et même long(très long) film, avec son intro et la métamorphose de Wayne en Batman (ses raisons, ses ambitions), l’heure de gloire de la légende (avec sa force, ses gadgets et son sens de la justice ) et enfin sa déchéance, parce qu’avant tout, Batman est un homme avec des faiblesses.
    En partant de cette considération, je pense qu’il faut arriver à se détacher des Comics, et se focaliser sur les codes visuels et scénaristiques qui permettent, d’eux même je pense, à répondre à bons nombres des complaintes de l’article initiale. Je ne vais pas les reprendre une par une, on en finirait pas. Après, on pourra toujours pester sur l’interpretation plus que médiocre de Marion Cotillard ( du début à la fin pou ma part, avec le pire trépas de l’histoire du cinéma.) Mais je pense que c’est bien la seule véritable critique qu’on puisse faire à ce film. Alors oui, 10 bornes en 1.30 minute ? On sait tous que Batman est blindé de gadgets et de véhicules hors normes, non? N’est ce pas une des particularités du personnage? Bane qui casse les murs ? J’acquiesce complètement la réponse précédente, c’est d’une simplicité enfantine. Les voix sont ce qu’elles sont, mais dans la vrai vies, y a bon nombres de personnes qui ont des voix à chier, on en fait pas un fromage.
    Pour finir, je remercie humblement les frères Nolan qui ont réussi à redorer le blason cinématographique d’un des plus grand héros de BD, après le massacre kitchissime effectué par Joel Shumacher.

    Je pense que certains devraient réapprendre à se divertir devant un bon film et à la limite si l’envie les prend d’étudier certains codes du cinéma (comme les élipses par exemple..) et puis d’écouter tout ce qui se dit dans un film avant d’en faire une critique inconsistante et inutile, pour, je ne sais pas, passer le temps ou de prendre à contre-pied tous ceux qui apprécient cette saga pour ce qu’elle est. Si, si , y en a des comme ça. « Tout le monde aime? moi j’aime pas.. »

  40. Comme l’a dit Lou Cappa,pour moi Batman est réellement mort.. Je m’explique. En effet on apprend par Lucius que Bruce Wayne avait mis le pilote automatique sur son « vaisseau » mais à aucun moment on voit Batman en sortir. Qui plus est,au début du film je crois,Alfred dit: « je rêvais de vous voir assis à une table etc.. » et j’insiste sur le rêvais. Donc pour moi,la scène finale n’est qu’un rêve d’Alfred qui s’imagine en train de voir son ami Bruce assis à la table en face.. Donc Batman se serait sacrifié en héros en se faisant exploser.
    Voilà tout ceci n’est qu’une interprétation mais j’ai eu la même perception que Lou Cappa au visionnage.

    1. Alfred ne rêvait pas. Il dit qu’il rêvait. Mais ce qu’on voit,c ‘est un vrai souvenir.
      Et il voit bien Bruce à la fin. C’est pas Inception. Et puis sinon où est le collier? Et pourquoi cette histoire de pilotage automatique si c’est pour que dalle?
      Autre chose: mettre 3 scènes en même temps (gordon, robin, alfred) : je pense pas que la scène soit rêvée, ou sinon elles sont toutes rêvées? Personne n’aurait mixé ces scènes ensemble!

      1. Robin et Gordon n’ont rien à voir dans cette scène,elle ne se joue qu’entre Alfred et Bruce. Et pour moi justement cette histoire de pilotage automatique montre que Batman s’est vraiment sacrifié pour sauver Gotham,qu’il a donné sa vie. Je pense tout ceci parce que Christopher Nolan nous a rarement laissé avec des fins aussi évidentes que celle ci,je pense qu’il faut aller voir plus loin que ce qu’il veut bien nous montrer.

        1. Batman s’est peut-être sacrifié, mais pas Bruce Wayne. Nuance. Et c’était le plus important aux yeux d’Alfred, et du Spectateur.

  41. L’article de Madmoizelle est sans doute un peu maladroit, mais il traduit bien la déception d’un bon nombre de spectateurs à la sortie du film. On peut faire preuve de tolérance, on peut n’accorder que peu d’importance aux incohérences mais il faut être aveugle ou d’une mauvaise foi crasse pour ne pas reconnaître qu’elles cassent méchamment l’ambiance d’une part, et que rien ne justifie de tels loupés d’autre part.

    Prenons pour exemple no1 la mort pathétique de Marion Cotillard, vous n’allez pas me dire qu’il n’y avait pas moyen de rejouer cette scène en mieux?
    Prenons pour exemple no2 la scène où Bruce Wayne se fait remettre une vertèbre en place par un coup de poing. Ahum, non mais quelle excuse peut-on fournir pour justifier une telle absurdité? C’en est comique.
    Prenons pour exemple no3 (et après, promis, j’arrête) Batman qui marche tranquilou sur la glace et demande à Gordon d’allumer le magnifique logo de feu sur le pont. Déjà, enflammer un truc sur une couche de glace qui semble bien capricieuse, ça respire l’intelligence mais bon bref. Le mec, face à une menace nucléaire et après un voyage j’imagine éprouvant de sa prison à Gotham, trouve le temps de se la jouer street art à tartouiller un pont avec de l’essence pour faire joli. Batman, artiste peintre au kérosène, à votre service. Etait-ce bien nécessaire?

