Petit bilan bloguesque

Il y a quelques années, j’ai réalisé que les cyber-amitiés avaient autant de chances d’être réelles qu’IRL. Autant de chances d’être profondes et autant de chances d’être longues. Et qu’il n’y avait pas grand chose à reprocher à Internet, qui est encore le grand méchant pour beaucoup de parents de « forumeurs »/blogueurs (je me souviendrai longtemps du bordel que ça a été à la maison avant d’aller chez Hazel pour la première fois). J’ai aussi compris qu’une amitié à distance, n’en devient pas plus réelle quand on rencontre/passe du temps avec quelqu’un.

Je ne parle pas de ça à cause d’un nouveau problème personnel, de ce côté-là, rien à déplorer jusqu’à présent, je touche du bois plastique. Mais j’ai lu par ci par là des choses qui font remonter des souvenirs. J’ai arrêté de me prendre la tête dessus, bien sûr, mais quand ça revient, je me pose encore quelques questions. Avec le temps et les évènements appris ou devinés, les questions ont changé.

Les forums et la blogosphère, c’est un gigantesque lycée. Des groupes, des classes (je parle de classe dans le sens « groupe de gens qu’on est amenés à fréquenter de plus ou moins loin sans l’avoir forcément voulu »). Quand on est en secondes, y’a des terminales à qui on voudrait ressembler, et un jour en première, on réalise que finalement peut-être pas, et que peut-être on va se contenter d’admirer ce qu’ils font au lieu d’admirer la personne sans la connaître. Y’a des gens qui sont dans notre classe, on aimerait bien être leur amie, parce qu’on a vu qu’on avait plein de choses en commun (ce qui est drôle c’est que j’ai vécu ça IRL, tiens). Y’a des gens, on les fréquente parce que les gens autour de soi les fréquentent, mais on a/sent pas spécialement d’affinités avec eux, et y’en a, on aimerait les connaître encore mieux.

Et donc avec tout ça, je réfléchissais à la façon dont mon monde bloguesque avait évolué, et dont moi j’avais évolué ces deux dernières années conséquemment à ce qui s’était passé IRL.

J’ai perdu le principal modèle que j’avais, mais j’en ai gardé et trouvé d’autres. Je continue à chercher de l’inspiration chez les autres, parce que c’est un peu comme ça que ça marche, la blogo, non ? Et finalement, je pense que j’ai réussi à avoir un blog qui à la fois représente pas mal qui je suis, avec ses billets qui partent en sucette pour cause d’excès de bonne humeur, ceux sur les livres/films/séries, ceux où je me plains, etc. Et dans le même temps, il faut l’admettre, avoir plus de visites que d’amies qui lisent votre blog, c’est plaisant.
Mon cercle de blogs « VIP » s’est agrandi, le nombre de gens que je veux rencontrer en vrai aussi, ainsi que le nombre d’amitiés réelles que je voudrais former.
J’ai rentré des blogs de mode dans mon reader, pas des blogs perso de modeuse qui montre son style, qui m’ennuient à chaque fois que j’en lis un article. Je préfère « lire » des blogs qui montrent de la haute couture, sans doute un peu l’équivalent de regarder une rom com dans mon cerveau « pas trop girly mais des fois ça fait quand même du bien ».
J’ai rendu mon moi blogueuse accessible plus facilement en voulant la séparer un peu plus de moi, au final ça a eu l’effet inverse, je crois, mais je suis pas contre. L’objectif principal était surtout d’arrêter de donner mon vrai nom dès que je commentais un article.
Ah et pour la première fois, j’ai reçu un livre gratuitement. Je ne sais pas ce qu’il en a été pour vous, mais je vais pas vous cacher que je suis fière, même trois mois après ><.

En fait si j’ai envie de changer de blog, c’est pas par rapport à mon environnement de blogs actuels, où je me sens assez bien, même si je suis pas sûre de la place que j’y ai. C’est plus pour que mon moi « on zeu blog » suive le mouvement que mon moi derrière l’écran a l’impression de faire. Ou de s’apprêter à faire, plus exactement. Je voudrais pas que les deux s’éloignent trop.

Une réflexion sur “Petit bilan bloguesque

  1. Le premier livre gratuit suite à son entré dans le monde de la blogo je connais. C’est jouissif 😄 😄 😄
    Tu as raison pour le cas de « l’école » c’est la bonne définition.
    Tu as connus des superbes choses comme des mauvaises avec ça mais c’est une partie intégrante de toi maintenant. Et tu m’as fait connaître le même sort geekesque vilaine ;o

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s