Harry Potter et le Traître qui n’en était pas un

 

(Voici enfin mon article \o/, je me suis lâchée sur les tags, mais vous verrez ça à la fin de votre lecture ^^)

Je dédicace ce titre à Noisette, qui en a ch*é en lisant ce tome, surtout à la fin, et parce que nous avons pleuré nos chéris ensemble, il y a trois ans. (Je vous raconte pas l’ambiance à l’époque sur BUSE, c’était des seaux de larmes dans tous les topics ;o)(en spoiler bien sûr parce que ç’aurait été vilain de spoiler les copines qui attendaient la version française).

Si jamais vous êtes tombé là par hasard et que vous n’avez pas lu Harry Potter et les Reliques de la Mort, passez votre chemin, sous peine de spoiler pleine puissance.

Comme beaucoup (pas en quantité, en proportion de lectrices ^^) s’en doutent probablement, la fin de ce tome est très très loin d’être une partie de plaisir ou une formalité. J’aimerais bien parler d’autre chose mais même deux jours après, je ne sais pas quoi dire.

Remarquez, hier j’ai discuté du livre avec quelqu’un et nous n’étions pas d’accord sur certaines choses.D’abord, il trouvait que le duel final était un peu expédié, surtout avec un Expelliarmus.J’ai envie de dire non. Non ! (fichtre, s’inspirer d’une réplique de Brice de Nice c’est… ben c’est drôle ;o) Pour moi le duel final commence à partir du moment ou Harry apprend qu’il doit mourir. Son premier « coup » étant de décider qu’effectivement il va mourir et se sacrifier. Donc en partant de là, le duel est même plutôt long ;o lol.
Je me suis aussi étonnée de quelque chose par rapport au duel, enfin par rapport à la baguette. Pourquoi Voldemort a-t-il mis aussi longtemps à se dire que Severus devait être le maître de l’Elder Wand ? Vous me direz que ça n’a pas beaucoup d’importance puisque ce n’était pas lui, mais quand même, ça m’épate ! Je suis également épatée par Harry (une fois n’est pas coutume, hinhin), qui m’a surprise (et pourtant j’avais déjà lu le livre)(remarquez la première fois que je l’ai lu j’ai passé toute la fin du livre à pleurer Fred et à accuser le coup, donc certaines choses n’ont pas imprégné mon cerveau) en percutant que c’était Draco le maître de l’Elder Wand. On sait pas du tout quand il a compris ça mais du coup ça nous change, c’est pas plus mal. Cela dit peut-être que certains avaient compris d’eux-mêmes.

Le quelqu’un a ensuite dit que c’était une happy end. Là j’ai bondi. Et j’en bondis encore en y repensant, même si je comprends ce qu’il veut dire. Oui c’est une happy end, le héros tue le méchant sans avoir à vraiment le tuer, donc son esprit n’est pas corrompu par le meurtre, et ses deux meilleurs amis, ainsi que l’élue de son cœur, ne meurent pas. Jusque là, oui, happy end, check.
Seulement je regrette, mais même si ce sont des personnages secondaires qui meurent, on les connaît depuis trop longtemps pour ne pas prendre leur mort en compte ou la mettre en arrière-plan ! Même du point de vue trio+Ginny, c’est vraiment pas gai. Ron et Ginny ont perdu un frère, Harry a perdu Remus et Severus (avec les révélations faites, je pense que la mort de Severus l’affecte beaucoup), sans compter que Fred n’était pas le personnage secondaire dont il était le moins proche. Bon et puis comme je le disais, Hedwige est morte ! Ce ne peut être une happy end avec Hedwige qui n’est plus là !
Bref, ce tome étant une p*tain d’hécatombe, je peine à considérer la fin comme une happy end.