    J’arrête ici, mais je pourrai lister encore beaucoup d’éléments qui m’ont cassé le délire alors que j’attendais un chef d’oeuvre.

    L’argument « c’est un comics » n’en est pas un (c’est un peu comme répondre « toi-même » à une critique), d’autant que Nolan a clairement voulu rendre la franchise plus crédible et réaliste (dans le cadre d’un film de superhéros certes) après les catastrophiques Batman Forever et Batman & Robin qui EUX, assumaient totalement le côté comics et grand n’importe quoi. Or j’attendais de Nolan (dont j’aimais jusqu’ici beaucoup le travail) un scénario affûté, profond et malin. On voit bien qu’il cherche à humaniser/crédibiliser ses personnages et son univers, mais trop de raccords faciles pénalisent l’ensemble alors qu’il disposait de 2h44 pour bâtir son film. C’est pourquoi l’échec est patent malgré le spectacle qu’offre TDKR.

    Conclusion : chacun a droit d’aimer ou non le film, de le défendre ou non, mais le minimum syndical d’honnêteté intellectuelle force à admettre que TDKR a abusé des grosses ficelles et de situations grotesques. Maintenant, hein, il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut entendre.

    1. Je ne pense pas être la plus sourde. Quand tu dis que ça casse l’ambiance, ça l’a cassé pour toi, okay, mais ça ne veut pas dire que ça l’a fait pour tout le monde et qu’on a tous fait comme si de rien n’était. Quand j’étais dans la salle, j’ai passé un bon moment, même si j’avais déjà tiqué sur plusieurs choses. Pour moi c’est ça qui compte, pas le moment où on décortique. Je conçois parfaitement que tout le monde n’ait pas pu se laisser porter, je ne traite pas tous les gens qui n’ont pas aimé de « haterz » ou je ne sais quoi. Et donc, bêtement, j’attends aussi de ne pas me faire *traiter* de fan ou de fangirl vendue au capitalisme parce que j’ai eu le malheur d’apprécier le film. Tu parles de tolérance et tu enchaînes en disant que je suis aveugle et d’une mauvaise foi crasse, c’est ballaud, quoi.
      Et surtout, mon article n’est pas une critique du film, c’est une réponse à l’article de madmoiZelle, qui plus est une réaction à chaud. Et j’ajouterai que même si je montre que je suis d’accord avec quelques-uns des points cités, ça ne veut pas dire que ce sont les seuls, et ça ne veut pas dire que mon avis est figé.
      C’est un peu pénible les commentaires qui émettent des jugements sur ma personne à partir d’un seul article, surtout un article de ce type.

      Le point où j’ai réellement été de mauvaise foi, c’est pour Batman sur la glace, mais encore une fois quand j’ai visionné le film, je me suis pas posé la question, j’ai suivi le film, point. Et pour ton premier exemple, je n’ai pas d’explication, Nolan en aurait probablement une. Je disais simplement que le mettre sur le dos de Nolan, c’était un peu abuser.

      1. Je n’émets aucun jugement sur ta personne, car je ne te vise pas particulièrement. Je le ferai le jour où je te connaîtrai et là, on s’invectivera par messages interposés. Je plaisante (quoique…)

        Je ne suis clairement pas d’accord avec toi sur de nombreux points, mais les « aveugle » et « mauvaise foi crasse » sont destinés aux réactions les plus fanatiques de TDKR. Je ne suis pas un lecteur de Madmoizelle, mais le site ne me semble pas non plus mériter la volée de bois vert qu’il se prend pour avoir eu l’outrecuidance de remettre en question un film qui, visiblement, suscite une passion démesurée.

        Et tout au plus te traiterai-je d’ « astygmate » et t’affublerai de « mauvaise foi propre » 😉

        1. D’accord, bon là j’accepte, même si… ^^
          Le site ne nous a justement pas habitué à ce genre de choses, ça exacerbe aussi la déception et donc parfois la violence des réactions.

  42. Pour la prison, moi je ne me suis vraiment pas posé la question sur le coup. Et après coup justement, on peut se dire qu’à l’époque s’enfuir était interdit, mais que s’en échapper est devenu une sorte de défi impossible alors qu’il n’y avait aucun intérêt à ne pas « tenter de s’échapper ». Et que la mentalité à l’intérieure de la prison à changer > tous les encouragements. Bref, ça ne m’a pas choqué, comme tous les autres points développés dans Madmoizelle…
    J’ai vraiment adoré le film et surtout les Twist, peut-être que je suis trop bon public, mais moi j’ai trouvé ça tellement bien un scénario avec des twist ! Ca change de tout ce qu’on voit d’habitude. Un dernier Batman surprenant !

  43. Hello,

    Pas besoin de ressortir le coup du comics à chaque fois hein (tu remplaces par « cinéma » et ça marche pour tous les raccourcis dans n’importe quel blockbusters), notamment sur la bombe atomique.
    Ils nous expliquent quand même clairement à la fin que ce petit futé de Bruce Wayne avait fait réparé l’autopilote du bat-machinquivole. On imagine donc sans trop de problème qu’il l’a utilisé pour pas péter en même temps que la bombe (c’est qu’il est malin le batou).

