J’ai un souci avec le concours Gallimard Jeunesse

Je n’ai pas énormément à dire, mais je ne voulais pas me limiter à un tweet sur le sujet, parce que je veux avoir la réaction de personnes qui rateront peut-être mon tweet.

Bref. Revenons-en à nos hippogriffes.
Entre les catégories Television et Hobbies de mon chapitre de vocabulaire, je traînais sur The Face of Book et je vois un post de On lit plus fort (Gallimard Jeunesse) qui m’interpelle fortement, puisqu’il annonce un concours pour un premier roman jeunesse qui ouvre le 12 avril. Ni une ni deux, je vais voir l’article de blog qui en parle plus amplement (On lit plus fort a un SKYBLOG, j’ai juste envie de le signaler parce que je suis moqueuse, sous certaines circonstances)(la faim, par exemple). Et là, en lisant la partie sur les finalistes, je suis un peu interloquée.

En fait, si tu es finaliste, ça veut dire que ton texte va être accessible en ligne pour peau d’balle, pour que les gens votent pour toi, ou pas.
Vaut mieux qu’ils votent pour toi (contrat à la clé, éditions papier et numérique), sinon, t’auras publié un texte qui, logiquement, a un gros potentiel, puisqu’il sera arrivé 2ème ou 3ème d’un concours, mais juste pour la beauté du geste.

Alors, je ne veux pas crier au scandale sans avoir connaissance des modalités du concours, mais je vais guetter. Je suis très loin d’être une experte dans le domaine, puisque même si j’ai commencé à écrire « sérieusement », j’ai pas encore foutu un orteil dans le doux pays du « je recherche un éditeur » et tout ça, mais je doute que Gallimard mette en ligne des textes tout en laissant l’auteur tenter sa chance chez quelqu’un d’autre.

Ne me comprenez pas de travers, quand on écrit, évidemment on ne le fait pas pour les sous, mais si on sait qu’on a un texte qui tient la route et qui est publiable, c’est quand même bien de gagner de l’argent pour, par exemple, améliorer sa visibilité et éventuellement se diriger vers le rêve absolu, gagner sa vie avec ses livres.

Donc voilà, le 12 avril, je veux voir le règlement de ce concours, parce que ça m’interpelle.

36 réflexions sur “J’ai un souci avec le concours Gallimard Jeunesse

  1. En même temps, pour soumettre les œuvres des finalistes au vote du public, on fait comment si c’est pas librement accessible? Un eBook type « Mission Impossible » qui s’autodétruira à la fin du concours? Et en même temps, même 2è ou 3è sur le concours, c’est un argument de poids au moment de la négotiation avec d’autres éditeurs…
    Après, effectivement, faut voir comment fonctionnent les droits pour le concours… De toutes façons, pourquoi ça t’inquiète, puisque si tu participes tu vas forcément gagner? 😀

    1. Je n’ai pas dit que j’avais une solution, je comprends bien qu’ils veuillent utiliser les avis des lecteurs. Ils auraient pu utiliser utiliser un panel, par exemple.
      Et je suis bien d’accord sur le fait que les 2ème et 3ème places seront bénéfiques, je voudrais juste être sûre voir à quel point et si c’est pas un cadeau empoisonné.

      1. ils pourraient proposer un autre prix/avantage pour deux autres… Genre uniquement numérique et édition papier si la version numérique décolle, ce genre de choses…

        1. Oui. D’ailleurs en prenant le mot « prix » au pied de la lettre, ils pourraient aussi vendre la version numérique à bas prix, par exemple, après la fin des votes.

          1. Envoie leur un mail pour proposer :). Soit dit en passant, la vente numérique, pour moi, ça devrait toujours être à prix relativement bas… Je vote:
            pour le/la 3è: vente numérique seule
            pour le/la 2è: vente numérique, et si ça tourne bien, édition papier à x exemplaires
            pour le/la 1er(e): vente numérique et édition papier à 5x exemplaires, contrat d’édition à la clef, chapeau dédicacé d’Amélie Nothomb, un week-end en Thalasso avec J.K. Rowling, et un jeu de fléchettes chinois de contrebande Twilight, pour pouvoir planter Eddie et Bellinda à longueur de journée.

  2. Je saisi pas trop ton problème pourrais-tu mieux cerner la chose?
    Moi je constate juste une chose c’est que le vote du public par le net est loin d’être une chose neutre et effective.
    Je m’explique, en dessin c’est pareil, ceux qui ont un large réseaux sociaux numérique vont avoir plus de votes par affinité sociale et non par qualité de l’ouvrage…. Ce qui désavantage beaucoup les concurrents qui pourraient avoir beaucoup mieux à proposer mais n’aurait pas déja un armada de fan tout près dans la blogosphère ou autre.