Avant qu’il sorte, il y a eu beaucoup de discussions, principalement sur deux sujets. Le premier étant  « Qui va mourir ? » JK Rowling ayant prévenu qu’un personnage proche du trio allait mourir (au départ c’était un, oui ;o, finalement c’est deux, par contre y’a quelqu’un qui devait mourir et qui est vivant, j’aimerais savoir qui). Personnellement je pensais que ce serait Hagrid. Je m’étais fait une raison. Je crois que j’étais partie du principe que Harry avait perdu deux figures paternelles dans les tomes 5 et 6, et qua Hagrid en était une, et qu’il allait donc mourir. J’avais même pas pensé à Remus. Je le croyais intouchable ;o. Maintenant je me dis que Hagrid comme figure paternelle, c’est un peu une grosse blague. Grand frère, à la limite, mais pas plus (quand je dis plus, je veux parler de « hiérarchie », si je puis dire).

Le deuxième maintenant, qui me touche particulièrement dans ma folie imagino-familiale, R.A.B. J’ai pas vraiment pris part aux spéculations, si ce n’est qu’une fois que j’avais lu l’hypothèse sur Regulus, j’étais convaincue que c’était lui. J’avais très envie que ce soit lui. J’étais donc très contente que ce soit lui. Vraiment. C’est à partir de ce jour que je l’ai appelé Oncle Reggie (je vous laisse méditer sur l’ampleur du désastre intra-cervelet lié à Harry Potter). Ce billet laissé par Regulus veut dire tellement de choses qui sont tellement émouvantes, ça me bouleverse. Si Sirius avait mieux connu son frère et s’il n’avait pas aussi borné, beaucoup de choses auraient pu être différentes. Regulus était finalement très courageux, et je ne permets pas qu’on dise le contraire. Il avait absolument TOUT à perdre en trahissant Voldemort : sa famille, et très probablement ses soi-disant amis. Et la vie. Kreacher le dit bien, avant de lui demander où il était allé avec Voldemort, Regulus avait changé, il comprenait ce qui se passait et ne pouvait pas supporter de laisser faire. J’ose à peine imaginer ce que ça a dû être pour lui, de prendre la décision. Vous me direz, il meurt, donc il ne pouvait pas lui arriver pire. Mais au moins il a choisi de mourir et n’a pas subi la folie et la bêtise de Voldemort jusqu’au bout. Il a fait tout ce qu’il a pu. Là-dessus je rejoins Dumbledore, qui disait qu’à son avis les élèves sont répartis trop tôt. Regulus aurait pu être à Gryffondor, parce que faire ça à 18 ou 19 ans, je dis waouh. Donc voilà, je suis une groupie de Regulus. J’ai parfaitement conscience que ses idées sur la supériorité des Sang-Pur ne pouvait pas avoir complètement changé, mais au moins il n’avait pas envie que les humains soient exterminés avec les « Sang-de-Bourbe » etc. C’est déjà pas mal quand on voit d’où il partait.

Concernant Remus, je voudrais aussi parler de sa dispute avec Harry. Jusqu’à un certain point, je suis d’accord avec Harry, je trouve juste qu’il a dépassé les bornes, en plus de se tromper, en lui disant qu’il était bien content de marcher dans les baskets de Sirius. Mais sinon, je suis certaine que ni Sirius, ni James n’aurait accepté de laisser Remus partir pour une expédition quelque peu dangereuse en laissant Tonks enceinte. Je veux dire merde, c’est quoi ce délire là oh ! Déjà ce fut difficile de les avoir ensemble ces deux-là, avec toutes les lamentations plus ou moins justifiées de Remus, mais alors se barrer à ce moment-là et fuir complètement ses responsabilités, premièrement ça lui ressemble pas, deuxièmement c’est stupide au delà du réel (LOL – private joke inside). J’avais plus philosophé sur le premièrement en lisant, mais là j’ai perdu ma réflexion en route. Quelque part, je comprends, mais loin. Au passage se pose la question de la contraception chez les sorciers, vu que Remus n’a clairement pas engendré Teddy volontairement. Mais bon, je vous promets que j’étais furieuse après lui là ;o. J’ai prévu de rajouter une scène dans la vie de Mélusine Black, j’avais déjà oublié de retranscrire la chose avant là, non (En fait j’ai prévu d’écrire autre chose que ce qui correspond à la fin du 7ème tome, c’est-à-dire ce qui se passe pendant l’année).