    +

  44. J’ai pas lu tous commentaires ci-dessus, donc je suis sincèrement désolée si on t’a déjà posé la question, mais où trouves-tu tes comics ? IL ME LES FAUT absolument pour mon petit coeur amoureux, mais je ne sais pas où me les procurer !

    Sinon pour donner mon petit avis, j’ai adoré le film, et ton article a répondu à quelques incohérences que j’avais relevées ! Donc merci. Je pense que quand on va voir une adaptation de comics au ciné il ne faut pas s’attendre à la perfection ni à une totale cohérence ; il faut apprécier tout simplement, c’est du spectacle. Quelque chose que les gens ont de plus en plus de mal à faire, j’ai l’impression.

    1. Alors, en papier et VF, je conseille très très fortement Urban Comics, qui existe depuis pas très longtemps et édite des DC comics et beaucoup de Batman.
      Autrement pour faire le tri et voir ce qui te fait vraiment envie et constater par toi-même ce qui vaut le coup d’avoir « en vrai », tu peux aller sur mycomicpost par exemple. (par contre, le site n’est pas très sécurisé, mieux vaut suivre les liens des fichiers depuis un lecteur de flux, genre google reader ou netvibes)(par contre bis, au cas où tu t’y intéresserait aussi, y’a pas de Marvel ou peut-être un tout petit peu ^^)

  45. Bonjour (bonsoir plutôt) Selena la sanglante.

    Je ne vais pas te parler des détails qui composent la majeure partie de ton article et de celui auquel tu as répondu mais je vais te dévoiler ce que j’attendais de ce film et venir ainsi forcément à la comparaison à l’opus précédant que tu as toi même fait. Ainsi je voudrais te faire comprendre ma lourde déception avec ce commentaire écrit de manière honnête et, je l’espère, sensé.

    The Dark Knight alliait plusieurs qualités que je n’avais jamais retrouvé dans un autre film de super héros (que je n’apprécies en général pas beaucoup). Au delà de son ambiance très sombre que l’on retrouve dans Rises ce film était à la fois réaliste (dans les limites du genre bien entendu), solide scénaristiquement, surprenant, captivant et avec une certaine profondeur (dépassant le simple cadre du super héros). Je n’ai pas retrouvé ça dans la suite mais en plus la bande annonce m’avait promis des éléments nouveaux auxquels le film m’a finalement privé, je développe:

    – Le réalisme: là évidement je vais devoir rentrer dans les détails mais pour former un tout. L’engin volant déjà c’est trop pour moi. C’est très personnel mais si j’acceptais sans problème la batmobile légendaire qui me paraissait relativement crédible (même si peut être un peu trop poussé par moment mais rien de réellement gênant), là la sorte de super énorme machine qui vol entre les immeuble de Gotham … Le reste en fait est déjà dans l’autre article et tu y a répondu mais ainsi le rapprochement au comics ne me suffit pas; je n’ai jamais lu ce comics et je n’ai aucune envie de le lire, ce n’est pas pour ça que je vais voir ce film et TDK (qui est le premier de la série que j’ai vu) me préparait à quelques chose de plus cohérent, de moins fantaisiste (mais plus inimaginatif). Les policiers, la guérison, la machine donc, Liam Neeson (je vais y revenir), la fin à la Woody Allen … C’est beaucoup trop pour moi.

    – Le scénario: là il n’y a pas photo entre les deux films. TDK est beaucoup mieux ficelé; les idées sont bonnes et bien amenées, le fil général et presque irréprochable, logique et cohérent, on ne se demande pas les pourquoi du comment à la fin du film. Dans TDKR c’est bien plus brouillon ce qui a amener plusieurs points des 23 « erreurs » je ne vais pas y revenir mais au final on peut même se demander pourquoi les méchants ne font pas exploser tout de suite la bombe. Pour faire souffrir Batman avant de le tuer ? C’est pas très convainquant …
    En plus celui du 2ème épisode offrait une certaine originalité, là on a l’histoire de la bombe, de l’homme perdu qui retrouve une conviction (étrangement amené d’ailleurs, il ne lui en fallait pas beaucoup en fait … ) et du héros qui se fait battre mais qui revient plus fort c’est du déjà vu, du re-déjà vu et du re-re-déjà vu. Je ne parle même pas de la fin qui conclu au moins un film par an.
    Et puis les raccourcis comme Robin qui a lu dans ses yeux qu’il était Batman, ça évite des explications, et surtout cette apparition de Ra’z Jenesè Pluki qui explique elle même d’où sort Bane c’est n’importe quoi et ça n’a aucun sens, juste une facilité incohérente. D’ailleurs pourquoi n’a t-il pas expliquer jusqu’au bout ? Puisqu’il avait commencer pourquoi ne pas dire que Marion est sa fille ? Non il sort de nul part pour expliquer les choses à Batman, mais attention en parti seulement, il ne faut pas pousser …
    En fait j’ai l’impression que Nolan a voulu mettre trop de choses à du bâcler ses idées (pourtant pas mauvais mise à part celle de la prison).