    1. Qu’entends-tu par « cerner » ?
      Le principe de faire voter des gens ne me gêne pas, après tout, c’est eux qui vont acheter ou pas. Je comprends ton problème au niveau du réseau social, mais sur un concours comme celui-là, je ne suis pas sûre que ça joue autant que sur des choses visuelles (je dis ça parce que je pense aussi à des concours genre photos de bébés etc.) où plein de gens votent à l’aveugle juste par sympathie. Je me trompe peut-être, mais pour un livre, et dans un concours à ce niveau, ce sera pas ce genre de votes qui mèneront le truc, ce sera juste une partie des votes.
      Et puis, ça fait partie du jeu maintenant, le réseau social. D’autre part, c’est peut-être un préjugé, mais le réseau social de quelqu’un qui écrit assez bien pour être dans les 3 finalistes de ce concours me paraît plus sensé que le réseau social d’un adepte des réclamations d’ajouts d’amis sur FB et leurs conséquences, et donc peut-être plus capable de prendre recul.

      1. Oui tu as raison. mais du coup, je ne comprend toujours pas ton problème en fait. TU veux dire que c’est de l’arnaque pour les gagnants car ils ne sont pas rémunérés?

        1. Pas le gagnant, mais les deux autres finalistes. Et je ne dis pas que c’est de l’arnaque puisqu’on a pas encore le règlement. S’ils n’ont pas la possibilité de décrocher un contrat avec de l’argent à la clé à cause d’une clause du règlement, ou de choisir où proposer leur texte, ben ça craindrait du boudin.
          Donc, j’attends de voir.

          1. aaah oki. Oui effectivement. parce que même les lycée font plus d’effort sur ce genre de concours. Mais là, vu la maison d’édition, le mérite suffirait presque pour jouer selon eux je pense. C’est possible

  3. En plus d’avoir les mêmes interrogations que toi, je me demande … pourquoi est ce que des lecteurs paieraient pour acheter un livre qui a été dispo intégralement sur le net et qui sera donc forcément encore dispo après clôture du concours, vu que sur le net, rien ne se perd …

    1. Certes ça tourne, mais si ça suffisait à entamer les ventes, 50 Shades of Grey ne serait pas un aussi gros succès.
      Y’a ceux qui auront tellement adoré qu’ils achèteront le livre en vrai, ceux qui n’auront pas entendu parler du concours,etc.

      1. y’a qu’à faire en sorte que la version pour le vote du public soit « dégradée », ou lisible uniquement sur le web/appli dédiée pour liseuses et tablettes, et non téléchargeable. Avec en filigrane partout « spécimen » ou un truc du genre.

  4. Je comprends très bien ton problème; j’espère que Gallimard y a au moins pensé. Cependant, j’ai l’impression que tu réponds à ta propre question dans ta dernière réponse à MlleLouise: si le fait d’avoir été momentanément en accès libre sur le web pouvait tuer les chances de décrocher un contrat et d’avoir du succès… ça se saurait!

    Si Gallimard a confiance en sa possibilité de vendre le bouquin du ou de la gagnant-e après l’avoir diffusé gratos, pourquoi un autre éditeur ne réagirait pas de même pour les autres oeuvres finalistes?

    1. Justement, ma crainte est que Gallimard ne laisse pas les deux autres finalistes faire ce qu’ils veulent avec leurs textes qui auront été publiés chez eux. Et la publication temporaire, c’est moi qui en parlait, pas eux.

  5. Je viens de découvrir le concours et je me pose la même question… Je n’ai rien vu dans le règlement qui interdisait les deux finalistes malchanceux de publier leur roman ailleurs (mais le fait que ce soit publié sur internet durant deux mois me pose aussi problème). Bon… Faut encore être dans les trois derniers finalistes pour ça, ce qui n’est quand même pas gagné d’avance ! Tu en penses quoi après la lecture du règlement ?

    1. Je t’avoue que je ne sais plus exactement ce que j’en ai pensé, mais je ne suis pas très déçue de ne pas avoir le temps de terminer quelque chose pour ce concours.
      Le règlement n’avait pas vraiment répondu à mes questions, me semble-t-il.

  6. Je compte vraiment y participer et je me pose aussi certaines questions comme au cas où je suis dans le trio et que mon livre n’est pas choisi en fin de compte, il a tout de même été exposé au public, non? ça me pénalise en fait!

    1. D’après moi oui. Mais je pense qu’il faut pas hésiter à poser des question directement à Gallimard jeunesse.
      Je l’ai pas fait parce que de toute façon je suis pas du tout assez avancée dans mon truc pour le rendre dans les temps, mais ça c’est juste moi.