Si vous vous demandez quelle mort m’a fait le plus plaisir, quelle mort me fait afficher un sourire sûrement très effrayant, je vais vous le dire. Wormtail. Alors, je sais, dans le livre il est écrit – du point de vue de Harry – que Wormtail a eu une sorte d’once de conscience avant de mourir ou je ne sais plus exactement quoi, ce qui aurait sauvé la vie à Harry et Ron. Mais je m’insurge ! Wormtail est mort pour une histoire de magie ancienne, parsparce qu’il a eu des remords ! Il avait une dette envers Harry, il a tenté de le tuer, sauf que les choses ne se passent pas comme ça à Wizardland. Et c’est bien fait pour sa gueule, sur toute la ligne. Je n’ai aucune pitié pour lui, et je tiens Kreacher en bien plus haute estime, c’est dire. Au moins Kreacher est loyal et il n’est pas hypocrite. Et il cuisine bien.

Passons maintenant à la partie sobrement intitulée « 😥 », dont le contenu pourrait s’apparenter à de petits discours d’enterrements. Je passe donc à moitié le costume de Mélusine (à moitié seulement, sinon c’est un désespoir total qui va m’envahir et je ne pourrai même pas écrire quoi que ce soit). La longueur n’est pas proportionnelle au chagrin causé ;o.

Je voudrais commencer par Hedwige. On l’aimait tous Hedwige, même si elle avait son petit caractère. Elle était la confidente de Harry pendant l’été, son seul lien vivant avec le monde magique la plupart du temps.

Je m’en serais voulu de ne rien dire sur Dobby, mais ça me laisse encore sans voix. Encore Bella ;o. Sal*pe.

Tonks… Tonks est une des raisons pour lesquelles je suis fière d’être une Poufsouffle. Elle était tellement vivante que sa mort a vraiment été un choc. Elle et Remus étaient au début de leur nouvelle vie et ils ne connaîtront même pas leur fils. Je pense à l’année difficile que ça a dû être pour elle. Perdre son mentor, Remus qui fait le con, perdre son père… Et finalement elle meurt aussi *-*.

Ensuite.

*éclaircissement de gorge* Remus… C’est tellement injuste qu’il soit parti à ce moment… Je me souviendrai de lui quand il est venu annoncer la naissance de Teddy, il était enfin rayonnant et heureux. Il avait enfin compris que des gens l’aimaient ni plus ni moins que tel qu’il était, avec son « petit problème poilu ». Remus, tu nous manques *-* ♥ ♥

*ne pas pleurer – ne pas pleurer – ne pas pleurer* (j’exagère à peine ;o)
Fred.

Fred, Fred, Fred. Ahem. Directement n°2 du top 10 des morts fictives qui m’ont le plus choquée (Je suis navrée mon chou, Sirius passe devant, mais de peu). P*tain de mur. P*tain de Rookwood. Heureusement pour lui qu’il n’existe pas, sinon à la seconde où je le verrais, je lui pèterais les jambes, les bras et la gueule (peut-être la gueule en premier pour éviter qu’il puisse jeter un sort). Ensuite je le planterais. Et pour finir je ferais en sorte qu’un mur s’écroule sur lui. Tout en sobriété donc :).
J’ai commencé à m’attacher vraiment à Fred à partir du tome 5. S’en est suivi la « naissance » de Mélusine Black, qui est franchement amoureuse de lui pour toujours et à jamais. Et comme Mélusine est intrinsèque à ma personne, j’ai de temps en temps un gros vide quelque part dans la poitrine. C’est physique. Je ne sais jamais expliquer le pourquoi du comment avec Fred, mais c’est comme ça. C’est très probablement pathétique et son deuil m’a valu ma première « dispute » (bouderie serait plus approprié) avec mon chéri de l’époque qui ne comprenait pas du tout pourquoi j’en faisais un drame. En plus je venais de lui donner le rôle de Fred sur le forum. Bref. Tout ça pour dire que j’étais plus qu’effondrée et que j’ai mis – sans blague – deux ans à m’en remettre à peu près complètement. A peu près comme Sirius, à peu près comme des vraies personnes.

