City Day – Roarhaven

Pour ce City Day, j’ai choisi de vous faire découvrir la charmante bourgade (imaginaire) de Roarhaven.

Roarhaven se situe dans l’Irlande magique de Derek Landy, dans la saga Skulduggery Pleasant / Skully Fourbery (mais non, je ne suis pas mono-maniaque, je ne vois pas de quoi vous parlez ;o).

The closer you got to Roarhaven, the sicker the trees looked, the browner the grasses, the blacker the lake. Its streets were narrow, its buildings hunched, their windows squinting. Paranoia and hatred, seething resentment and bitter hostility – these things leaked through the town like its lifeblood. It was a creature, a mangy, diseased dog, afflicted with fleas and ticks and lice, kept alive by its own loathing.

Mortal Coil, chapter 11

Roarhaven stood like a dirty inkblot on a nice page. A small town, barely even that, beside a dark and stagnant lake, it was hemmed in on two sides by steep banks of brown grasses. It had its main street and its offshoots, its houses and bars and grim-windowed shops.

Death Bringer, chapter 8

Pour vous donner une idée, c’est un peu comme si on avait fait une ville avec des Mangemorts et des sympathisants de Voldemort, y compris des gens comme Pettigrow (je suis méchante avec Vaurien Scapegrace / Larsouille, il est mieux, même s’il est plus stupide).

Sorcerers lived in this town, but only the truly bitter, the genuinely resentful. The outside world was a world gone wrong, a world of ignorant mortals with their squabbling ways.

Death Bringer, chapter 8

Je vous laisse imaginer la scène quand un mortel américain s’égare et essaye d’acheter des friandises à ses gamins dans un des magasins de la ville…

Outre des vendeurs de bon conseil, on trouve aussi des créatures adorables, par exemple Le Torment, le chef des Enfants de l’Araignée. Avec les Enfants en question, bien sûr. Les disciples du Torment vivent reclus et sont capable des vomir des flots d’araignées de taille diverse (selon le besoin) et de se transformer en araignée. Gigantesque, l’araignée, sinon, quel est le point ? Seul Le Torment fait une transformation complète, mais une semi-transformation me paraît bien plus terrifiante.

Les habitants de Roarhaven ont par le passé tenter de renverser le régime du Sanctuaire Irlandais de Dublin, mais ils ont échoué et les bâtiments qui devaient servir de nouveau Sanctuaire ont ensuite été habités par les Enfants de l’Araignée. Après les évènements survenus à Dublin (tome 4, Dark Days), la ville de Roarhaven a gagné en importance et ses habitants n’ont probablement pas dit leur dernier mot…

Vous pouvez voir les villes choisies par les autres participantes sur la page FB, où je commence à poster les liens.

3 réflexions sur “City Day – Roarhaven

  1. Je te déteste.
    Le tome 1 a été emprunté à la Média, donc impossible pour moi d’aller faire la rencontre de Skully avant 3 semaines !
    3 semaines, tu te rends compte ? C’est super long =( (bon, l’avantage c’est que ça me laisse le temps de finir mon livre en cours ^^)

    En tout cas, Roarhaven m’a l’air d’une charmante bourgade. Ils ont un office du tourisme où je puisse me renseigner ? ^^

    1. Ah oui trois semaines, c’est dur. Mais tu peux le faire, tu es forte ! Tu lis quoi d’ailleurs, en ce moment ?
      L’office du tourisme de Roarhaven se trouve peut-être dans une cave au sous-sol d’un pub…

  2. Ouais, je suis forte ! J’ai bien attendu des années pour HP. 3 semaines, au final c’est rien.
    En ce moment je lis* Ne jamais t’embrasser* de Melissa Marr (le tome 3 de Wicked Lovely)

    Aaaah chouette ! J’aime les caves et les pubs ^^

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s