The Vampire Diaries

Episodes 1 à 3

En tant que vampire-dans-ma vie-de-dedans-ma-tête, je ne pouvais pas rater cette nouvelle série dont j’avais parlé il y a quelques mois.

Synopsis (Allociné) : Quatre mois après le tragique accident de voiture qui a tué leurs parents, Elena Gilbert, 17 ans, et son frère Jeremy, 15 ans, essaient encore de s’adapter à cette nouvelle réalité. Belle et populaire, l’adolescente poursuit ses études au Mystic Falls High en s’efforçant de masquer son chagrin. Elena est immédiatement fascinée par Stefan et Damon Salvatore, deux frères que tout oppose.

J’ai relativement apprécié les deux premiers épisodes, sans pour autant devenir fan et bien qu’ayant déjà un problème avec Elena et Stefan.
Elena (interprétée par Nina Dobrev, qui jouait dans Degrassi, the Next Generation) a l’air un peu moins fade que d’autres personnages du genre, mais je n’aime pas qu’on me force à avoir pitié d’un personnage, et faire commencer l’histoire de la série juste quelques temps après la mort de ses parents, c’est très limite pour moi (surtout maintenant que je sais que ce n’est pas le cas dans les livres). Je ne la trouve pas attachante, elle est trop lisse (ce qui peut paraître contradictoire avec « elle a l’air un peu moins fade », mais non). Elle est beaucoup plus banale que dans le livre, ce qui n’est ni négatif ni positif en soi, ça peut être bien traité, mais pour le moment bof, je sais pas trop pourquoi ils ont changé ça. Je crois qu’il aurait été intéressant d’avoir une série qui soit une sorte de Beverly Hills fantastique (au bout de 5 chapitres, c’est à ça que me fait penser le livre, oui). Que je vous explique un peu plus clairement : dans le livre, Elena est blonde aux yeux bleux, tous les garçons la kiffent et/ou sont intimidés, et elle est la reine du lycée, la Queen Bee. Donc forcément, quand on compare avec la série, ça fait bizarre.

Stefan Salvatore (joué par Paul Wesley). Comme on peut s’en douter, le gus est originaire du Pays-de-la-mozzarella, mais en fait dans la série, on ne sait pas grand-chose là-dessus. Un changement majeur par contre, c’est qu’ici, Stefan revient dans le bled où se passe l’histoire. Stefan a un problème de sourcils, comme je le disais l’autre jour. Car oui, c’est un gentil vampire, sa condition et ses obligations le tortuuuurent, ainsi que son passé, ce qui comme chacun le sait a des conséquences irrémédiables sur le froncement de sourcil. Même sur la photo teaser on le voit.
Stefan est trop adorable, au sens propre du « trop ». Il est sensé ressembler à une statue grecque, bon, passons. Quoique non, parce que je ne sais pas ce qu’ils vont blablater sur le passé de Stefan dans la série, mais il est vraiment typé nord-américain. Et il est trop grand. Bref, ça c’est un problème de casting, c’est autre chose.
Comme le disait Pando, Stefan s’est mis au foot américain, et même si c’est conforme au livre, je ne sais pas, ça a un petit goût de too much.
Comme vous l’aurez compris, je ne suis pas une fervente admiratrice de Stefan, mais bon je le déteste pas, il peut être chou quand même.
Une scène que j’apprécie particulièrement, mais pas du tout au premier degré, c’est lorsque Stefan fait une démonstration de son savoir en cours d’Histoire. Bon déjà, c’est de la triche, on est d’accord ;o. Mais ce qui est drôle, c’est que les dates qu’il cite, nous en terminale, c’est normal qu’on en connaisse la plupart (ou du moins on est censés les connaître :D) et les autres je les connaissais avec les cours de LLCE et LEA de première année, donc ça m’a fait rire. Bref. Passons au frérot.

Damon Salvatore (Ian Somerhalder, vu dans Young Americans et Lost) est mon chouchou, je le dis d’emblée, et je crois que c’est surtout pour lui que je regarde, au fond. En vrac, Damon est craquant, il est drôle, il est méchannnnt, il y a quelque chose qu’il n’assume pas, et il se transforme en corbeau et fait des trucs de ouf avec le brouillard.

Il faut que j’évoque l’affaire Katherine. On ne sait pas grand chose, mais il semble évident que Damon poursuit son frère à cause de ça. Et il se trouve que, la vie mort est parfois d’une ironie mordante lorsque l’on est un vampire, Elena ressemble comme deux gouttes de sang à Katherine. Quid donc de cette jeune femme ?

Jeremy, le petit frère, rentre dans la catégorie « j’ai 15 ans mais j’en fais plus car il n’ont pas voulu prendre un acteur plus jeune », et qui plus est, n’existe pas dans le livre. Mais je l’aime bien. Juste comme ça quoi. Il est amoureux d’une fille plus vieille que lui, avec qui il a couché, mais bon elle veut pas trop que ça se sache ;o.

Dans l’ensemble, je ne donne ni plus ni moins à la série, c’est agréable à regarder la plupart du temps, mais il se peut que je finisse par laisser tomber étant donné tout ce que j’ai à regarder. Cette série ne restera pas dans mes priorités.
Un petit mot sur la musique quand même, que j’aime bien, et que je risque de continuer à surveiller, même quand je ne regarderai plus la série.

Quatre mois après le tragique accident de voiture qui a tué leurs parents, Elena Gilbert, 17 ans, et son frère Jeremy, 15 ans, essaient encore de s’adapter à cette nouvelle réalité. Belle et populaire, l’adolescente poursuit ses études au Mystic Falls High en s’efforçant de masquer son chagrin. Elena est immédiatement fascinée par Stefan et Damon Salvatore, deux frères que tout oppose.

4 réflexions sur “The Vampire Diaries

  1. Je ne connais ni les livres ni la série mais ce qui est drôle avec ta description de Stefan et sa photo, c’est qu’on dirait Angel, entre la coupe de cheveux, le côté torturé et le froncement de sourcil qui marque le caractère taciturne du personnage^^
    Il y a plus de chance que je m’intéresse aux livres qu’à la série, car le coup du pathos me lasse un peu, j’ai l’impression qu’en ce moment, dans les séries américaines, le traumatisme est à la mode comme moyen d’ajouter une profondeur psychologique au personnage et nous montrer que même s’ils sont beaux, ils sont fragiles tout au fond d’eux-mêmes.

    1. Sans du tout vouloir te dissuader de le lire, je dois dire que le traumatisme est quand même bien présent, mais c’est différent de ce dont j’ai parlé à propos de la série, et il ne s’agit pas d’Elena (que je n’apprécie pas plus que ça dans le livre non plus d’ailleurs ^^, même si j’estime que c’est presque un autre personnage).
      Sinon, je n’avais pas pensé à Angel (hérésie totale de ma part, il faut le reconnaître ;o), mais y’a beaucoup de ça !

  2. je ne pense pas que je vais avoir le temps de la continuer, à moins de le faire en accéléré ^^ mais en tout cas sur le site critictoo, ils ont l’air de dire que ça va en s’améliorant… en tout cas je te rejoins sur pas mal de points, notamment l’héroine, qui n’est pas très très interessante :/

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s