La Lettre Ecarlate

(ceci n’est pas une review du roman de Nathaniel Hawthorne :))

On s’aimait.
Tu m’as transformée. Pas autant que je ne l’aurais voulu, mais tu l’as fait. Je me sens différente. Différente des humains. Je suis capable de bien plus de choses grâce à toi. Plus que tu ne l’aurais voulu…
Tout ce temps passé à apprendre tout sur toi, tout ce temps passé à apprendre comment tu pensais, ce que tu ressentais, ce temps passé à comprendre ta soif. Je l’ai comprise. Plus que tu ne l’aurais voulu.
Je t’ai tellement compris que je savais ce que tu voulais faire. J’ai tenté de t’en empêcher, je t’ai apporté à boire, je t’ai proposé mes veines parce que tu avais déjà mon coeur.
J’ai imaginé passer le reste de mes jours avec toi, j’ai imaginé que tu transformerais le reste de mes jours en toujours. Tu n’as jamais accepté.
Maintenant je sais pourquoi. Ce n’était pas pour ne pas me faire du mal. C’était pour ne pas avoir à rester auprès de moi.

Tu m’as brisé le coeur et j’enfoncerai un pieu dans le tien.

 

La lettre se gorgeait de sang alors que le corps se décomposait. Bientôt, il ne resta plus qu’un squelette grisâtre avec un morceau de bois taillé entre les côtes.

5 réflexions sur “La Lettre Ecarlate

    1. ^^ Merci. Pourtant je l’ai écrit en une demie heure au Costa Café, et je l’ai modifié en le retapant, mais c’était vraiment fluide (ahaha)(j’ai pas fait exprès)

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s