    – La surprise: la mort de Rachel, le joker qui se fait capturer pour atteindre Lao et mieux s’évader, la scène des deux bateaux, le revirement de Dent, la fin et le sacrifice de Batman (véritable cette fois et autrement plus subtil) … C’était autre chose que cet escalade de scène dont on connait l’issu dès le début qui compose TDKR. Cat ne s’enfuit pas, Bruce sort de la prison (et ce sans la corde !), Gorden met le brouilleur à temps, il ne va pas mourir sur la glace … On le devine tout de suite ça n’a aucun intérêt, pourquoi mettre du suspens là dessus. TDK nous avait épargner ce genre de faux-suspense.
    Finalement voilà ce film est dénuer de tout suspense. C’est pareil pour les combat on se doute que Batman va perdre le premier pour gagner le second et pour les lignes principales du film c’est du déjà vu comme je l’ai dis avant.
    Une seule surprise: la révélation de Marion. Ce personnage si peu charismatique et si peu mis en avant est donc le grand méchant. C’est sûr qu’on ne s’y attendais (sauf apparemment si on a lu les comics) tellement ça semble tirer par les cheveux et sort de nul part. Bane est en fait un grand romantique dévoué à sa bien aimée … Et tout ce chamboulement est balancé en deux secondes d’explication. Ça ressemble à une tentative de retournement de situation à la série pour ados diffusé sur France 3 en fin de journée. Double-face au moins était amené d’une bien meilleur façon (sans être moins surprenant) et surtout ce changement à une réelle portée, il change beaucoup de chose alors que là on peut finalement se demander à quoi ça sert ? Ca n’implique rien de nouveau. « C’est donc toi la méchante ? Et alors ? ».
    Évidement pour la surprise il faut aussi aborder le joker, sa folie, son comportement dérangeant et ses dialogues incroyables (avec les parrains et l’interrogatoire avec Batman ou le face à face quand il est suspendu) qu’on est loin de retrouvé ici.

    Je m’arrête là pour aujourd’hui, je reprendrais peut être demain. Si c’est le cas j’évoquerais le petit message politico/social à vomir du film sur les riches et les pauvres, l’ordre et la morale et le chaos et la violence, le manque de profondeur du film et les problème de réalisation des scènes d’actions (bien plus importantes que dans TDK car bien plus focalisées là dessus).

    Bonne nuit.

    1. J’avais décidé de ne plus répondre aux commentaires de cet article, mais le tien ne me donne pas l’impression que tu te fous de ma gueule, donc je vais répondre un minimum.
      Là où je te rejoins, c’est que je pense aussi que Nolan a voulu en mettre trop dans ce film et que ça le rend brouillon. C’est certainement pour ça que ça divise autant les avis, d’ailleurs. Je ne sais pas s’il était fan des comics Batman avant de s’atteler à son projet, mais j’ai l’impression de suivre une progression dans ses films et qu’à la fin, il voulait parler de tellement d’éléments intéressants qu’au final c’est trop et relier tout ça lui a fait faire de gros raccourcis.
      Ce que je trouve frustrant, c’est qu’il aurait certainement pu faire mieux avec un autre personnage que Bane, qui n’est de toute façon pas le plus profond des adversaires de Batman. Même si ce n’est pas une excuse.

    2. Je ne comprends pas ce que tu n’aimes pas; Batman doit bien sortir de la prison à un moment non?
      Où est l’intérêt du film si de toute façon les méchants peuvent tout faire péter d’un seul coup (et eux avec?!)
      J’ai trouvé au contraire que le dialogue de Thalia était assez long xD
      Elle meurt trop vite pour que ça ait son impact peut être, mais bon, on a tout qui est expliqué sur Bane et tout. Et ça sert pour comprendre qu’en fin de compte, il est pas si méchant!
      Le suspense, ça n’existe pas quand un film a été tellemnt médiatisé depuis des anénes que les gens savaient déjà le scénario et qu’il y avait des photos du tournage. Les fans savaient déjà tout pour Thalia. Ceux qui ne le savaient pas ont été surpris.
      Ensuite, Nolan s’inspire des comics depuis qu’il fait les Batman. A part la scène d’avion, il n’a rien créé de spécialement original. Le puit, le dos de Batman, thalia, tout ça c’est comic. Il n’a fait que les assembler. Si tu n’aimes pas cette partie du film, je n’y peux rien malheureusement. Moi je trouve que ça a fait toute l’émotion du film au contraire! Le voir sortir du puit et tout…
      Tu sais, quand on va au cinoch, on s’habitue avec les cènes de trahison et tout le tralala, elles sont nombreuses et dans les séries tv on les voit aussi. Donc limite, la Catwman qui revient, je trouve ça tout à fait prévisible. Tous les fans de comic savent aussi qu’elle va trahir Batman.
      Sinon, je savais avant d’aller voir Superman qu’il ne supportait pas la kriptonite.
      Et oui, ça gâche le film, on sait déjà tout à l’avance.
      Franchement, qu’est-ce qui peut te surprendre quand t’arrives au troisième opus? O_o Même le deuxième n’avait rien de surprenant à part le fait que Gordon est en fait still alive… Tu voulais quoi? Que le héros meurt et que la ville se fasse attaquer non par des truands mais par des pizzas géantes au fromage de chèvre (perso j’aurais déteste j’aime pas ce fromage) ou que des aliens débarquent et emportent le Batman.
      Comme tous les films, le héros survit. Où est le mal à ça? En plus t’as déjà l’histoire de bombe dans le deuxième donc c’est clair que tu vas te dire: « oh encore une bombe, c’est pas original ». Tu vois un autre moyen de toute faire péter?

