The Sound of It

Un petit article tranquilou (edit: en fait pas si petit, mais de taille moyenne) sur mes derniers ajouts musicaux, et sur mes obsessions musicales du moment.
Bien sûr je ne fais que donner mon avis à moi, que ce soit parce que je manque de culture ou parce qu’on n’a pas les mêmes goûts, j’écris peut-être des choses qui vous font vous arracher les cheveux. Ne vous donnez pas cette peine, si vous voulez me faire écouter quelque chose, laissez un commentaire, je me ferai une joie de découvrir de nouvelles choses.

Chansons

The StrokesUnder Cover Of Darkness :
J’ai bien aimé, mais je m’attendais à encore mieux. J’attends avec impatience l’album (dont le cover art m’a rappelé Inception) ! J’ai l’impression que je vais plus l’apprécier que le dernier en tout cas, et ça fait plaisir.

Lady GagaBorn This Way :
DÉ-CE-VANT. Musicalement, je ne retrouve pas du tout ce que j’aime chez Lady Gaga d’habitude.

Albums

British Sea PowerValhalla Dancehall :
Je connaissais pas et je parlerai pas de coup de foudre avec cet album, mais je vais sûrement écouter ce qu’ils ont fait avant. Et je suis sûre que je connais certains morceaux parce que le nom ne m’est pas complètement inconnu.
J’émets un gros Gné à propos de la pochette, qui à mon sens oscille entre le moche ringard et le moche tout court.

LemuriaPebble :
(Heureusement que j’ai réécouté avant de publier, j’avais écrit n’importe quoi) Lemuria est un groupe new yorkais. C’est indie, façon She & Him avec une guitare électrique et une batterie, très plaisant à écouter. C’est leur deuxième album, donc là aussi, je pense aller faire un tour du côté du précédent, Get Better.

RihannaLoud :
Ben ouais, seulement maintenant. Parce que j’ai jamais été fan de Rihanna. Y’a certaines chansons que j’aime beaucoup, mais ça va pas plus loin que d’avoir celles-là, sorties du contexte de leur album.
Ben je vais continuer sur cette lancée.

PuggySomething You Might Like :
Bon celui là ça fait un bon moment que je l’ai, à savoir depuis l’article de Cachou. Mais je voulais dire que je l’adorais. Je les kiffe. J’adore la Belgique aussi (Ghinzu quoi !). Sur le blog de Cachou, vous pourrez voir des vidéos.

Passons à ce que j’écoute en boucle sur mon téléphone quand je suis en vadrouille, qui est aussi ce que j’écoute en boucle tout court (pas aujourd’hui, puisque j’ai écouté ce dont j’ai parlé au-dessus – Puggy mis à part).

EditorsAn End Has A Start et In This Light And On This Evening :
J’aime d’amour. Voilà. Les albums entiers, même si j’ai mes favorites : Eat Raw Meat = Blood Drool (je peux l’écouter 5 fois de suite sans que ça me gonfle, c’est TRES rare) ; You Don’t Know Love ; Smokers Outside The Hospital Doors ; … ET ils viennent de Birmingham.
Qui plus est, j’aime énormément la pochette ci-contre (celle de In This Light And On This Evening, beaucoup moins). Notez qu’ils travaillent sur un nouvel album et qu’un coffret (ou plutôt coffre)  contenant un TAS de choses sort à la fin du mois.