      1. saurais-tu comment je pourrais faire pour m’adresser à eux? Et selon, toi, est-ce que le vote des internautes peut-être déterminants pour la sélection du livre Lauréat?
        Je demande cela parce que je n’ai pas assez de connaissances pour voter à mon avantage 😦

        1. Je suis navrée, je ne sais pas trop.
          Essaye via le skyblog dont le lien est dans cet article, peut-être qu’il y a une adresse précise ou une indication sur l’endroit où chercher.
          Pour ta deuxième question, aucune idée. J’ai absolument pas l’habitude de ce genre de choses et comme j’ai laissé tomber l’idée…
          Désolée, je suis pas très utile sur ce coup.

          1. Lol… Merci, t’en fait déjà beaucoup, en fait.
            Perso, j’avais fini mais depuis, je ne fais que corriger encore et encore et là, avec 150 pages sur format A4 de Open Office, je me demande si ça risque de ne pas être trop volumineux.
            En tout cas, souhaite moi bonne chance et j’espère que nous atteindrons tous nos buts un jour…

  7. Et ben dis donc, tu ne cesses de me rassurer toi.
    D’après les stats de mon open office, c’est exactement 93467 mais j’imagine que j’avoisinerais les 100.000 avec les corrections que j’y apporte.

  8. Bonjour à tous !
    Je me suis posé la même question que vous : serais-je pénalisée par la mise en ligne de mon livre (en supposant que je sois dans les 3 derniers bien sûr) ? Et bien je me suis dit que de toute façon si Gallimard fait ça c’est qu’ils sont certains d’y gagner ensuite.
    En effet, quel est l’intérêt de se farcir près de 800 manuscrits (j’ai réussi à avoir quelques infos si vous voulez regarder sur mon blog) pour rien ? Un concours de cette envergure nécessite des heures et des heures de boulot donc, à mon avis, ils savent qu’ils vont y gagner.
    Je serais intéressée par les témoignages des participants si certains veulent bien donner leur avis.

    1. Ah oui, eux, je ne doute pas qu’ils y gagnent. Seulement les intérêts d’un auteur et ceux d’une maison d’édition ne sont pas les mêmes. Garder sous le coude un bon texte qui serait impossible pour l’auteur à faire publier ailleurs, ce serait dans leur intérêt dans le sens où les concurrents n’en profiteront pas, sauf que pendant ce temps l’auteur verrait son texte coincé dans la cave, si je puis dire.

  9. Mais, d’après ce que j’ai cru comprendre, les manuscrits des deux autres gagnants, même s’ils ne seront pas récompensés, seront utilisés par Gallimard que pour la durée qui va de la publication des manuscrits, jusqu’à la désignation du Lauréat non?
    Ou bien ont-ils dit quelque part que ces oeuvres deviennent leur propriété pour toujours?

    1. Non, les manuscrits ne sont pas leur propriété. Les auteurs s’engagent seulement à donner à Gallimard une exclusivité pour les publier jusqu’à juin 2013. Les 2 autres finalistes pourront aussi être publiés par Gallimard.
      J’ai trouvé des infos sur la façon dont Gallimard gère les manuscrits du concours pour ceux que ça intéresse : http://e.e.jane.overblog.com/.
      Ils expliquent comment ils sélectionnent.

      1. J’ai lu tes articles et ils sont assez complets même si décourageants. Mais si c’est vrai qu’ils n’en ont reçu que 200 début Juillet, ça m’étonnerait qu’ils atteignent les 600 attendus. Sinon, pessimiste que je suis, j’ai essayé juste pour tenter ma chance et je n’y crois pas trop!
        Et même pas que le gagnant puisse acquérir une notoriété assez importante, une fois son oeuvre publiée.

        1. Et bien de mon côté, je suis plutôt rassurée et ce pour plusieurs raisons :
          1. Les manuscrits sont lus de A à Z;
          2. La lectrice ne s’arrête pas à quelques premières pages éventuellement un peu « molles »;
          3. Effectivement, je ne pense pas qu’ils aient reçu 800 manuscrits.
          Je suis optimiste sur les effets positifs que peut avoir ce concours sur la carrière d’un auteur.

          1. Je suis peut-être assez d’accord avec toi mais dire qu’ils les lisent de A à Z comme tu le dis, j’en doute à fond. C’est quasi inimaginable d’autant plus qu’eux même, dans leurs conseils aux futurs écrivains font comprendre que quand le manuscrit manque de rigidité, il ne la termine même pas, et qu’ils savent reconnaître dès les premières lignes, celui qui a des chances d’être publiés. Toutefois, si c’est vrai qu’il ne s’arrête pas aux premières lignes, c’est rassurant parce que beaucoup d’oeuvres, il faut généralement atteindre le 3è à 4è chapitre pour assister à l’émerveillement littéraire 🙂

  10. Bonjour ! J’ai suivi vos échanges intéressants sur le blog. J’ai participé au concours Gallimard malgré les mêmes réticences que vous avez pu soulever ici. Je leur ai demandé sur leur page facebook combien ils avaient reçu de manuscrits en tout mais je n’ai pas eu de réponse. Avez-vous l’un ou l’autre quelques infos ? Merci….

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s