Morse

Source : Le Figaro Madame.fr

Raconter une histoire de vampire qui se déroule sous les flocons de neige dans une banlieue de Stockholm où les habitants se distraient en allant au Systembolaget – le magasin d’État qui a le monopole de vente d’alcool – est osé. Situer le film en 1982 quand la Suède vivait encore à moitié derrière le rideau de fer, c’est carrément risqué.
« Verser un peu de sang chaud dans ce contexte était très attirant », s’amuse le cinéaste Tomas Alfredson. Chef de file de Killing Gänget, les Monty Python nordiques, ce quadra aux épaisses lunettes noires a de qui tenir. Son père, véritable icône nationale, était l’équivalent de Bourvil, et son frère est le réalisateur des épisodes 2 et 3 du polar Millenium qui sortiront en DVD à Noël.

Malgré quelques longueurs, on sort marqué par ce film qui n’a rien à voir avec les productions vampiriques américaines du moment Twilight et True Blood diffusée sur Orange Séries. Morse raconte l’histoire d’Oskar, un fragile adolescent persécuté par les garçons de sa classe. Quand Eli, une mystérieuse fille de son âge emménage près de chez lui, Oskar se fait enfin une amie. Mais l’arrivée d’Eli coïncide avec une série de meurtres sanglants… Avec un seul vampire à l’écran, c’est davantage un film sur l’amitié entre enfants et leur capacité à survivre. La morale est à la fois élégante et terrible.

« Puisque la société est incapable d’accepter Oskar avec ses différences, c’est lui qui s’en va », résume le cinéaste qui connaît bien le traumatisme des enfants martyrisés à l’école. Comme le vampire n’est qu’un moyen pour parler de l’enfance, tous les spectateurs y trouveront leur compte. Et il est plaisant d’être peu à peu immergé dans une ambiance ouatée, si suédoise. « Je voulais un film pâle, très esthétique qui mette en valeur la délicatesse de la neige et de la lumière du Nord, détaille Tomas Alfredson. Pour y arriver, j’ai filmé dans la pénombre. Il y a très peu de rouge mais il se voit beaucoup. » Et on s’en souvient longtemps après avoir quitté la salle de cinéma…

Voilà un film qui me fait envie *bounce*. Les films nordiques sont souvent un peu spéciaux, mais pour un film comme ça, ça ne peut pas être négatif me semble-t-il.
Je trouve ça marrant comme titre aussi, l’idée du morse avec ses grandes dents… ^^
Et d’après ce que dit le réalisateur, je suppose qu’on voit dans ce film du sang sur la neige… Hautement symbolique… Réminiscence partielle du cours de littérature de Terminale. Réminiscence car sujet traité à propos de Un Roi sans Divertissement et de Perceval, partielle car je ne me souviens pas de ce que ça symbolise hautement XD. Mais du coup je crois que je vais relire mon cours, je repense régulièrement à ça, étant obsédée par le sang et avec la neige qu’il y a en ce moment, c’est presque obligé, lol. Quelqu’un a une explication sinon ? Moi ça me fait penser à un contraste visuel et symbolique entre le calme, la froideur de la neige, la sérénité qu’elle apporte, et le sang, rouge, couleur de la passion (là aussi réminiscence, de la Seconde cette fois ^^), de la violence passionnée, et de la chaleur… Et la souillure de la pureté plus basiquement. Mais je trouve que le sang sur la neige est une belle souillure…
 

Je me demande pourquoi le vampirisme est si prisé comme métaphore de l’évolution dans le temps d’une personne. C’est que ça deviendrait presque banal… Bon je ne vais pas commencer à immiscer le doute en ma personnalité d’écriteuse (tout autre nom qui existe serait pompeux ;o), mon vampirisme n’est pas une métaphore de l’adolescence dans la plupart de mes débuts de nouvelle, donc ça va. Et puis y’aura toujours au moins une personne pour les lire :D.

Une réflexion sur “Morse

  1. Humm c’est que ca a l’air pas mal et puis de toute facon apres twilight j’ai plus peur de rien looooool bisous bisous ma choute

Ajouter son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s