GhinzuBlow :
J’ai découvert Ghinzu comme beaucoup de monde, avec Do You Read Me, il y a fort longtemps. Je pensais qu’on entendrait plus parler d’eux, donc j’ai pas suivi plus que ça le dossier. ERREUR ! Il y a quelques mois, je me suis procurée l’album en question, et BIM. L’Amour avait frappé à la porte de Winamp. Sérieux, je voudrais que ce soit reconnu comme LA musique de notre époque. Que dans 3 siècles, ils considèrent ça comme de la musique classique (si la planète n’est pas décédée dans d’atroces souffrances). J’aime le mariage des instruments, des genres. Tout s’imbrique parfaitement. Les chansons à l’énergie qui montent crescendo vers du secouage de tête (et pas que, mais la plupart du temps, quand j’écoute ça, je suis dans le bus ou en train de marcher). Blow, c’est comme une personne, des fois il s’énerve, il saute partout en hurlant, et des fois il est calme, il te berce avec du piano. Je vais pas faire la liste de mes préférées, parce que c’est les 2/3 de l’album (si ce n’est plus). Mais je citerai quand même Blow (la chanson titre, comme vous l’aurez remarqué), qui a la fâcheuse habitude de me rester dans la tête pendant des jours. Jusqu’à ce que je l’écoute de nouveau. J’ai aussi envie de citer Horse, qui est un peu un OVNI dans ma playlist. Cette chanson est obsédante, avec son rythme lent et sa ritournelle qui pourrait être légère mais qui devient entêtante, dans le bon sens du terme, et si vous vous posez la question, oui, le seul interprète vocal de ce morceau est un cheval. Quant à The Dragster-Wave, qui dure plus de 6 minutes et qui est un vrai bijou, je ne sais pas vraiment quoi en dire. Oh et ‘Til You Faint est juste awesome.
Je pensais pas parler autant mais j’ai réécouté l’album en tapant, ceci explique cela. Sans déc, je crois que cet album est un de mes plus grands coups de cœur musicaux (en matière d’albums entiers, j’entends) avec Is This It des Strokes.
J’ai pas réussi à trouver un truc correct pour la pochette (apparemment, j’ai la version belge), mais je l’aime beaucoup. Très Tarantinesque. Vous me direz, de la part d’un groupe qui choisit son nom à partir d’une marque de couteaux…

KlaxonsMyths Of The Near Future et Surfing The Void :
Encore des albums que j’aime profondément. J’ai over-écouté Golden Skans pendant l’été 2007 (ou 2008, ou même les deux, probablement), puisqu’il était sur la compil des Vieilles Charrues qui m’est chère. Sur cet album, j’aime aussi tout particulièrement Atlantis to Interzone, As Above So Below, Isle Of Her, Gravity’s Rainbow, Magick, It’s Not Over Yet et Four Horsemen Of 2012. C’est à dire les 4/5 de l’album, réalise-je.
En ce qui concerne Surfing The Void, j’aime bien le fait qu’il y ait vraiment une atmosphère commune aux chansons, y’a une unité plus évidente dans cet album que dans le précédent, je trouve. Pour ne pas parler des singles Echoes et Twin Flames, je vais évoquer The Same Space, Surfing The Void, Venusia qui est à la limite de l’envoûtant. J’adore aussi Flashover et Future Memories. Future Memories, paradoxalement ou pas, est celle qui me semble le moins futuriste dans le son, surtout au début.

Arctic MonkeysWhatever People Say I Am, That’s What I’m Not, Favourite Worst Nightmare et Live At The Apollo :
Je crois que la majorité de mes chansons préférées du groupe viennent du deuxième album, Favourite Worst Nightmare. Par exemple Fluorescent Adolescent, Brainstorm, Teddy Picker et Balaclava. Dans le premier, j’aime plus Still Take You Home, When The Sun Goes Down
FYI, j’aime moins le troisième album, Humbug.

 

 

C’est tout pour aujourd’hui. Je suis sûre que vous avez des choses à me faire découvrir.
Sachez que depuis que je suis en Angleterre, je suis un peu boulimique de musique…

6 réflexions sur “The Sound of It

  1. le nouveau gaga ressemble beaucoup à certains moments à « Express Yourself » de Madonna

    je vais écouter les autres pour voir si nous divergeons ^^

    1. J’ai lu ça aussi sur le net. J’ai DL la chanson de Madonna du coup, mais j’ai pas réussi à écouter attentivement une seule des deux assez longtemps pour les comparer vraiment…

      1. c’est pas énorme énorme! mais sa s’entends quand même! un peu de courage que diable! ^^
        j’avoue que celle de Gaga je l’ai pas écouter jusqu’au bout lol

        1. C’est pas une question de courage, je les écoute en entier, c’est juste que j’accroche pas assez pour écouter *attentivement*. Et en plus, si on a besoin de courage pour écouter une chanson, ça craint ^^.

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s