  46. J’ai lu toute ta critique ainsi que celle de Madmoizelle et celle de Darlingest et je suis plutot d’accord avec toi! Un film ne peu être parfait! Laissons la part de mystère au fait que Batman soit un héros! Ce film ne m’a pas déçu contrairement au deuxième volet de la trilogie!

    A une prochaine lecture 🙂

    http://cahierdemat.wordpress.com/

  47. Je suis une big fan de cet univers cinématographique, mais j’avoue que je n’ai encore jamais mis le nez dans les comics originaux (même si ça commence à vraiment me titiller). Bref même quand on n’est pas une initiée à mort et qu’on n’a pas revu la semaine dernière les 2 films précédents on peut tout à fait se délecter de celui-ci.
    J’ai envie de dire aux râleurs, si vous voulez des films réalistes allez voir autre chose ! Je me rappelle des Batmans de mon adolescence avec Mr Freeze et Poison Ivy… bon j’adore l’univers, mais niveau réalisme faut pas venir critiquer TDKR derrière !
    Donc voilà, je plussoie à mort tes arguments et j’aime beaucoup le ton employé ! 😉

  48. Le cinéma c’est pas le même langage que la BD. Nolan l’avait compris sur les deux premiers en trouvant le juste milieu sans sombrer dans le ridicule. Le soucis c’est que TDKM est ridicule, c’est pas une question de réalisme, c’est juste qu’il n’y a aucune cohérence dans ce film.

    1. Ni le premier ni le deuxième ni le troisième sont réalistes.
      Et l’inspiration vient pour tous ces trois là d’une BD.

  49. Hello,

    Après avoir lu l’ensemble des commentaires et les deux articles (le tien et celui de Madmoizelle), je rejoins plutôt les idées de MR. Lapinou, Jack etc…
    Le film m’a pas mal déçu mais il est loin d’être un nanar (et en même temps, loin de TDK qui reste la référence du genre).

    Juste par rapport à vos 2 articles, de mon point de vue, l’article de Madmoizelle est beaucoup trop « terre à terre » et le tien est beaucoup trop « Comics ».

    Cependant, je suis d’accord avec toi sur le fait que TDKR n’est pas phénoménal mais il est très loin d’égaler TDK. TDK fait partie des films qui te scotchent durant toute la durée du film avec un scénario à rebondissements (cohérents et pas sortis de nulle part) et où tu as parfois l’impression que le film se termine mais en fait, il recommence encore plus fort. Je fais référence au moment où le Joker s’échappe de la prison avec Lao. A ce moment, avec mes amis, on s’est dit, « ah c’est fini, ils vont nous laisser la suite pour le 3 », eh bien non, très bonne surprise.
    TDK possédait un scénario avec un suspens haletant et surtout, imprévisible (c’est, pour moi, le mot qui représente le mieux TDK, autant pour le scénario que pour le Joker) ! Contrairement à TDKR malheureusement, où personnellement, je n’ai ressenti aucun suspens, la fin était prévisible ou imaginable dès l’apparition du réacteur. De plus, une fin comme celle là, Spider-Man 2 nous l’a déjà faite…

    Pour finir (et pour peut-être mettre tout le monde d’accord), saviez-vous que le script originel du film TDKR a dû être revu suite à la mort de Heath ? A la base, le scénario concernait le procès du Joker (autant dire que ça nous promettait une bonne tripotée de rebondissements).
    A partir de là, il est probable que Nolan a (beaucoup) galéré pour créer et finaliser son nouveau scénario (autour de Bane) en aussi peu de temps et avec (peut-être) moins d’inspiration que pour son scénario originel. Ce n’est donc pas totalement de sa faute si le scénario n’est pas au top (attention, je n’ai pas dit que c’était de la faute de Heath non plus ^^), je me dis juste qu’il ne faut pas trop en vouloir à Nolan, je pense qu’il a fait ce qu’il a pu mais que le sort était contre lui.
    Je suis donc très reconnaissant envers Nolan de nous avoir donné une trilogie mythique malgré une fin de trilogie moyenne.

    Voilà 🙂

    1. Voilà, ben même si j’ai plus aimé le film que toi, j’ai globalement le même avis (y compris sur mon article).
      Je savais pour le « changement de programme » de cette conclusion de la trilogie, et ça aide probablement à ne pas lui en vouloir (ou moins, pour d’autres).