Revenons deux minutes, pour finir, sur Mélusine. On peut dire sans se planter que mon choix de famille imaginaire a été plus que malheureux puisque sur les quatre personnes qui comptaient le plus aux yeux de Mélusine et qui n’ont pas été créées par moi, Noisette ou ex-Biquette, une a survécu, Katie. (qui a frôlé la mort dans le tome 6 ;o). Sirius, Fred et Remus sont morts. Sans compter que dans ma fanfic, sa mère disparaît. Je vous cache pas que si j’avais su que Fred et Remus allaient mourir, sa mère n’aurait pas disparu. Quand j’y pense, c’est nerveux, j’ai une crise de rire tellement c’est ridiculement atroce pour Mélu. Et je ne vous dis même pas toute l’ampleur du drame, parce que je voudrais que vous lisiez ma fanfic et que certaines choses ne sont pas bonnes à savoir à l’avance, mais quelques-unes le savent. (euuuh d’ailleurs non, je ne l’ai pas publiée la fin je crois, donc il n’y a que Noisette ><)(han, je ne sais plus ! Je ne sais plus si j’ai tout publié ou pas, c‘est honteux).

« The world had ended, so why had the battle not ceased, the castle fallen silent in horror, and every combatant laid down their arms ? »


7 réflexions sur “Harry Potter et le Traître qui n’en était pas un

  1. Je susi tout à fait d’accord sur l’ensemble de ton message bien que remuer le couteau avec Rémus n’était nécessaire (snirlf)………………………………….. Mais je trouve les dernières morts trop… Emballé c’est pesé. On se retourne et HOP! Deux morts de plus.
    Concernant le duel final, effectivement, selon moi, me duel ne se limite pas à l’expeliarmus (qui est sa marque d’ailleurs donc pas un sortilège anodin comme le penseraient certains) mais bien au moment où il décide de mourir.

    1. Ben écoute c’est dans le livre, je parle du livre donc forcément ;o.
      Pour ton « HOP! », ben je suis navrée mais ça ne rend la scène que plus réaliste. Je rappelle que le point de vue principal est celui de Harry, il ne peut pas avoir des yeux partout. Même si j’aurais aimé avoir plus de précisions sur la mort de Remus, je peux pas vraiment déplorer ça.

      1. Mais justement, je veux bien qu’on soit du coté de Harry qui n’est pas omniscient mais le couple qui meurt d’un coup, les deux ensemble, ça paraît chelou. Une explication par quelqu’un aurait été la bienvenu ou bien l’un qui soit mort et l’autre qui pleure et hurle de chagrin ( de préférence Tonks qui meurt comme ça j’aurai consolé Rémus XD). En plus ça aurait été plus déchirant encore (oui là c’est mon coté sadique qui parle).

        1. On voit déjà Percy hurler quand Fred meurt, ça aurait été mal venu de recommencer, et on nous dit pas qu’ils sont morts ensemble je crois. Je me demande si JKR en a dit plus à leur sujet…

  2. J’ai beaucoup aimé ton article, je me reconnais en de nombreux points ! Moi aussi j’ai du relire ce tome plusieurs fois pour bien tout saisir, tellement les morts de la fin m’ont affectée…
    Par contre, la mort qui m’a le plus fait plaisir est celle de Bellatrix. Après ce qu’elle a fait à Sirius, Dobby et aux parents de Neville, je peux te dire que ça m’a fait du bien !

    1. En théorie, ça aurait aussi dû être celle de Bella pour moi, mais c’est trop rapide. Encore maintenant, je visualise la scène uniquement à cause d’un fanart de Makani ^^

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s