The Ritual

White Lies – 2011

Après l’avoir attendu pendant des semaines, l’avoir eu depuis plus d’une semaine, j’ai enfin écouté le nouvel album de White Lies. Je crois que j’avais peur d’être déçue (d’ailleurs j’ai toujours pas écouté l’album des KOL en entier, pour la même raison). Et ben je suis pas déçue, même si j’aurais pu être plus enthousiaste.

J’ai eu une petite frayeur au début, parce que la première chanson, Is Love, est bien, mais sans plus, genre, je l’imaginais trop dans la BO d’une série. C’est pas que ce soit une mauvaise chose en soi, mais la perspective de tout un album dans ce genre ne me réjouissait pas.
Mais après ça on passait à Strangers, et c’est une de mes préférées de l’album. Surtout pour le texte. Et musicalement, l’intensité va en crescendo. Apparemment c’est le prochain single, ils les choisissent bien.
Ensuite Bigger Than Us. Mon autre préférée parce que je comprends quelque chose dans cette chanson qui me fait penser à ce que j’ai fait moi personnellement. Et le texte la rapproche de plusieurs autres chansons de l’album, en parlant d’une rupture pas vraiment voulue.
Peace and Quiet est moins intense comme chanson, mais plus je l’écoute plus je l’apprécie. Elle porte bien son nom. Cela dit le texte est à écouter/lire aussi, il est encore plus nébuleux que celui des autres chansons, je trouve. Mais j’aime bien.
Après ça on passe à Streetlights. Alors euh, j’adore Harry, mais des fois, y’a des notes trop graves pour lui je trouve. Et globalement, je me suis moins attachée à cette chanson, même si je la trouve bien. Mais là c’est strictement subjectif comme avis. Peut-être qu’en étant d’une autre humeur, ça m’aurait parlé, mais là non.
La chanson qui suit, Holy Ghost, se démarque beaucoup du reste je trouve (tout en restant du White Lies, tudmême). C’est le type de chanson que les anglais vont très vite remixer pour la passer en boîte. Autant on sent bien l’influence 80’s dans la majorité des chansons (surtout Peace and Quiet et The Power and The Glory), autant là moins, et je crois que ça rapproche des 90’s, mais le début. Je suis pas du tout experte alors vous me direz si vous êtes d’accord ou pas. En tout cas je l’aime beaucoup aussi.
Turn the Bells m’a laissée assez perplexe. J’ai rien compris aux paroles (c’est pas un reproche). Mais la musique devient de plus en plus prenante au fur et à mesure, et au final, je l’ai trouvée presque hypnotique et mon cerveau n’avait plus pour fonction que de relayer les oreilles, le reste s’était mis en veille.
Commence ensuite calmement The Power and The Glory, qui elle aussi gagne à être écoutée plusieurs fois. Je pourrais dire la même chose que sur Peace and Quiet, mis à part concernant le texte, mais ça ne veut pas dire que les chansons se ressemblent. J’aime beaucoup dans le genre, mais je crois quand même que c’est celle qui fait le moins « White Lies ».
Mais on retourne dans le vif du sujet avec Bad Love. J’ai beaucoup aimé celle-là, même si quelque part, j’en attendais encore plus. C’est paradoxal. Mais vraiment, c’est ma 3ème préférée.
La dernière chanson, Come Down, m’a également laissé perplexe, mais plutôt négativement. En fait, je la trouve bien, mais j’ai passé toute la chanson à me demander quand ça allait vraiment commencer.  Soyez donc prévenus, c’est une chanson calme. Mais le texte est à écouter/lire aussi. Malgré tout, c’est celle que j’aime le moins.

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s