  50. 1. Ton avis, j’ai rien trouvé de spécial à sa mort.
    3. On a pas les même déifinitions d’un twist parce que c’est bizarre quoi…
    4. Ben non en fait l’histoire c’est: On casse le dos de Batman il reste tétrapeugique à vie et la ville explose. Content?
    5. Genre on a besoin de savoir comment il revient xD (enfin j’aimerais)
    6. Meme dans les vo j’aime pas les voix des gens des fois… Rien de spé contre la VF, à la longue on s’habitue. Et c’est pas sit terrible
    7. Oui, on lui tire dessus il meurt. Vous voulez qu’il se relève pour assommer le Bat? 😄
    8. Rien ne m’a choqué ici.
    Moi je toruve ça trop LOL qu’il ait des gens qui veulent critiquer ce film parce qu’ils essaient de le transposer dans la réalité. C’est du cinéma, évidemment que le héros va arriver à temps! Même dans les comics! Dans les séries! PARTOUUUUUUUT xD
    11. Robin de TDKR= tous les Robin mélangés. Et puis si tu réfléchis, tu aurais peut être trouvé qui est Bruce Wayne toi aussi 😀 Ok, pas juste pour le spectateur, mais la taille, les yeux, la bouche, faire le rapprochement s’il passe près de chez ton orphelinat c’est pas la mer à boire. Moi dans un trhiller, je soupçonne tous les gens que je vois d’être le meurtrier, après j’analyse ce que je sais d’eux pour trouver.
    12. T’aimes pas sa tête au Crane…
    14. U ninja peut marcher sur la glace sans tomber! Vous saviez qu’ils marchaient aussi sur l’eau? Non mais sérieux, c’est Batman c’est normal!
    Il ya une astuce: tu marches doucement, pas trop lentement et t’y arrives. D’ailleurs, où est Bruce Wayne dans le premier opus? Dnas un igloo en train de se battre contre Liam Nesson. D’ailleurs, quand il s’entraine, il tombe xD Il s’est amélioré depuis.
    15. C’est la guerre. Y’a un moment de défiance du regard que je trouve intense mais que tu n’as pas l’air de comprendre dans ce film. Il se défient avant de s’attaquer et le Bat lance le signal en abattant un des chars.
    Et quand un policier donne des ordres à Gotham, ça veut pas dire forcèment que toute l’équipe y va. Dans un commissariat de police, ils sont nombreux et certains sont peut être occupés à d’autres tâches pendant que l’action se passe. Et puis y’a les renforts spéciaux aussi.
    16. Je kiffe la fin!
    17. C’est pas le masque du comic….
    18. C’est quoi ça anti-NRA? AU film le film a été mis PG-13 je crois donc le manque de sang faut pas s’étonner. On est pas dans un Saw.
    21. Je comprends, tu sais. A ton enterrement il n’y aura peut être pas grand monde. A celuid e mon grand père, y’avait même son jardinier et l’épicier du coin. A vrai dire presque tous les gens de la cité. EN quoi c’est étonnant qu’Alfred, qui est presque comme son père, soit là? J’aurais été surprise du contraire…
    22. C’est pas une bmbe nucléaire, c’st un réacteur à fusion. Les réponses techniques sont trop LOL! C’est du cinéma, qu’est-ce que t’as à calculer ça?? xD
    23. Si tu mates le film ils te disent déjà pourquoi.

    Y’a un moment qui m’a fait délirer dans le film c’est quand Alfred dit un truc à Bale et que Bale se touche le cou xD!!
    J’adore voir Cat marcher sensuellement en découvrant la moto. Et c’est vrai, plan suivant, il y a déjà de la lumière, mais qui c’est, c’est peut être l’aube tout simplement. Je crois qu’en évitant les chars et autres, Cat a du mettre du temps avant d’arriver vers la sortie. De toute façon, une ville cmme NY on en sort qu’en trente minutes voire mêe plus avant d’arriver aux abords…

  51. Avant d’aller voir Batman j’avais lu le premier article de Mademoizelle (le sans spoil, faut pas déconner) et déjà il m’avait titillée a s’arreter sur des conneries sans nom et des arguments qui n’en sont pas (comme pourquoi donner le role de Bane a Hardy et l’enlaidir alors qu’il est si beau… Il a donné beaucoup d’intensité au personnage j’ai trouvé donc c’etait un bon choix), ou « pourquoi il tient son col comme ca? » > Euh on s’en branle de savoir pourquoi il se tient la ceinture ou le col…

    Bref, ca m’avait un peu hérissé le poil. Puis je suis allée voir Batman et j’ai repensé a leurs critiques tout au long du film… Ca m’ a fait rouler des yeux de superficialité. Comme toi j’avais envie de leur repondre COMICS !! en gras souligné police 150 au moins… Je ne suis pas une fangirl ni une tres grande connaisseuse du batverse mais faut pas déconner non plus, et arreter de tout vouloir réaliste quand c’est censé s’inspirer et promouvoir un comics.

    Puis la je lis l’article a spoil. Ca a fini de m’ecraser de rire. Et c’est comme ca que j’ai découvert le tien qui rejoint ce que je pense du film et de ces critiques a la con.
    Bref, je ne vais pas au cinéma uniquement pour chercher les failles, je ne joue pas à un jeu vidéo pour chercher les bugs, c’est un divertissement et j’ai l’impression que la mode 2.0 du moment c’est d’avoir l’air intelligent en montrant que tel film est nul pour telle ou telle raison décortiquée perdue au fin fond d’un tout…

  52. J’arrive un peu après la bataille mais je suis d’accord avec presque tout et te remercie pour ton post.
    Un seul petit truc que je n’ai pas compris comme toi : pour moi le coup d’Alfred à Florence qui voit Bruce et Selina qui boivent un verre en terrasse, je me suis dit que ce n’était pas forcément une scène réelle mais ce qu’il espérait voir, ce qu’il aimerait voir.
    A part ça, rien à redire sur ton argumentaire 🙂

    1. C’est trop gentil *.*
      Pour Alfred, oui, c’est une interprétation qui me semble logique aussi. J’ai pas le sentiment qu’il y en ait une meilleure que l’autre à ce sujet pour le moment. Peut-être quand j’aurai revu le film.

