[Ciné] Dorian Gray

d’Oliver Parker, 2009

Synopsis Allociné : Le jeune Dorian Gray accepte d’être le modèle du célèbre peintre Lord Henry Wotton. Celui-ci persuade le jeune homme de vendre son âme en échange d’une jeunesse éternelle. Dorian Gray ne vieillit plus, et ne souffre plus des affres du temps, mais le tableau le représentant révèle progressivement sa véritable nature…

*sigh* Je savais que j’allais être déçue, mais je pensais pas l’être à ce point.
SPOILERS AHEAD (je précise même si beaucoup doivent connaître l’histoire)
L’adaptation craint. Le problème principal est situé au niveau du portrait, ce qui est un problème quand c’est un peu le sujet du film.
J’ai beau avoir lu le livre y’a un an et demi, il me semblait que le portrait vieillissait à la place de Dorian, et que le côté « âme sombre » était dans le regard du portrait, les traits du visage qui changeaient l’expression, des choses subtiles quoi.
Ben là non. Je sais pas si c’est le scénariste ou le réalisateur qui a voulu faire du portrait cette espèce de créature dégueu sur laquelle poussent des coquillages (c’est sympa pour les coquillages, btw)(oui je prends la défense des coquillages et alors ?) et qui pousse des râles façon film d’horreur de série B, mais le responsable devrait relire le bouquin. Je suis pas contre les réinterprétations, mais à ce moment-là faut annoncer la couleur.

Heureusement, le film est sauvé par les acteurs, sinon ce serait probablement une grosse daube, là ça se laisse quand même regarder sans trop de difficultés, même si je compte l’oublier vite fait. Ben Barnes est beau et colle plutôt pas mal à l’image que je me faisais du personnage. Pour votre information, il y a des scènes où il se tape de la gonzesse. Et il embrasse des garçons (check) et pas que (quand je dis « pas que », c’est rapport à « embrasse »).
Colin Firth est très bien aussi, au début du film il est beau aussi.
Aussi bien que l’un que l’autre, j’aurais sincèrement et profondément aimé les voir dans une bonne adaptation du Portrait de Dorian Gray, mais là du coup, c’est mort. Surtout qu’on aura pas une nouvelle adaptation avant un certain temps je suppose, surtout au ciné. Merci bien ;o.

Pour conclure, je dirais donc que nous avons là un period drama de soi-disant horreur avec un peu de cul et de drogue pour saler un peu le tout. A un moment je me suis dit que le réalisateur avait peut-être voulu faire son Cronenberg, mais c’est vraiment pas sympa pour Cronenberg.
Racoleur et oubliable, voire à éviter si contrairement à moi, vous ne tenez pas forcément à voir Ben Barnes et/ou Colin Firth mais que comme moi, vous aimez réellement Oscar Wilde et The Picture of Dorian Gray.
Apparemment le film n’est même pas sorti en France, mais pour une fois, c’est pas une perte.

Note perso : 6/10
Moyenne IMDb : 6,3

Critiqué aussi chez : Fashion

12 réflexions sur “[Ciné] Dorian Gray

  1. Je l’ai vu y’a pas longtemps, j’ai eu envie de mourir tout le long.
    C’est ATROCE ! J’avais tellement mal pour mon petit Oscar.
    Globalement je pense tout pareil que toi (sauf que je trouve Ben Barnes méga laid et méga fade). Je comprends pas pourquoi le réalisateur a modifié/inventé/supprimé des trucs qui n’avaient pas lieu d’être modifiés/inventés/supprimés. Y’a des limites quand même, merde.

    Pour conclure, je crois que c’était pire qu’un cours de linguistique.

    1. Même si je le trouve beau, je trouve que Ben Barnes est pas sexy, c’est un peu comme une statue pour moi ;o (enfin dans ce film). Et pauvre pauvre Oscar… Il a dû se retourner dans sa tombe (fallait le dire à un moment donné).
      Et j’ai pas assisté à assez de cours de linguistique pour comparer, (mal)heureusement.

  2. Alors je l’ai téléchargé, j’ai commencé à regarder… et je me suis vraiment fait ch… !! je pense que je vais m’y remettre!! non non c’est pas parce qu’il y a Colin Firth et Ben Barnes non! non! >< j'espére que ça s'améliore par la suite !!

  3. Y a des films comme ça qu’il faut voir pour ses acteurs point barre. Dorian Gray fait partie de ceux-là. Même si j’avoue que dans l’ensemble, ça va, j’ai aimé. En fait, j’ai passé tout le film à donner d’autres noms aux personnages. Ce qui fait qu’au final, il n’y avait plus de Portrait de Dorian Gray ni d’Oscar Wilde pour moi, j’ai donc réussi à l’apprécier pour ce qu’il est : un film où Ben Barnes nous fait oublier Caspian et s’amuse à jouer les pervers, où Colin Firth nous fait oublier Darcy et s’amuse à jouer les pervers, où Rachel Hurd-Wood nous fait oublier Wendy et joue les… ah non, elle joue pas les perverses elle xD
    Bref, un film où ils s’amusent beaucoup xD

    Et en France le film est sorti oui, mais directement en DVD en septembre dernier !