  53. Pour les lectrices de Mademoizelle je conseille fortement de se plonger dans les comics, notamment ceux portés sur Bane.
    Puisque le vrai personnage de Bane est TOTALEMENT différent de celui présent dans les dessins animés et les précédents films. Bane est un personnage dont le mental le physique et la psyché sont aiguisés à l’extrème. Il ne veut pas tuer Batman mais le briser physiquement et moralement. Dans le comics il empêche plusieurs fois ses hommes d’abattre un batman affaibli.
    Et il finit par le briser, lui rompant la colonne et le laissant terrorisé. Il faut savoir que même si dans le film il a un motif ultérieur, dans le comics son seul objectif est de réduire batman à néant.
    Donc le fait qu’il n’utilise pas d’arme a feu est plut^t respectueux qu’autre chose.
    Etc etc etc.
    Je suis à chaque fois consterné comment le public européen, majoritairement sans aucune culture comique reproche des aberrations et des improbabilités aux films qui en sont adaptés.

  54. En ce qui concerne le fait que Blake (Robin) trouve « le chemin » de la Batcave facilement, il me semble qu’après avoir assisté à la lecture du testament, quand Blake récupère un sac, c’est justement un sac que lui a légué Bruce, et qui contient des informations sur la Batcave. (On voit Blake dans sa voiture avec le dit sac qui contient des papiers, dont un qui porte les coordonnées de la batcave me semble t-il)
    Sinon merci beaucoup d’avoir écrit ce post, j’adhère totalement … 🙂 Après avoir lu l’article de Madmoizelle, j’avais envie de crier tellement ce flot de critiques était, sur certains points, infondé , voire aberrant.

  55. quelques points me chiffone quand même
    -pour le 1 la mort de talia et le 4 remettre la vertebre en place
    tous les spectateurs sont medecins ou urgentiste? « elle a jouer comme une … la scene de la mort » euh pour les spasmes ca peut tres bien arriver donc le seul reproche a faire a mes yeux serait le fait de « je tourne la tete et je fermes les yeux » (10 sec du film ….)
    pour la vertebre oui un peu gros mais ce médecin est seul a s occuper de bruce et il n’a pas une salle d’opération a portée donc il doit faire avec les moyens du bord (comme il avait sauvé bane avec comme conséquence des douleurs permanentes)

    -pour le 19 réappariton de « RAZ »
    clin d’oeil au premier film
    oui avoir un descendant qui reprend « le flambeau » c’est une forme d immortalité donc la vision de bruce dans la prison est normal (pour relier le dernier film au premier) et pour permettre de démeler un peu l intrigue (donc tres important vu certains commentaires…)

    -pour le 22 la bombe et le BAT
    la bombe a un rayon d action de 10 km les radiations qui s étendent a 10 km pas l explosion donc en l immergeant ce rayon diminue aussi (atténuation de l explosion donc de la propagation des radiations)
    pour la vitesse du BAT ben vu qu il course plusieur missiles quelques minutes avant et que la vitesse moyenne d un missile est mach 2 (voir plus et meme bcp plus mais pas pour des missile sol-air)
    1 minute a 1 minute 30 suffit largement pour larguer la bombe en mer (mach 2 plus de 2400 km/h….)

    -pour le 23 la prison est les personnage dedans
    la prison est remplie de mecs que le sultan y a envoyer pour divers raison et un jour la fille du sultan y est envoyée aussi ,tiens bizarre les prisonnier veulent la buter …(et visiblement il y a des personne qui comprennent pas pourquoi)…. la Bane interviens et arrive a sauver l enfant et c est sans doute cette meme rancoeur qui a conduit les prisonnier a vouloir tuer l enfant plus tard

    -….

    en résumé ce film est une fiction donc si vous allez voir ce genre de film avec envie de voir la réalité une seul solution go sur les chaines animalieres et documentaires
    parce que j ai beau réflechir et je vois aucuns films (meme les chef d oeuvre) etre assez réaliste pour pas trouver quelque chose a en redire

  56. Tu ne réponds quasiment jamais aux différentes critiques, ou alors tu réponds à coté de la plaque en disant « oui c’est vrai mais c’est pas grave »….. C’est vraiment en définitif ce que je ressens, aucune réponse, frustré.

  57. Voilà, je viens de sortir de ma tanière pour enfin voir TDKR sans me coltiner des hectares de bouffeurs de pop-corn en salle surchauffée… Évitant tout spoil, je viens de découvrir la polémique autour de nombreux points du film, et même si j’avoue qu’il comprend des ratés, je partage plus l’avis de Selena (aka Mon Canari) en disant qu’il faut pas pousser Mémé dans les orties.

    Cet article a donc été maintes fois commenté, mais je viens tout de même « ajouter mon grain de sel » pour ce qui concerne des faits qui ont apparemment gênés pas mal de monde : 1) Batman marche sur la glace avec son armure sans que la glace ne craque, et 2) il prend même le temps d’y foutre le feu pour faire un « Batsignal » de flammes sur un immeuble alors qu’une bombe est sur le point d’exploser.