    1. Pas mal comme stratégie :D.
      Et puis, malgré tout, globalement, j’ai pas passé un *mauvais* moment, mais j’en ai pas spécialement passé un bon non plus. Même si je me suis pas emmerdée, ce film n’a pas provoqué grand chose chez moi (à part de la déception et un peu de colère après coup ;o).

  4. Et bien personnellement j’ai A-DO-Ré , ( peut etre car lui et moi sommes pareil, sauf que je suis pas anglais et que j’ai pas -encore- pactisé avec le diable… et que finalement il est un léger moin pervers que moi 😉
    Et au passage je ne vois absolument pas l’utilité d’un film qui collerait parfaitement au mot près d’un livre. Premièrement car nous avons notre propre façon de mentalité visuellement un personnage ou une action, donc nous serons forcement déçu par un film qui relate les faits d’un livre à la lettre … Et de plus je ne vois pas l’intérêt de le faire, ca n’est pas dans la copie que le monde avance, c’est valable pour le cinéma comme pour l’art en général 😉 (j’ai suffisamment d’exemple sur le sujet car le suis du monde de l’art et ma famille de la production )
    NON le film n’est pas EXAVCTEMENT se que nous imaginions, alors soit on à un esprit fermé et on ne le regarde pas, soit on prend sur soi et on savoure …

    1. Je n’ai pas dit que je voulais un film qui colle exactement au livre, je suis d’accord sur le fait que ce n’est pas necessairement comme ca qu’on a une bonne adaptation. Tu ne me dis pas si tu as lu ce livre, c’est dommage, j’aurais aime savoir. Et pour ta gouverne, tu n’es pas seul a connaitre des gens dans le « monde de l’art », mais surtout, je ne crois pas du tout que ce soit necessaire pour avoir la meme opinion que toi, ou meme pour avoir des arguments pour justifier ton opinion. Je respecte le fait que tu aies beaucoup apprecie ce film, je pense que tu devrais aussi respecter que je le considere comme une mauvaise adaptation. Avoir un esprit ouvert ne veut pas dire surestimer et accepter comme bon * tout* ce qu’on voit et entend. Quand tu me parles de « prendre sur moi » en regardant un film, oui, j’ai un probleme avec ca. Je suis d’avis qu’une bonne adaptation fait en sorte qu’on n’a justement pas besoin de prendre sur soi, meme s’il y des modifications. En ce qui me concerne, je pense que Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban repond a ce critere, par exemple. Et dans ton raisonnement, tu m’expliques a quel moment tu sais a quel point le film differe du livre sans l’avoir vu ? Ce que tu dis revient a « arrete de regarder ce qui ne te plait pas ». Le probleme, c’est que si y’a bien une chose que je deteste, c’est les gens qui se font un avis tranche (et souvent negatif dans ces cas-la) sans avoir vu/lu/ecoute ce dont ils parlent. En consequence, je regarde les films en entier, ce qui m’autorise a donner mon avis en entier aussi en toute bonne conscience.

    2. J’ai pas vu le film, et étant un très grand (le plus grand ? 😛 lol) fan du livre, je ne le regarderai sûrement pas. Mais quelle catastrophe des commentaires comme celui de Nicolay Martinov! -_- Le fait d’être « du monde de l’art » (expression que je ne comprends pas à vrai dire… Je suis musicien depuis l’âge de 7 ans, j’ai beaucoup d’amis dans le monde du théâtre, suis-je pour autant « du monde de l’art » ?) ne donne pas, à mon sens, plus de poids à ton avis, et alors le fait que ta famille soit de la production, qu’est-ce que ça vient faire là ? Enfin bon, t’as aimé le film, t’as entièrement le droit, BloodySelena n’a pas aimé, Soit. Mais au contraire, avoir l’esprit ouvert et le regarder me paraît plus louable que de ne pas le regarder (ce que je fais, tu me diras, et tu as raison !), et l’expression « prendre sur soi » est complètement hors de propos pour le coup, puisque ce n’est pas « prendre sur soi » que d’apprécier un film coûte que coûte. Je répète un peu la réponse précédente, mais bon, je pouvais pas me taire face à un tel commentaire. Et adapter un livre en étant très proche, ce n’est pas de la copie. Par contre, même une adaptation proche d’un livre peut donner lieu à un film pas génial (cf Millenium selon moi).

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s