    Alors 1) si on se souvient de Batman Begins, on sait que premièrement, l’armure de Batman a été revue pour être extrêmement légère, et deuxièmement, son entrainement auprès de Ra’s al Ghul lui a appris à se déplacer, et même se battre sur la glace ! Cf. vidéo suivante, un court passage à 5 sec (désolée, j’ai pas trouvé plus long/explicite)

    Ce qui me fait dire que si on pouvait voir TDK sans voir Batman Begins, là c’est impossible. Du moins si, mais après il ne faut pas se plaindre de ne pas tout comprendre et mettre ça sur le dos du réal « c’est naze, pas réaliste, ça sort de nulle part ». Non.

    Enfin, 2), au delà du fait que c’est du cinéma, qui plus est un blockbuster censé en mettre plein les yeux, adapté de comics, on peut se dire que Batman a très bien pu être aidé pour mettre en place le mécanisme du signal, mais surtout que ce signal est très important, car il représente un symbole, une notion qui est revenue tout au long de TDK et TDKR. Un symbole fort donc, puisque à la fin de TDK, Batman se sacrifie pour donner Harvey Dent en symbole à Gotham, car les gens en besoin de ce symbole, même si la réalité est tout autre ! Au moment Batman allume ce « Batsignal » de feu, il faut se rappeler que la ville est dans le chaos, livrée à elle-même, d’autant plus que le symbole Harvey Dent est déchu après les déclarations de Gordon volées par Bane !

    On en arrive donc à un autre aspect, l’espoir, qui revient tout au long de la trilogie, et explicitement dans TDKR. Les gens de Gotham n’ont plus d’espoir, et ce symbole va leur en redonner. Pourquoi ? Leur donner du courage dans ces derniers instants, ce qui provoquera peut-être des actes de bravoure, un sentiment communicatif de résistance, et évitera au moins quelques gestes désespérés (dans la même mouvance, je ferai une comparaison avec l’appel du 18 juin du Général de Gaulle – oui je n’ai trouvé que ça pour expliquer de manière explicite ce que je dis , c’est gros mais au moins on comprend : un symbole fort pour redonner l’espoir aux opprimés et inciter à la résistance).

    Qui plus est, il y a bien sûr le côté « prends-toi ça dans la face Bane, j’ai réussi à m’échapper, I’m back in town et maintenant accroche-toi à ton slip, ça va chauffer ».

    Voilà voilà.

    1. Je dirais même plus: le signal incite le colonel dans sa maison à se décider à se batre!
      C’est pour ça que toute une armée finit par se créer contre la troupe de Bane!
      En plus, l’air de Bane quand il voit ça! Trop xD
      Moi j’ai trouvé ça super de faire ça!
      Oui, il eput marcher sur la glace depuis le 1er.
      Pour autre erreur, au cas où on aurait pas encore répondu, peut être que tu trouveras plus dans la version longue. si y’en a. Sinon, te prends pas la tête. A moins que le truc soit gros comme une maison, y’a pas de quoi en fouetter un chat.
      J’ai vu des choses que j’ai à peine noter en regarder, parce que j’ai pris plaisir à la voir, moi, ce film. Plus réaliste qu’un comic, mais pas réaliste à 100%. Et tant mieux.
      A quand un quatrième? Ne jamais dire jamais.

  58. j’aimerais savoir comment « robin » (je ne me rappelle plus vraiment de son nom dans le film. Je crois que c’est thomas mais j’ai un doute) a t’il réussit a sortir de l’eau une fois qu’il a traverser la glace car, on le voie exiler sur la glace mais a aucun moment on ne sais comment a t il pue revenir? C’est la seul incoérrence que j’ai trouver flagrante.

  59. Je ne pense pas qu’on puisse décemment opposer l’argument « COMICS » quand il s’agit d’un film de ce type, encore plus quand il s’agit d’un Nolan.
    Il y a eu clairement un avant et un après Batman Begins dans le bizness des adaptations de comics : le nouveau souffle des super héros réalistes, crédibles. Que je sache, ce que tout le monde loue dans le premier c’est bien le fait qu’on nous expliquer comment et pourquoi il sait se battre. Ou encore qu’est ce que c’est la batmobile qui trouve une existence pragmatique et réaliste.
    Nolan c’est le type qui passe sa vie à faire des films qui durent 3 plombes justement parce qu’il s’attarde à distiller explications pseudo-scientifiques et fausse complexité pompeuse. Or, et c’est là que je rejoins les gens choqués par les incohérences dans ce film, à un moment donné il faut savoir assumer : à trilogie dont la réputation est d’être réaliste et crédible => films réalistes et crédibles.
    Pour moi les débats autour de ce film sont révélateurs : en fait le grand public est friand de cet espèce d’entre-deux, qui se situe quelque part entre explications scientifiques et pseudo-réalistes « bidons » et ressorts absurdes et incohérents quand ça arrange le scénario. Nolan l’a très bien compris.
    Du coup pour vendre Dark Knights Rises et Inception, les fans parlent de films intelligents, complexes, crédibles, réalistes dans le traitement. Et dès qu’on oppose les faiblesses de scénario, les ressorts bidons et incohérents à l’échelle de ce que le film prétend faire, on nous sort l’argument du blockbuster, du comics, du divertissement. Faut choisir un peu là.

Les commentaires sont fermés.